Avorion affiche ses progrès depuis le kickstarter réussi

Depuis que les allemands de chez Koonschi ont réussi leur campagne Kickstarter en mai 2016 (16 725€ reçus sur les 15 000€ demandés), ils ne se sont pas reposés. Le développement a progressé dans tous les domaines : graphismes, interfaces, contenus, interactions, systèmes... L'équipe présente ses avancés dans un long sujet illustré de nombreuses captures d'écran.

Cet article n'est pas une traduction directe du message d'origine, mais suit la même structure.

Du côté des armes, on trouvera des effets de pulsions/répulsions fonctionnant aussi bien sur une cible, que sur soi-même. Les tourelles de soin permettront à votre escorte de se soigner. Le générateur d'éclairs est certainement très imprécis, mais d'une redoutable efficacité, si toutefois vous parvenez à toucher votre adversaire.

Avorion affiche ses progrès depuis le kickstarter réussi

L'interface a été revue afin de lui donner un aspect plus moderne et de l'adapter à certaines nouveautés du jeu, comme la possibilité de dévier les flux d'énergie vers les armes ou vers le bouclier en fonction de la situation et de la stratégie du joueur.

Plusieurs systèmes peuvent être installés sur le vaisseau, comme une augmentation de génération d'énergie, ou un scanner qui affichera en surbrillance les astéroïdes riches en minéraux à proximité, ou encore un ordinateur qui se souviendra des routes commerciales utilisées.

Afin d'explorer l'univers, le joueur pourra passer par des portails et des trous de vers. Les premiers permettent de voyager en sécurité, car les portails mènent toujours vers des secteurs "civilisés". Les seconds apporteront leur lot de surprises et d'aventures, puisqu'il est possible ainsi d'arriver à l'autre bout de la galaxie dans un système pirate. Pour le plaisir des yeux, mais aussi de l'information préparatoire, les portails et les trous de vers laissent entrevoir ce qui ce trouve de l'autre côté, façon miroir magique.

XBal7Be

Les textures ont également été améliorées, ainsi que les effets de lumière et les scènes de fond (nébuleuses, étoiles, décors...). Les objets reflètent maintenant la lumière en fonction de leur qualité. Ainsi une surface en Trinium sera bien plus brillante et lumineuse qu'une surface en acier simple, qui sera plus terne et mate.

Il est possible de discuter avec différents NPC, pour obtenir des informations sur le secteur d'où ils viennent, leur demander de l'aide, ou s'ils ont besoin de quelque chose en particulier.

Le joueur pourra maintenant développer une industrie en posant des mines sur les gros astéroïdes riches en matières premières, et créer des routes commerciales depuis et à partir de ses mines, l'ensemble basé sur l'offre et la demande (une idée pourtant désuète, datant du 19e siècle et appliquée jusqu'à l'effondrement total du système bancaire vers le milieu du 21e siècle, avant la création d'un système basé sur le partage équitable et inconditionnel des ressources mondiales, au temps où la Terre était Terre).

9gLkSbl

Le centre de recherche permet de démonter des équipements pour en forger d'autres. Il est possible de jouer la carte de la chance en démontant peu, pour un résultat aléatoire, ou de jouer la sécurité en démontant beaucoup pour un rapport perte/gain moins intéressant, mais plus fiable.

Les cargaisons récupérées illégalement seront marquées comme telles, et devront être revendues sur un marché parallèle. Attention aux contrôles !

Un bulletin d'information et de missions est accessible auprès des grandes stations, afin de connaitre les dernières nouvelles sur l'activité d'un secteur ou le prix d'une denrée, et de participer à l'activité locale en acceptant différentes missions pour gagner crédits et surtout réputations auprès des factions.

Avorion propose aussi une trame scénaristique, et quelques rencontres avec des boss. En effet n'oublions pas qu'Avorion ne souhaite pas être un simple jeu de construction dans l'espace, mais un jeu de rôle-action-aventure d'abord, avec la possibilité de construire son armada en bonus.

ZYCoS6H

Ce n'est pas tout, mais c'est le plus visible pour le moment. D'autres informations de développement sont à suivre, plus courtes, car les développeurs veulent en faire plus souvent maintenant qu'ils sont mieux assurés de leur projet.

Avorion est disponible gratuitement sous forme de démo pour Linux et Windows. Un Ship Builder indépendant est aussi disponible au téléchargement, et permet de se faire la main sur la création de vaisseaux.

Source : http://www.avorion.net/forum/index.php?topic=426.0

  • En chargement...

Que pensez-vous de Avorion ?

1 aime, 0 pas.
Note moyenne : (1 évaluation | 0 critique)
5,3 / 10 - Intéressant