« Les joueurs n'ont pas vocation à tout débloquer » dans For Honor

Les joueurs ont-ils vocation à accéder rapidement et facilement à l'intégralité d'un jeu ou faut-il au contraire imaginer des mécaniques allongeant la durée de vie d'un titre ? Joueurs et développeurs de For Honor s'opposent sur la question.

« Les joueurs n'ont pas vocation à tout débloquer » dans For Honor

En matière de jeux comme ailleurs, faut-il pouvoir avoir accès à « tout, tout de suite » ? La question se pose de plus en plus régulièrement dans l'industrie du jeu et à laquelle l'équipe de développement de For Honor se heurte aujourd'hui frontalement sur les réseaux sociaux.
Selon des calculs savants publiés sur Reddit, il faudrait ainsi deux ans et demi de jeu ou débourser plus de 730 dollars pour accéder à l'intégralité du contenu optionnel de For Honor (qu'on débloque donc en accumulant la monnaie gagnée au gré des parties). Un enjeu jugé démesuré par bon nombre de joueurs et qui encourage Damien Kieken, directeur de jeu chez Ubisoft Montréal, à répondre : à choisir entre le fait de proposer peu d'options cosmétiques toutes accessibles facilement ou au contraire en proposer un grand nombre en sachant que les joueurs ne les débloqueraient pas toutes, le développeur préfère opter pour la seconde option. Il y a donc beaucoup d'objets cosmétiques dans le jeu d'action, et selon le développeur, un joueur n'a pas vocation à tout débloquer.

« Ce que nous avions envisagé, c'est que la plupart des joueurs souhaiteraient jouer un à trois personnages et c'est ce qu'on constate aujourd'hui. La plupart des joueurs se concentrent sur un personnage, un unique héros, et une minorité d'autres en développent un ou deux de plus. Tout le design repose sur cette base. »

Et Damien Kieken de prendre World of Warcraft ou les MOBA en comparaison : les joueurs n'ont pas vocation à débloquer l'intégralité du contenu du MMORPG qui s'adresse de près ou de loin à l'ensemble des personnages qu'ils jouent ou pourraient jouer. C'est identique dans For Honor. Le jeu est conçu sur l'idée qu'un joueur se focalisera sur un personnage et qu'il s'attèlera donc à débloquer (certaines) des composantes qui lui sont destinées.
Et selon le développeur, c'est ainsi que l'essentiel des joueurs jouent à For Honor. C'est aussi pour cette raison que les contenus de gameplay peuvent être débloqués prioritairement -- approximativement en cinq heures de jeu, selon le développeur, permettant ainsi de se forger une opinion rapide sur un personnage et déterminer si l'on souhaite persévérer avec ce personnage ou opter pour une autre classe. Il faudrait ensuite une trentaine d'heures pour améliorer son équipement et ensuite, le contenu restant est purement cosmétique.
Un argumentaire ayant le mérite d'être cohérent, mais qui peine manifestement à convaincre certains joueurs au regard des commentaires publiés sur les réseaux sociaux. Deux écoles s'affrontent manifestement : faut-il des jeux que l'on puisse « finir » ou des titres à la durée de vie élevée (quitte à ce qu'elle soit rallongée artificiellement) ?

Réactions (73)


Que pensez-vous de For Honor ?

1 aime, 3 pas.
Note moyenne : (4 évaluations | 0 critique)
4,5 / 10 - Médiocre

2 joliens y jouent, 2 y ont joué.