Civilization VI se met à jour pour l'hiver et accueille ses premiers DLC

La licence Civilization nous a habitué aux nombreux DLC payants s'ajoutant au jeu après sa sortie. Le sixième opus, bien que très complet dès son lancement, n'est pas en reste : deux packs de contenu sont déjà disponibles.

Pour préparer les joueurs, Firaxis commence par une mise à jour hivernale. Celle-ci intègre de nombreuses modifications, dont plusieurs sont substantielles et devraient modifier l'équilibre des parties. Voici les principales :

Premièrement, les unités religieuses peuvent désormais se retrancher jusqu'à guérison. Jusqu'à présent, une unité religieuse blessée n'avait guère de moyen de guérir ; une unité affaiblie avait donc tout intérêt à se retirer des zones dangereuses et à épuiser ses charges au plus vite pour éviter le malus important provoqué par sa mort. Désormais, les unités pourront donc se régénérer, ce qui peut augmenter leur durée de vie. C'est particulièrement vrai pour les unités disposant de bonus pour les combats théologiques : il devient désormais intéressant de les garder en vie le plus longtemps possible, pour mettre en déroute les unités religieuses ennemies.

Deuxièmement, les villes ne peuvent désormais plus disposer de plusieurs bonus venant de bâtiments d'un même type. Ainsi, si plusieurs usines ont été construites à proximité d'une capitale, seule celle offrant le bonus de production le plus important sera prise en compte. Il en est de même pour les activités apportées par un stade. Ceci évite la multiplication de villes satellites et devrait compliquer la création de villes de plus de 2 milliards d'habitants.

Enfin, le coût de construction des bâtiments liés à la victoire scientifique a été nettement réduit, tandis que celui des merveilles diminue à mesure que le joueur progresse dans les différentes ères. À l'inverse, le coût des doctrines et des technologies a été augmenté. Cette modification devrait rééquilibrer l'importance de la production, de la culture et de la science.

De nombreuses autres modifications existent ; elles sont listées sur cette page. La page d'accueil du jeu est notamment modifié, afin d'accéder plus facilement aux scénarios. Cela tombe bien : deux scénarios sont vendus en DLC payants.

L'âme d'un Viking

Le premier se déroule en Europe, entre les années 787 et 1087 (soit 100 tours de jeu). Il permet d'incarner le RoI de Suède, du Danemark ou de Norvège et de partir à la conquête des territoires anglais, français ou espagnols. Le pack ajoute en outre six nouvelles cités-états (Auckland, Antananarivo, Armagh, Grenade, Mascate et Palenque) ainsi que trois nouvelles merveilles naturelles (Eyjafjallajökull, Lysefjord et la Chaussée des Géants).

Civilization VI se met à jour pour l'hiver et accueille ses premiers DLC

L'ajout de contenu est donc limité en-dehors du scénario, dont le principe diffère beaucoup du gameplay traditionnel de Civilization VI. Ce mode de jeu convaincra certainement plusieurs joueurs, tout en laissant de marbre de nombreux autres. Plus d'informations par ici.

+1

Une nouvelle civilization rejoint en outre le grand monde : la Pologne. Avec Hedwige comme cheffe de faction, celle-ci est avant tout centrée sur les domaines militaires et religieux. Ainsi, lorsque la Pologne crée un fort ou un campement sur un territoire allié, toutes les cases à proximité passent automatiquement sous son contrôle, même si elles appartenaient à une autre faction. Mieux : une ville adverse ayant ainsi perdu du territoire est automatiquement convertie à la religion polonaise. La Pologne peut donc se montrer très agressive, en obtenant les ressources qui l'intéressent sans devoir pour autant déclarer la guerre à ses voisins. Un scénario supplémentaire de 60 tours est également fourni avec le DLC.

Pour plus de détails, je vous invite à consulter la vidéo ci-dessus (sous-titre en français ici) ou à lire la description faite sur le magasin Steam.

Ces deux nouveaux DLC sont inclus avec la version Digital Deluxe du jeu. Pour les autres, il leur coûtera 5€ par DLC. Attention cependant : ce n'est que le début.

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Civilization VI ?

2 aiment, 3 pas.
Note moyenne : (5 évaluations | 0 critique)
4,7 / 10 - Intéressant