Wargaming ressuscite Total Annihilation et le (re)lance sur Steam

À la fin des années 1990, Total Annihilation s'imposait comme l'une des références du jeu de stratégie en temps réel. Aujourd'hui, Wargaming (World of Tanks), titulaire de la licence depuis quelques années, le relance sur Steam.

Wargaming ressuscite Total Annihilation et le (re)lance sur Steam

Lancé en 1997, Total Annihilation est sans doute l'une des références du jeu de stratégie en temps réel du siècle dernier -- que ce soit pour ses mécaniques de jeux très complètes, imaginées par le lead designer Chris Taylor, ou son nombre pléthorique d'unités (réalisées pour la première fois en vraie 3D) pouvant être produites et lancées sur les champs de bataille, au sol, dans les airs ou sur mers.
Le jeu connaissait son heure de gloire à la fin des années 90 avant de laisser place à d'autres RTS emblématiques... Jusqu'à début 2013, quand le groupe biélorusse Wargaming (qu'on connait notamment pour être à l'origine de World of Tanks, entre autres) rachetait le studio Gas Powered Games fondé par Chris Taylor (qui s'attelait alors au développement d'un MMO free-to-play), puis s'offrait la licence Total Annihilation quelques mois plus tard.

À l'époque, Wargaming ne précisait pas ses projets pour la licence, mais aujourd'hui, la version originale de Total Annihilation ressort sur Steam, vendu 4,99€ et actuellement en promotion à 3,49€, à cette adresse -- et si les graphismes accusent leur grand âge, les adeptes du genre (nostalgique et simplement curieux d'un autre temps) trouveront sans doute leur compte avec le gameplay indémodable du titre.
Et si l'on se réjouit de retrouver une licence qui a dû occuper un moment bon nombre de (vieux) joueurs, on s'interroge aussi sur la stratégie de Wargaming. Ressortir un jeu vieux de 18 ans aurait-il vocation à familiariser les jeunes joueurs avec une licence qui pourrait être de nouveau exploitée à l'avenir ? Par exemple dans le cadre du projet free-to-play de Chris Taylor actuellement en développement ? Peut-être, d'autant que l'abandon de Total Annihilation 2 en 1998 est, dit-il, son plus grand regret professionnel et que Wargaming s'attèle déjà à donner un coup de jeune à Master of Orion (autre licence antédiluvienne qui ressort dans une version plus au goût du jour).


  • En chargement...

Que pensez-vous de Wargaming.net ?

10 aiment, 4 pas.
Note moyenne : (14 évaluations)
5,4 / 10 - Moyen