Test de Forza Horizon 3 sur Xbox One

Forza Horizon 3, troisième épisode de la série parallèle des Forza dont le premier est apparu en 2012, est un jeu de course arcade créé par Playground Games et publié par Microsoft. Il est sorti le 27 septembre 2016. Pour la première fois de son histoire, Forza Horizon fait son apparition sur PC, en plus de la version Xbox One. Alors mets tes gants en cuir, prends ton volant bien en main et accroche toi. Let’s go !

 

Test de Forza Horizon 3 sur Xbox One

Horizon contre Motorsports.

Forza est une série de jeux de courses relativement connue. Pour faire un résumé assez sommaire, il s’agit de l’équivalent de Gran Turismo sur la console de Microsoft. Ainsi, nous avions un jeu de simulation sur des pistes existant réellement avec une physique très proche de la réalité et aux graphismes vraiment poussés : une combinaison gagnante faisant de la série un fer de lance de la console. Mais en 2012, une version différente est apparue : Forza n’est plus Motorsports, mais Horizon. Au revoir les pistes fermées et les courses typées simulations, bonjour monde ouvert et courses arcades. Si le premier se voulait réaliste, le second tape directement dans le fun. Et ça marche. Pour vous donner une idée générale du genre de choses que l’on peut réaliser dans Horizon, voici un exemple de rassemblement tiré du dernier opus.

Force, Honneur et Koalas.

Les deux premiers épisodes nous menaient respectivement dans le Colorado et la Toscane. Exit cette fois les États-Unis et l’Italie pour aller tout droit direction Byron Bay, en Australie. Vous êtes plus qu’un pilote d’exception puisque dorénavant, vous êtes le directeur du festival Horizon. Il ne tient donc plus qu’à vous de faire connaître votre festival afin de ramener de nouveaux fans et donc de permettre l’expansion de vos sites. Parce qu’Horizon n’est pas situé que sur un site, mais sur quatre lieux relativement différents. Et c’est bien là un des grands plaisirs du titre. En à peine 10 minutes de conduite à une moyenne de 278km/h, vous pourrez passer des plages paradisiaques aux gratte-ciels déchirant le ciel en passant par l’outback ou par une forêt tropicale recelant bien des secrets. Pour faire croître activement le festival et le faire connaître afin d’attirer de nombreux nouveaux fans, rien de mieux que de faire soi même le show : courses fermées sur asphalte, cross country, rassemblements épiques, courses de rues, épreuves de prouesses telle que des zones de vitesse, de drift ou de dangers… C’est autant de potentiels et d’idées folles qui seront vos prochains alliés pour faire connaître Horizon dans le monde entier.

 

Capture officielle de Forza Horizon 3

Thunderstruck.

Je ne vais pas y aller par quatre chemins : vous voyez le principe d’une claque dans la gueule ? Bah j’ai pris un aller retour là. Double claque pour le prix d’une. Forza Horizon 3 vaudra une bonne consultation chez un ophtalmologue pour fracture de la rétine. C’est beau, bon sang.  Et ce peu importe la zone où vous évoluerez. Que vous préfériez le désert, la plage ou la forêt, vous prendrez un plaisir à vous arrêter et à regarder votre environnement. De plus, le jeu aime vous faire plaisir en vous poussant à vous arrêter pour découvrir les points d’intérêts. Et histoire d’appuyer encore plus, un mode photo et un mode drone existent afin de parcourir l’ensemble et de prendre des photos toutes plus belles les unes que les autres.

Le cycle jour/nuit est également saisissant et aura de réelles répercussions sur votre visibilité pendant le jeu. Rouler sur un soleil couchant n’est pas la même chose que de le faire pleine nuit. Ou même en pleine journée alors que les nuages dynamiques vont se griser et lâcher sur vous une pluie qui rendra l’asphalte encore plus glissante que jamais.

Et bien que ça soit de l’ordre du détail, c’est vivant. Vous croiserez de temps en temps des animaux, mettant toujours plus de cœur à cet univers fourmillant de crédibilité. Et puis ça changera un peu de ces monstres de métal rutilant.

Oh et j’allais presque oublier ! Je vous ai dit que c’était beau à s’en damner ?

Capture officielle de Forza Horizon 3

Runnin’ Wild.

