Aperçu de Worms W.M.D

Prévu pour le 23 août 2016 sur Xbox One, PS4 et PC (Windows, macOS et Linux), que vaut Worms W.M.D., le nouvel opus de la fameuse licence créée par Team17 ? JeuxOnline a pu poser les mains sur la démo présentée lors de l'E3 2016.

Aperçu de Worms W.M.D

Pour tous ceux qui ont vécu dans une grotte depuis 21 ans (le premier opus date de 1995, pour plus de trente jeux depuis, en incluant les remakes et les spin-offs), Worms est un jeu dans lequel doivent s'affronter plusieurs équipes de vers de terre lourdement armés dans des environnements générés de façon procédurale. Mélange unique pour l'époque entre action, balistique, tour par tour et tactique, c'est cependant l'humour qui lui a permis de se démarquer. Humour noir puisqu'il est issu de l'ultra-violence, parodiant les films d'actions reaganiens, mais aseptisée par le style graphique en utilisant des vers de terre dans un style cartoon, et la sur-enchère avec des dégâts détruisant peu à peu l'environnement ou l'ajout, aux côtés d'armes plus traditionnelles, d'armes aux concepts loufoques et aux effets non moins dévastateurs. La série a su se développer au fil des épisodes pour essayer de nouvelles choses avec plus ou moins de réussites.

L'épisode le plus marquant est probablement le troisième : Worms Armageddon (1999). En plus d'une formule réussie, c'est un épisode qui avait introduit un bon nombre d'armes iconiques de la série comme la Sainte Grenade directement inspirée de la Sainte Grenade d'Antioche du film Sacré Graal des Monty Python. D'ailleurs, lorsque Team17 parle de leur prochain titre, Worms W.M.D.., ils indiquent qu'il se rapproche davantage de Worms Armageddon que des épisodes suivants (ce qui m'arrange, je n'ai pas vraiment joué aux suivants donc j'espère que je ne dirai pas trop de bêtises en parlant des nouveautés de ce nouvel opus), faisant passer à la trappe diverses idées qui ont pu être introduites entre temps telles que les différents types de vers ou la très mauvaise idée de tenter d'adapter le gameplay à la 3D.

Airstrike
Banana Bomb

La démo qui nous a été passée présente un jeu qui date d'il y a quelques temps maintenant et qui n'est qu'une démo bridée pour les besoins du salon californien et pour ne pas tout dévoiler : toutes les missions ne sont pas là, les options ne sont pas accessibles, etc. Cependant, toutes les mécaniques de bases sont présentes et une fois la partie lancée, le jeu se comporte comme attendu et il n'y a pas de soucis technique majeur à relever. Grâce à la démo, on peut déjà profiter de toutes les armes et nouveautés, ou presque, et des vidéos live de parties permettent de compléter son opinion et découvrir le contenu du DLC All-Stars qui est offert à la précommande.

Au final, la démo a plus pour intérêt de constater que ce qui est montré lors du stream hebdomadaire est conforme à ce qui devrait sortir le mois prochain, autant en terme de contenu que de finition.

Quant au DLC, il s'agit d'un bonus de précommande en partenariat avec un tas d'autres développeurs afin de fournir des éléments cosmétiques pour personnaliser ses vers, des missions et quelques armes inspirées de licences assez connues : Team Fortress 2, Rocket League, BroForce, Saints Row IV, Goat Simulator, The Escapists, Orcs Must Die! Unchained, Yooka-Laylee, Unturned, PayDay 2 et... Worms. Mine de rien, tout ceci représente un bonus plus que conséquent, assez fun (particulièrement la tourelle dubstep) et gratuit, qu'il serait dommage de rater si on compte prendre le jeu.

Mais c'est à condition de précommander car, du fait des droits, le DLC ne devrait pas être proposé par la suite. Toutefois, dans le cadre d'une partie en ligne, si un joueur dispose du DLC, tous les autres auront accès aux armes exclusives le temps de la partie.

