Gamescom 2017 - Aperçu de Battletech

On a pu, lors de la Gamescom 2017, mettre la main sur une version plus évoluée de Battletech, le jeu de Harebrained Schemes qui a été pris sous la coupe de Paradox, qu’on connaît pour le choix de ses jeux de qualité, tant au niveau de ce qu’ils éditent que de ce qu’ils produisent.

 

Gamescom 2017 - Aperçu de Battletech

On a commencé par avoir une petite présentation de la licence BattleTech, qui a vu le jour sur papier dans les années 80 et qui possède une richesse immense non seulement par son support original, mais aussi par les très nombreuses émulations qu’elle a connues : jeux vidéo, dessins animés, romans, bandes dessinées… tout ça a rendu la licence de Battletech extrêmement populaire à cette époque.

La campagne Kickstarter se repose évidemment sur tout cet acquis et l’objectif initial a été atteint en 24 heures seulement, pour un résultat final de 350% de l’objectif initial. De quoi voir les ambitions à la hausse et se faire repérer ?

L’équipe qui travaille sur Battletech a la chance d’avoir Jordan Weisman parmi eux. C’est le créateur original de la licence Battletech, dans les années 1980. Le fait d’avoir Weisman parmi eux leur donne beaucoup de liberté pour la création du jeu, ne devant pas recommencer certains aspects de celui-ci, étant donné qu’ils partent tout de suite sur les bases de la licence. Ils ne doivent rien modifier par la suite pour être acceptés par les têtes pensantes.

Battletech-packshot.jpg

Le jeu était initialement prévu pour la fin 2017, mais il a été reporté au printemps 2018 pour atteindre le standard de qualité que les développeurs souhaitent pour leur jeu.

On a donc ici un jeu en 2 temps, avec un système de campagne général où on évolue dans l’espace, étoffant sa base et son équipe, et du combat en tour par tour qui oppose les méchas aux ennemis.

Au niveau du combat, il y a beaucoup d’éléments à prendre en compte.

Lors de la partie que j’ai pu essayer à la Gamescom, on évoluait sur une planète aride, aux commandes d’une équipe de 4 mercenaires. Vous pouvez vous déplacer en marchant, en courant ou en sautant. Cette dernière action faisant chauffer votre engin, vous avez un risque de surchauffe, mais aussi un risque de chuter, à la réception. Par contre, si vous réussissez et que vous sautez, par exemple, près d’un ennemi, vous pourrez effectuer des dégâts importants au mécha adverse. Le décor est très important aussi, celui-ci pouvant interagir avec vos déplacements (par exemple, il est tout à fait possible de trébucher en marchant sur un bâtiment), mais aussi vous offrir un camouflage, un couvert, une portée allongée, etc.

Pour les méchas, certains possèdent un style orienté combat au corps à corps, d’autres à distance, d’autres encore excellent dans la détection des ennemis, etc. ; des particularités de méchas qu’il faudra bien équilibrer pour monter sur le champ de bataille.

Un mécha possède des points d’armures, réparties en 11 zones, qui se dégraderont au fur et à mesure du combat. Une fois celle-ci tombée à zéro, on rentre dans les dégâts de structure interne, ce qui peut paralyser ou handicaper votre opposant. Par contre, vous ne pouvez pas viser spécifiquement une partie de l’armure de votre adversaire (sauf dans deux situations, j’y reviendrai), mais vous pouvez orienter votre mécha de façon à ce que la pièce visée soit plus exposée. Supposons que vous voulez atteindre le bras gauche : si vous vous placez sur la gauche de votre ennemi, son bras aura beaucoup plus de chance d’encaisser des dégâts. En tirant trop, ou en encaissant des dégâts, un mécha risque la surchauffe, le rendant vulnérable aux tirs ennemis. Et dans ce cas-là, il est possible de viser une partie spécifique de la machine.

On peut récupérer tout un tas de matériel sur les ennemis pour équiper nos machines, les customiser à souhait en mode « pimp-my-mécha », de quoi assouvir nos idées les plus tordues niveau destruction.

Bref, cet aperçu m’a personnellement convaincu sur la qualité du jeu. Il demandera clairement beaucoup de doigté pour en maîtriser tous les aspects niveau combat, j’espère simplement que la partie gestion de campagne sera aussi bien pensée et aboutie que le mode combat semble l’être.

Hâte d’en savoir plus !  Je vous tiendrai au courant !

Voici le lien pour le stream officiel qui s'est déroulé durant la Gamescom :

https://www.youtube.com/watch?v=MotOehLSAMs


  • En chargement...

Que pensez-vous de BattleTech ?

0 aime, 0 pas.