Test de Life is Strange - Before the Storm

Il y a quelques jours, la préquelle de Life is Strange est sortie. Développé par une autre équipe, est-ce que le jeu sera à la hauteur des nombreux fans de la licence ? Pari risqué pour Square Enix, qui a relevé le défi !

Test de Life is Strange - Before the Storm
LiSBTS_Review_Screenshot10.jpg

Bon, j’ai hérité du test de Life is Strange : Before the Storm et, à ma grande honte, je n’ai pas joué au jeu de base… un peu embêtant tout de même. Enfin… si, le début du chapitre premier, quand il est sorti… puis il s’est retrouvé dans la catégorie « jeux à faire quand il sera complet ».  Et bon… vous savez aussi bien que moi que neuf fois sur dix, ça implique souvent la conséquence « jeu complètement oublié dans le fin fond de ma bibliothèque steam ».

Du coup, mon avis sur cette préquelle risque d’être un peu biaisé, mais dans un autre sens, il aura un regard vierge de toute comparaison avec le jeu d’origine ! J’ai tout de même lu en diagonale le synopsis du précédent (sans trop me spoiler) pour savoir de quoi et de qui on parle, mais à part ça…

Et m...

 

LiSBTS_Review_Screenshot09.jpg

On est mardi soir, 22h30. Je me dis « Bon… allez je le lance pour voir à quoi ça ressemble, j’y jouerai demain ».

On est mercredi matin… 2h30, fin du chapitre 1… « et merde… me lève dans 4h… ». Bon, ben ça s’est fait…

Le jeu m’a plongé dans la vie de Chloé Price, 3 ans avant les événements de Life is Strange. Elle y est encore toute naturelle, mais elle vit une période difficile de sa vie. L’absence de son père, la perte de contact avec sa meilleure amie, Max, qui a déménagé à Seattle, et l’invasion dans sa maison de son beau-père fait que Chloé vit une adolescence compliquée et se rebelle naturellement envers son entourage. Elle est en pleine crise d’identité, s’échappe via les sorties, l’alcool et la drogue. Pourtant, on ressent une énorme sensibilité derrière cette façade de dure à cuire. On se sent vraiment désolé pour la vie de Chloé. Mais une petite lueur d’espoir apparaît quand Rachel Amber entre par hasard dans sa vie, malgré le fait que tout les oppose. Et pourtant, la connexion se fait. Les 2 jeunes filles se complètent et affrontent les difficultés de la vie ensemble, les bons comme les mauvais moments. C’est si saisissant de réalisme qu’on ressent vraiment l’amitié naissante entre les 2 jeunes filles.  

Changement de studio

 

LiSBTS_Review_Screenshot08.jpg

Étant donné que Life is Strange 2 est en production en ce moment même, Square Enix a confié le développement de cette préquelle à un autre studio : Deck Nine Games (anciennement Idol Minds), qui n’avait pas beaucoup d’expérience à son actif. Mais Square Enix leur a fait confiance, car Deck Nine Games a recruté des gens du monde du cinéma et Square souhaite rentre sa licence plus narrative, plus immersive encore.

Et on peut dire que ça fonctionne, car en plus de ce côté narration, qu’on ressent très fort dans le jeu, le jeu est terriblement soigné et intuitif. Les graphismes sont beaux, clairs, les éléments d’interaction ressortent clairement sans déséquilibrer l’ensemble. Je les trouve plus fins que dans le jeu original.

Par contre, ce qui pourrait être un défaut dans le jeu, peut-être dû à cette influence du cinéma dans le jeu, c’est le côté stéréotypé à l’extrême des protagonistes (mais on me chuchote à l’oreille que c’était déjà le cas dans le premier épisode). Je veux dire : tu vois le bonhomme, tu sais comment il va réagir, quelle personnalité il joue. Le grand sportif avec sa veste de sport qui s’impose sur le plan physique sur l’intello fils à papa, lui-même trop fier pour accepter l’aide d’une « va-nu-pieds » comme Chloé… vraiment prévisible. Mais ce n’est pas non plus nécessairement un défaut si le script est bien écrit, tant que le dialogue n’est pas lourd. Et personnellement, je ne trouve pas que ça soit le cas.

LiSBTS_Review_Screenshot07.jpg
LiSBTS_Review_Screenshot06.jpg

Niveau gameplay, ça donne quoi ?

LiSBTS_Review_Screenshot05.jpg

En ce qui concerne le gameplay proprement dit, le jeu se base sur le caractère rebelle de Chloé, avec un système de dialogues agressif. Quand vous entrez en interaction avec un des personnages du jeu, il vous sera parfois possible d’entrer dans ce mode. Il vous faudra analyser ce que votre interlocuteur dit et trouver la réponse adaptée, une réponse qui fait écho à ce qu’il dit. Ce faisant, vous prenez l’avantage psychologique et menez la conversation là ou vous voulez.

Je ne sais pas encore quelle influence auront les choix que vous mènerez tout au long de ce chapitre, pour les chapitres futurs, le jeu se basant sur la même recette que le premier opus : un format épisodique avec un chapitre toutes les X semaines. Pourquoi changer une formule qui marche ? Personnellement, je me sens frustré de ne pas pouvoir en savoir plus tout de suite, mais bon… il m’a donné l’envie de jouer a Life is Strange… seulement je n’ai pas envie de me spoiler du coup, je vais devoir attendre la fin des épisodes de celui-ci pour aborder la suite, qui est en fait le précédent… vous me suivez ? ^^

Quoi qu’il en soit, comme je l’ai dit dans ma préface : le jeu m’a happé dans son univers, et c’est bien ce qu’on demande à un jeu, non ? Vivement le chapitre 2 !

 

LiSBTS_Review_Screenshot03.jpg
LiSBTS_Review_Screenshot04.jpg

LiSBTS_Review_Screenshot01.jpg
LiSBTS_Review_Screenshot02.jpg

Test réalisé par Seiei à partir d'une version fournie par l'éditeur.

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Life is Strange : Before the Storm ?

2 aiment, 4 pas.
Note moyenne : (6 évaluations | 0 critique)
4,5 / 10 - Moyen

1 jolien y joue, 1 y a joué.