Comme j’ai déjà pu l’expliquer, c’est de l’arcade. Oubliez tout réalisme, ce n’est pas ce que vous aurez… totalement. Car arcade ne veut pas dire physique réaliste. Oui, vous pourrez finir à 250km/h dans un mur et plier la tôle de votre véhicule. Oui, vous pourrez taper des pointes à 300km/h et voler sur 100m. Mais pour autant, dans une course, faire n’importe quoi ne vous assurera aucune victoire. Il sera donc important d’apprendre à gérer correctement la puissance de votre véhicule pour assurer votre victoire. Vous l’apprendrez relativement vite au premier virage un peu serré que vous souhaiterez négocier de toute manière. Reste néanmoins la particularité des Forza avec la touche Y (Ce test a été fait sur la version Xbox One) qui permet de « remonter le temps » quelques secondes en arrière et donc de mieux négocier le passage qui vous a valu de vouloir rembobiner. À titre personnel, je trouve que ça gâche un peu le plaisir de la course, mais chacun est totalement libre d’utiliser ou non cette option.

Autre point, le jeu vous invite à ne pas suivre les routes. Plus vous ferez des drifts, des sauts ou encore des dépassements dangereux et plus vous débloquerez des points de « prouesse » vous permettant de débloquer de nouvelles capacités à rajouter à votre statut de directeur du festival, tel que le mode drone, des crédits supplémentaires ou la possibilité de vous téléporter où vous souhaiter sur la carte à tout moment. Jouez, faites n’importe quoi, évoluez, continuez !

Je parle d’évolution ? Ah bah oui ! Parce que vous aussi, vous prenez des niveaux en tant que joueur ! Si je me base sur les succès, il y’en a un minima de 150. Probablement plus que ça, mais c’est déjà un objectif honorable d’arriver à atteindre ce niveau. Et ces niveaux, à part indiquer votre maîtrise et votre avancée dans le titre, vous permettent surtout de déclencher une « roue de la fortune » à chaque level up. Cette roue vous permettra de gagner soit des crédits à dépenser au garage soit directement un véhicule plus ou moins rare, allant d’une Ford Fiesta à une Lamborghini Huracan. À noter que certains modèles sont des Edition Horizon, c'est-à-dire qu’ils possèdent un bonus supplémentaire tel que du boost d’expérience ou du boost de prouesses. Ce qui vous permettra de monter encore et toujours plus vite en niveau.

Capture officielle de Forza Horizon 3

Ce soir, vous piloterez en enfer.

300. Oui, oui, 300. 300 véhicules, c’est le nombre de voitures dont vous pourrez faire l’acquisition, venant de nombreuses marques allant de Ford, Ferrari, Lamborghini, Audi, BMW, Chevrolet, Honda, Subaru ou encore Dodge. Et c’est sans compter sur les 15 véhicules cachés dans des granges disséminées dans l’aire de jeu. Bref, vous avez déjà de quoi faire à ce niveau-là. Mais comme les développeurs aiment faire les choses bien, vous avez la possibilité de customiser intégralement chaque véhicule. Que ce soit en termes de pièces pour en augmenter toujours plus la puissance ou même en termes de peintures pour personnaliser la carrosserie. À noter que pour ce dernier point, il est également possible de les partager sur les serveurs afin que les autres joueurs puissent les récupérer, ce qui vous rapportera des crédits supplémentaires à votre partie. Bref, si vous aimez chouchouter votre véhicule et passer du temps dessus, Forza Horizon 3 saura vous combler. Si ce n’est pas forcément votre truc, comme moi, il existe un mode automatique d’amélioration. Tout le monde y trouve son compte et c’est déjà plutôt une bonne chose !

 

Capture officielle de Forza Horizon 3

Fais péter le didgeridoo !

Je n’ai pas vraiment dans mes habitudes de tests de traiter de la bande son. Pour un point assez bête, c’est qu’à moins d’avoir affaire à une horrible bouse vidéoludique, c’est en général plutôt cohérent et bien calibré avec le titre. Mais là, je voulais vraiment faire un point à part, car le jeu ne propose pas une mais plusieurs bandes sons. Plus vous avancerez dans le développement du Festival Horizon et plus vous aurez de partenariats avec des radios, qui sont au nombre de 8 : Pulse, Bass Arena, Block Party, Vagrant, Epitath, Future Classic et Timeless. Il y’en a pour tous les goûts, allant de l’électro au rap en passant par le rock ou le métal. Mais c’est surtout pour Timeless que j’ai eu envie d’écrire cette partie. Avez-vous déjà fantasmé à l’idée de faire une course à toute allure, traversant une forêt tropicale et sautant de collines en collines, le tout sur fond de Beethoven, Mozart ou encore Tchaikovsky ? Oui, moi non plus, je l’avoue. Et pourtant, Forza Horizon 3 vous permet ce genre de délire. Et, de vous à moi, rouler à vive allure sur fond de 5ème Symphonie, ça a un petit quelque chose de vraiment trivial. Et rien que pour ça, essayez le titre. Vraiment.

