Test de Tekken 7

Il aura fallu attendre 10 ans pour voir arriver la suite d'une des licences de combat les plus populaires. La famille Mishima est de retour et ce qu'on peut déjà dire, c'est qu'ils ne sont pas venus les mains vides !

Get ready to rumble : story mode !

L'histoire est racontée par un reporter ayant perdu sa famille et nous allons le suivre au fur et à mesure de son enquête. Le monde où se déroule l'intrigue de Tekken est pris entre une guerre entre la G-Corporation et la Mishima Zaibatsu. Jin est introuvable et c'est Nina Williams qui s'occupe de la gestion de la Mishima, mais c'est sans compter avec l'arrivée d'Heihachi qui reprend les choses en main. De l'autre côté, c'est Kazuya qui gère la G-Corp. Au fur et à mesure de l'aventure, nous en apprendrons plus sur la mère de Kazuya et sur son grand-père ainsi que sur l'arrivée d'un mystérieux personnage.

Le mode histoire a évolué par rapport aux épisodes précédents et il faudra vous attendre à une forte narration accompagnée de quelques combats. D'ailleurs, au sujet des combats, il y a une grosse différence de difficulté au milieu de l'histoire, avec une augmentation significative sans trop savoir pourquoi. C'est un mode réellement bien fichu, mais qui risque de frustrer pas mal de monde, car la narration est très présente et quand on a plutôt envie d'envoyer des patates de forains, ça peut être embêtant.

À côté de l'histoire des Mishimas, vous pourrez profiter d'un combat avec chaque personnage de cet opus, qui viendra mettre un brin d'histoire en plus. Toutefois, c'est très mineur et on aurait préféré une vrai storylane pour chaque personnage ou au moins pour les nouveaux personnages, afin de réellement les introduire dans la licence.

Au niveau des nouveaux personnages, on retrouve :

t7catalina.png

Katarina Alves, une Brésilienne maîtrisant le Savate (qu'on connaît aussi sous le nom de Boxe Française). C'est un personnage vraiment facile à prendre en main pour les débutants, car il possède des combos simplistes et pouvant infliger des dégâts importants. 

t7claudio.png

Claudio Serafino, un Italien ayant des pouvoirs magique. Il semblerait qu'il ait également la possibilité de réaliser des exorcismes. Il fait parti de l'anti Gang qui combat le gêne Devil.

Lucky Chloe, une fana de la culture japonaise qui est la mascotte de la G-Corp. Elle utilise un style de combat mettant en avant beaucoup de Low Kick.

Master Raven est la supérieure de Raven, elle a donc un style de combat similaire à ce dernier.

2q__.jpg

Gigas est un géant cybernétique utilisant des coups très puissants. Beaucoup s'interrogent sur son identité ; certains parlent de Marduk, d'autres parlent du père adoptif de Katarina. On sait uniquement qu'il est lié à Katarina d'une manière ou d'une autre.

z.jpg

Shaheen vient d'Arabie Saoudite et travaille pour une société militaire privée. Le personnage a été créé via de nombreuses discussions sur les réseaux sociaux avec la communauté de Tekken 7 et notamment celle d'Arabie Saoudite.

kazumi_mishima_avatar_by_helryu-d8xtc64.png

Kazumi Mishima, mère de Kazuya et femme de Heihachi. Entraînée par Jinpachi, Kazumi possède un style de combat similaire à celui des Mishima, le Hachijo Karate.

josie_rizal_by_abremson-d8nys5u.jpg

Josie Rizal vient des Philippines et maîtrise l'Eskrima qu'elle combine avec du Kickboxing. Pour les anciens, elle vous fera sans aucun doute penser à Bruce, qui maîtrisait lui aussi le Kickboxing. C'est un des personnages les plus rapides du jeu. 

1712568-akumahd2.jpg

Akuma est un personnage venant directement de la licence Street Fighter. Il trouve sans soucis sa place dans Tekken et il maintient son style de combat. C'est un personnage qui peut être très facile à prendre en main pour les joueurs de Street Fighter, mais complètement déroutant pour les habitués de Tekken. En effet, les déplacements du personnages sont ceux de sa licence d'origine et non ceux qu'ont peut retrouver dans Tekken. Il faudra donc s'habituer à ce changement.

Grande nouveauté de cet opus, le rage art. C'est une attaque qui de base est très puissante, mais sa puissance augmente en fonction de ce qu'il vous reste comme vie. Vous pouvez par exemple faire cette attaque quand votre vie atteint 25%. En faisant votre rage art, vous êtes insensible, mais vous pouvez encore prendre des dégâts donc il est possible qu'une attaque suffisant puissante vous tue avant que vous ne touchiez votre adversaire. Un rage art avec juste quelques points de vie restants peut littéralement faire fondre votre adversaire. Attention : votre rage art peut être bloqué par votre adversaire, donc ne le lancez pas n'importe comment non plus !