Pour revenir au jeu, on notera tout d'abord que le gameplay de base reste très classique : chaque tour on contrôle un de ses vers, on le déplace, on choisit une arme, on vise en prenant en compte le vent, on sélectionne la puissance du tir et on espère retirer un maximum de points de vie au ver visé grâce à l'impact, en faisant exploser un piège sur lui ou même en le propulsant directement dans l'eau pour une mort immédiate.

Il y a toutefois quelques nouveautés parmi lesquelles ont trouve les bâtiments. Bien que l'on reste sur une vue de côté et que le terrain est toujours destructible, il est introduit une possibilité de cacher ses vers en les faisant entrer à l'intérieur d'un bâtiment (le fonctionnement est le même qu'une grotte). La façade devient alors transparente lorsque le ver dont c'est le tour est à l'intérieur, mais elle est totalement opaque du point de vue d'un ver se trouvant à l'extérieur, masquant alliés comme ennemis. Dans le meilleur des cas, ça permet à un ver de se faire oublier. Dans le pire, ça permet à un ver de se faire oublier et d'être pris dans un tir ami. Dans tous les cas, cela le rend plus difficile à prendre en cible. Ces bâtiments deviennent donc de nouveaux points stratégiques.

Building Outside
Building Interior (2)

Autre nouveauté qui se remarque dès l'arrivée dans la zone de jeu : l'ajout des tourelles et des véhicules. Les tourelles sont des armes assez puissantes comme la mitrailleuse et le fusil sniper, mais dont l'emplacement est fixe. N'importe quelle équipe peut y placer un ver pour l'utiliser. Cependant, le champ d'action est limité puisque si elle est orientée vers la gauche, on ne pourra pas tirer vers la droite. De plus, une fois le tour terminé, le ver se retrouvera très exposé.

Mounted Gun
Mounted Gun Sniper

Les véhicules, tanks et hélicoptères, sont également puissants, mais disposent en plus d'une assez bonne mobilité pour le tank et d'une très bonne pour l'hélicoptère. L'hélicoptère a cependant un handicap puisque sa direction de tir est fixe donc liée à son déplacement. De ce que j'ai pu voir, le seul inconvénient en les utilisant, c'est la forte propension au tir ami et éventuellement le fait que le véhicule explose après avoir reçu trop de dégâts.

Tank
Helicopter

Dernière nouveauté, mais pas moindres, l'introduction de l'artisanat. Chaque tour, il est désormais possible de créer avec l'artisanat une arme qui sera disponible au tour suivant de l'équipe. Toutes les armes peuvent être créées ainsi, certaines étant même exclusives à l'artisanat, mais elles n'ont pas toutes le même coût en matériaux. On débute la partie avec quelques réserves et on peut récupérer plus de matériaux avec les caisses de ravitaillement ou en démontant d'autres armes. Toutefois, démonter une arme monopolise l'action d'artisanat du tour. Cette nouvelle mécanique permet donc de pouvoir toujours disposer de l'arme adaptée pour déloger l'adversaire. Et, afin qu'il ne mette pas en place une contre-mesure, l'information de ce qui est réalisé par l'artisanat n'est pas visible aux adversaires.

Artisanat
Artisanat - Super Flatulence Sheep

A voir sur la durée si toutes ces nouvelles mécaniques sont équilibrées en multijoueur et apportent réellement de l'amusement. Ou, à défaut, que ce soit modulable à travers des options.

Au delà de cette réserve, on retrouve les éléments qui ont fait la réussite des Worms passés et ce nouvel épisode a ce qu'il faut pour plaire aux amateurs de la série. Espérons juste qu'à vouloir bien faire ils n'en aient pas trop fait...

Réactions (18)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Worms W.M.D. ?

0 aime, 0 pas.

Aucun jolien ne joue à ce jeu, aucun n'y a joué.