Par ailleurs, si vous souhaitez créer votre propre setlist et importer vos titres, Groove Music sera présent pour vous. Le choix, toujours le choix. Et je valide.

 

Capture officielle de Forza Horizon 3

It’s dangerous to go alone…

J’ai déjà plus ou moins évoqué le fait que le jeu était connecté, notamment vis-à-vis du garage (peinture, hôtel des ventes, etc.), mais cela prend une ampleur encore plus folle quand on commence vraiment à se poser dessus. Oui, vous pouvez tout faire en solo, mais ce serait dommage. Parce que rien n’est plus drôle que de partir à la chasse des drivatars de vos amis. Pour expliquer brièvement, il s’agit d’une représentation des joueurs de votre liste d’amis dans le jeu, qui vous permettent de créer une team afin de gagner toujours plus d’expérience et de fans. Ca sert à rien mais c’est fun, tout simplement.

Vous passeriez également à côté des runs en multijoueurs contre d’autres personnes dans le monde entier. Malheureusement, au moment de l’écriture de ce test, le jeu n’est pas encore sorti officiellement et je dois reconnaître n’en avoir eu qu’un maigre aperçu, mais qui laisse présager le meilleur pour la suite et qui mettra en avant un esprit de compétition toujours plus poussé dans les mois à venir.

Vous pouvez également mettre en place une aventure en coop avec un de vos amis et avancer votre histoire solo en parallèle des courses que vous réussirez, ou non, avec lui. Pour l’avoir testé, c’est relativement sympa et addictif. De bonnes barres de rires vous attendront quand vous verrez votre allié se prendre un mur suite à un virage mal négocié puis… vous voir prendre le même mur au tour suivant alors que vous vous foutiez de lui 2 minutes auparavant. Et ça, une fois de plus, ça n’a pas de prix.

Dernier point intéressant quant à la connexion, c’est la création de défis et de courses ! Le jeu vous permet de mettre en place ce que vous désirez, sur la durée que vous souhaitez, avec le type de véhicule que vous souhaitez, etc. Vous pouvez pousser le vice jusqu’à personnaliser une affiche et lui donner un nom particulier d’évènement, puis partager à votre liste d’amis le défis et/ou la course que vous venez de créer pour voir qui est le meilleur dress… pilote de course. La guerre vous attend.

 

Capture officielle de Forza Horizon 3

Bon, et il en pense quoi le Crocodile Dundee ?

Bon, je pense que je ne vais pas surprendre grand monde en disant que j’ai été totalement conquis par ce titre. Avec Forza Horizon 3, Microsoft se dote d’un petit bijou de courses arcade qui fera date et dont on parlera probablement encore dans quelques années en tant que référence du genre.

Le jeu est aussi simple de prise en main que difficile à maîtriser. Et dans le genre addictif, je crois que j’ai trouvé un nouveau challenger. Sans compter que la durée de vie semble titanesque : à l’instant où j’écris ces lignes, j’aligne 18h de jeu, niveau 50 et pourtant, je suis à peine à 20% de progression générale. Autant dire qu’il y a a de quoi s’occuper largement pour de nombreuses heures, rien que pour le mode solo. Ajoutez-y les nombreuses personnalisations possibles, les créations de défis et de pistes ainsi que le mode multijoueur et vous obtenez un titre à la durée de vie presque infinie. Playground Games a tapé fort, très fort. Et c’est tant mieux. Forza Horizon 3 confirme donc largement qu’il peut y avoir une version arcade de la série qui cartonne tout autant que la version simulation. Et vu mon attrait proche du 0 pour la version Motorsports, ce n’est clairement pas pour me déplaire.

L’essayer, c’est l’adopter. Définitivement.

 Test réalisé par Dunta à partir d'une version fournie par l'éditeur.

Réactions (23)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Forza Horizon 3 ?

4 aiment, 0 pas.
Note moyenne : (4 évaluations | 0 critique)
6,1 / 10 - Prometteur