Les « marchands et négociants » de Sea of Thieves

Le studio Rare s'associe aux édition Dark Horse pour produire un art book dédié à Sea of Thieves. Il compile moult dessins conceptuels dont certains s'avèrent révélateurs quant aux rôles des « marchands et négociants » du jeu de pirates.

Alors que le lancement de Sea of Thieves approche, le studio Rare s'associe aux éditions Dark Horse pour produire un art book tout dédié au jeu de pirates. Intitulé The Art of Sea of Thieves, le livre compile une série de dessins conceptuels des lieux et personnages emblématiques du jeu, mais se veut « aussi une chronique du processus créatif de Rare, depuis les tout premiers jours où l'équipe artistique à commencer à explorer les principes du jeu jusqu'à leur concrétisation ».
Pour les collectionneurs, le livre peut d'ores et déjà être précommandé, mais les autres s'intéresseront peut-être surtout à la double page d'illustration diffusée par l'éditeur, présentant les « marchands et négociants » du jeu -- qui doivent avoir une forte identité graphique.

Les « marchands et négociants » de Sea of Thieves

On y découvre donc quelques-unes des spécialités de ces marchands et négociants, dont certains piquent la curiosité des joueurs. Par exemple, on note la présence de marchands de cartes : on savait que les cartes aux trésors avaient vocation à faire l'objet d'un commerce entre les joueurs, mais on note ici que les familles de cartographes sont enclines à protéger leurs secrets et leur connaissance des cartes en se les tatouant sur le corps, tout en étant les seuls à savoir les décrypter. Reste à déterminer comment on pourra s'approprier (ou partager) ces connaissances cartographiques. Dans le même esprit, l'art book fait état de bounty dealers, qui font donc négoce de primes, pour la tête de pirates recherchés. Le développeur laissait entendre récemment que Sea of Thieves avait vocation à intégrer un système de Réputation. On imagine que les pirates ayant mauvaise réputation pourraient ainsi faire l'objet de traques rémunérées, confiées à des joueurs téméraires -- le mécanisme serait quoi qu'il en soit en adéquation avec le gameplay ouvert revendiqué par le studio.
De même, aux côtés des traditionnels artisans et autres propriétaires de tavernes, on trouve le dessin conceptuel d'une « propriétaire de taverne fantôme ». De quoi imaginer que les pirates tombés au combat (dont on sait qu'ils évolueront un moment dans les limbes, sur des vaisseaux fantômes, avant de revenir parmi les vivants) auront aussi leurs propres lieux de socialisation. À moins que les taverniers PNJ puissent être tués qu'un pan de gameplay leur soit dédié.
En attendant des précisions sur les rôles de ces PNJ, on note quoi qu'il en soit qu'ils devraient être divers et nombreux dans l'univers de jeu, et donc à même d'enrichir le gameplay.

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Sea of Thieves ?

8 aiment, 11 pas.
Note moyenne : (19 évaluations | 0 critique)
4,5 / 10 - Intéressant