Test de Aven Colony

Mêler gestion et exploration est l’ambition des développeurs d’Aven Colony. Avec leur premier jeu, ils proposent aux joueurs de se mettre dans la peau du dirigeant d’une petite colonie fraîchement installée sur une planète lointaine. Objectif : créer une ville auto-suffisante, s’étendre et découvrir les secrets de leur nouvelle planète.

Vive le vent, vive le vent d’hiver

C’est avec un petit module de colonisation et une poignée de ressources que l’aventure commence. Au fil des quelques objectifs qui nous sont donnés, jusqu’à atteindre l’objectif final de la mission, la base s’étend peu à peu afin de voir sa population grossir et ses ressources atteindre un stade où il est possible à la fois de subvenir aux besoins de la colonie et de faire du commerce avec les autres.

Sur Aven Prime, des environnements très différents et plus ou moins généreux en eau et en ressources mettront le joueur à rude épreuve pour parvenir à s’installer durablement. Par exemple, certaines missions auront lieu sur des terrains où l’eau ne sera pas un problème, tandis que les environnements désertiques obligeront le joueur à étendre sa base vers une poignée de lieux, parfois éloignés, où subsistent quelques sources d’eau.
Mais l’essentiel de la difficulté du jeu réside dans ses saisons : le temps, divisé en « sols », est composé de plusieurs saisons. L’hiver, où il fait constamment nuit, est la saison où les récoltes seront divisées au moins par deux et où les éclairs foudroyants pourront causer d’importants dégâts. Avant d’atteindre ces longs jours où tout tourne au ralenti, il faudra donc s’assurer de posséder suffisamment de stocks d’eau, de nourriture, mais également d’énergie (qui provient essentiellement du soleil et du minage) pour faire survivre la colonie. Il s’agit donc bien d’un jeu de gestion au sens premier : tout doit être fait pendant les meilleurs jours pour passer sans encombre l’hiver, en s’appuyant sur les stocks obtenus. Heureusement, plus on avance plus il sera simple d’affronter l’hiver puisqu’on aura accès à de nouveaux modules, comme les pylônes de foudre, qui permettent de récupérer un peu d’énergie.

D’autres dangers guettent aussi la colonie : il faudra par exemple constamment veiller à filtrer l’air correctement, puisqu’en raison du manque d’oxygène sur la surface d’Aven Prime, les colons habitent dans des lieux clos. Les sociétés humaines étant reproduites fidèlement, une criminalité fera son apparition, de même que des contestations face aux actes des dirigeants ou encore des épidémies en tout genre auxquelles il faudra faire face. En effet, la satisfaction des colons est un élément central puisqu'un référendum sera régulièrement organisé pour maintenir ou non le dirigeant de la colonie. Si l’indice de satisfaction passe en dessous des 50%, alors c’est la fin de partie. Il faut donc s’assurer que la colonie compte suffisamment d’hôpitaux, que la criminalité n’explose pas ou encore que des logements soient mis à disposition à proximité des lieux de travail.  
Mais le plus grand danger que compte Aven Prime réside dans ses espèces extraterrestres : des spores adhésives qui viennent se greffer aux bâtiments et qui infestent les structures de champignons à tentacules ou des vers géants qui crachent de l’acide sur la colonie. Pour les contrer, il faudra renforcer les défenses de celle-ci, mettant un petit aspect « tactique » à Aven Colony en obligeant le joueur à installer une poignée de tourelles défensives à des endroits clés de la colonie.

AvenColony9.jpg
AvenColony10.jpg


AvenColony6.jpg
AvenColony7.jpg

Les aventuriers de la colonie perdue

L’autre pendant du jeu, c’est l’exploration. Cette fonctionnalité tant mise en avant par les développeurs se résume en réalité à envoyer des vaisseaux à différents endroits de la planète dans l’espoir de faire divers découvertes : des ressources le plus souvent, mais aussi des reliques en tout genre qui permettent de connaître un peu mieux une civilisation passée qui est passée par là et les secrets qu’abrite Aven Prime. Plutôt décevante, cette fonction d’exploration tire tout de même son épingle du jeu dans le mode libre où on s’affaire à rapidement stabiliser la colonie pour envoyer des vaisseaux explorer la planète. C’est là la principale originalité du jeu, puisque passé ses fonctionnalités basiques de city-builder, le jeu nous invite à découvrir une histoire originale et à apprendre les origines d’une planète pas toujours accueillante.

Et heureusement que l’exploration occupe une telle place, car le jeu ne brille pas dans le reste. Si Aven Colony est un jeu plutôt sympathique, on en fait très vite le tour tant le système de jeu est basique. On comprend rapidement, grâce notamment à une interface très claire et un nombre très restreint de modules à construire, comment subvenir aux besoins de la colonie sans difficulté et le jeu n’offrira que très peu de challenge. Les premiers instants sont difficiles dans certains environnements, mais en général toutes les ressources finissent par être accessibles sans trop se creuser la tête. Ce qui est dommage, car c’était l’occasion de donner un intérêt aux échanges avec les autres colonies, qui du coup ne servent pas à grand-chose si ce n’est à écouler les stocks qui prennent la poussière.
L’exploration vient donner un nouvel objectif, avec une sommaire gestion des vaisseaux disponibles, mais surtout la possibilité de toujours tomber sur quelque chose de différent. On a vite envie de découvrir tous les points d’intérêt qui apparaissent devant nous et de mettre à nu tous les secrets d’Aven Prime.

AvenColony8.jpg
AvenColony_Expeditions.png

Bien essayé

Aven Colony se révèle donc tout juste passable : malgré de bonnes idées résidant essentiellement dans l’exploration et l’impact des hivers, son manque de diversité dans les structures à bâtir et sa redondance font qu’on en fait très vite le tour. Chaque colonie, peu importe les environnements, se ressemble et on s’aperçoit que le jeu n’a pas vraiment corrigé les défauts déjà pointés lors de l’aperçu du mois dernier. Ça peut être, à petit prix, un city-builder sympathique notamment pour son contexte de science-fiction, mais sinon le jeu reste dispensable.

Test réalisé par Hachim0n à partir d'une version fournie par l'éditeur.


  • En chargement...

Que pensez-vous de Aven Colony ?

1 aime, 0 pas.
Note moyenne : (1 évaluation | 0 critique)
5,3 / 10 - Intéressant