Prey for the Gods, arnaque ou réaliste ?

Le 6 juillet 2016 débutait la campagne Kickstarter pour réunir $300 000 et financer le jeu indépendant Prey for the Gods. Le 10 Juillet, la moitié de l'objectif était déjà réunie.

Prey for the Gods, arnaque ou réaliste ?

Prey for the Gods est un jeu d'action aussi séduisant qu'ambitieux qui vient de débuter sa campagne Kickstarter.

Si on veut le réduire au plus marquant, il s'agit d'un jeu vous amenant à combattre des monstres titanesques à la manière de ce que pouvait proposer Shadow of the Colossus. A cela s'ajoute toute une dimension survie alors qu'on arpente les étendues enneigées, subissant la faim et le froid, tandis que le jour laisse place à la nuit ou que le soleil est masqué par le blizzard qui aura tôt fait d'effacer nos traces dans la neige.

Le jeu propose une formule intéressante encadrée par de sublimes environnements produits grâce au moteur Unity. Et il faut bien reconnaître que le résultat paraît clairement à la hauteur d'un titre AAA.

PFTG boss reveal gif

Pourtant, il s'agit bien d'un titre indépendant, développé par trois personnes formant No Matter Studio, à temps partiel depuis 2014 et à temps plein depuis le début de l'année. Ils estiment être à 25% du développement et demandent $300 000 pour terminer le développement en visant de livrer le résultat fin 2017.

Et c'est en comparant avec ce qui a pu se faire sur Kickstarter que le projet fait un peu peur. Pour $300 000, ils prévoient de réaliser le jeu contenant 5 boss seulement. Et ils prévoient d'ajouter jusqu'à trois autres boss si ils atteignent les objectifs additionnels pour respectivement $700K, $800K et $900 récoltés. Le contenu paraît donc faible pour le budget demandé (cela dit, le palier du jeu seul est à $15, ce qui est assez cohérent) et laisse se demander s'ils ne devraient pas revoir les objectifs graphiques à la baisse ou, pire, si ils ne prévoient pas de se faire une belle marge sur la campagne.

PFTG dynamic wheater gif

L'équipe de trois est menée par Brian Parnell, designer expérimenté qui a travaillé sur des jeux comme Titan Quest et Dawn of WAR, et qui a donné des coups de main sur Natural Selection 2 et Grim Dawn. Il bénéficie donc grâce à ce dernier d'informations sur la réalité d'une campagne Kickstarter. De ce fait, Il est possible que ce ne soit pas un de ces projets qui surestiment les coûts, mais un des rares qui, plutôt que de demander ce qu'ils pensent pouvoir avoir, demande ce dont il a réellement besoin.

Un élément qui peut être rassurant dans cette campagne, c'est de constater que ce tout petit studio indé bénéficie de soutiens de la part de Crate Entertainment (le studio derrière Grim Dawn), mais surtout de la part de grosses sociétés comme MSI et Logitech. Il n'en résulte pas un risque zéro, mais ça assure d'un minimum de sérieux de la part du studio puisqu'il dispose d'arguments pour obtenir la confiance de sociétés qu'on sait fiables.

Autre élément qui fait pencher du côté de l'argument des développeurs réalistes est l'établissement dans la liste des objectifs additionnels d'une limite entre ce qui sera disponible dès la sortie du jeu et ce qui ne sera ajouté que plus tard (comme les boss supplémentaires mais surtout les versions XBox One et PS4).

PFTG boss gif

Cela dit, dans tout ce qui est présenté en images (dont gif et trailers) sur la page Kickstarter, on ne sait pas ce qui est réellement tiré de ce qui a déjà été produit comme jeu (ou prototype) et ce qui n'est que pure vision d'artiste. S'ils parviennent à réaliser un jeu qui correspond à ce qui est écrit, est-ce qu'il correspondra aussi à ce qui est montré ?

Encore une fois, Kickstarter est une prise de risque pour financer un projet, sans aucune assurance du résultat final. Il reste cependant plus de trois semaines de campagne, donc largement le temps d'avoir des réponses à de nombreuses questions. Il y a d'ailleurs déjà eu une session de streaming durant laquelle Brian Parnell répondait aux questions tout en travaillant sur la réalisations d'assets graphiques pour le jeu.

Source : https://www.kickstarter.com/projects/802508750/prey-for-the-gods/description

Réactions (32)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Prey for the Gods ?

3 aiment, 0 pas.
Note moyenne : (3 évaluations | 0 critique)
5,9 / 10 - Prometteur