Au niveau du gameplay général, on reste dans du connu par rapport aux récents opus. Les touches n'ont pas changé (et sont toujours modifiables). Au niveau de la manette PlayStation 4, on retrouve la même base :

Croix : Low Kick                               Croix + Rond : Prise

Rond : High Kick

Carré : Low Punch                            Carré + Triangle : Prise

Triangle : High Punch

Si les combos dix coups sont toujours présents, ils sont toujours moins intéressants que les juggles. Ces derniers sont des combos aériens qui permettent, une fois lancé, d'infliger des dégâts à l'adversaire sans que celui-ci ne puisse rien faire. Un juggle s'accompagne généralement d'une ou de plusieurs Screw attack, qui renvoie l'adversaire en l'air. L'objectif est donc double : infliger des dégâts tout en envoyant l'adversaire vers le mur et réaliser des combos wall. Vous pouvez voir dans la vidéo suivante plusieurs exemples de ce dont je viens de parler.

Si vous chercher des Youtubers pouvant vous en apprendre pas mal sur Tekken 7 en termes de gameplay, je vous conseille ces deux chaînes :

Legendary Mihawk : vous pourrez retrouver la plupart des enchaînements connus pour tous les personnages.

Avoiding the Puddle, connu aussi sous le nom d'Aris : c'est un joueur avec une énorme expérience de Tekken et de ses mécaniques. Il donne beaucoup de conseils sur les mécaniques de base du jeu tel que "comment éviter une prise ?" ou "comment punir certains coups ?"

Knee : Knee est probablement l'un des meilleurs joueurs Tekken au monde. Il joue de manière professionnelle depuis Tekken 4.

Si vous débutez totalement la licence Tekken, il faut absolument que vous passiez du temps dans la salle d'entraînement. Apprendre les déplacement et les coups basiques du personnage est extrêmement important. Le but est d'avoir en tête l'ensemble des coups de vos personnages. Une fois fait, vous pouvez commencer à regarder du côté des combos et surtout des Juggles. Le soucis des combos dix coups classiques, c'est qu'ils sont prévisibles et peuvent donc être facilement contrés par des coups démarrant les juggles. Une fois que vous avez tout cela en main, il ne vous reste plus qu'à vous entraîner, encore et encore, jusqu'à atteindre une certaine maîtrise et pouvoir aller en ligne. Un bon moyen de vous entraîner est la courses aux trésors. La difficulté n'est pas mauvaise et vous permettra d'entraîner vos Juggles en situation réelle.

Get ready to rumble : Online mode

Parlons toute de suite du négatif : il y a eu quelques soucis à la sortie du jeu, qui sont, pour la plupart, réglés depuis peu. La version PC a eu de la chance de sortir sans trop de difficultés, mais les consoles n'ont pas été épargnées notamment sur le mode en ligne du jeu. Toutefois, des patchs sont rapidement arrivés pour calmer la situation. Actuellement, on peut encore avoir quelques soucis notamment au niveau des connections ou des problématiques de lags, mais cela reste mineur. 

Au niveau du mode en ligne, on retrouve plusieurs possibilités : 

  • Mode classé
Où l'on retrouve un mode échauffement qui vous permettra de jouer contre un bot inactif en attendant que quelqu'un vous propose un combat. Vous pouvez aussi oublier le mode échauffement pour chercher directement dans un tableau la personne que vous voulez combattre.
 
  • Mode Tournoi
Ajout nettement sympathique ; il vous est possible de jouer un tournoi pour gagner de l'argent en jeu ainsi que des coffres cosmétiques. Tout est présent pour réaliser simplement et facilement des tournois, avec plusieurs possibilités de personnalisation. Vous pouvez ainsi inclure un loser Bracket ou non, par exemple. Petit point noir, il peut arriver d'avoir des excès, la personne gérant le tournoi pouvant virer n'importe qui du tournoi à quasiment n'importe quel moment. Vous pouvez donc être en finale et être viré ; on espère un changement à ce niveau là.
 
  • Mode amis
Vous avez envie de souder quelques games avec des joliens ? Ce mode est fait pour vous. Vous créez un salon où plusieurs personnes peuvent rejoindre et les games s'enchaînent de manière assez simple.
 

Get ready to rumble : offline mode !

Vous avez bien entendu un mode hors ligne dans lequel vous retrouverez des éléments comme le mode Arcade, le versus ou encore le mode entraînement dans lequel vous passerez sûrement pas mal d'heures. À cela, il faut rajouter la course aux trésors. Elle fonctionne sur le même principe que le mode en ligne avec les fameux grades de Tekken (allant de la 3ième DAN au Tekken God). Vous affronterez des avatars de personnalisation qui vous rapporteront des trésors afin de customiser vos personnages. Un mode intéressant, où la difficulté est exponentielle à mesure que vous progressez dans les rangs. Cela vous permettra de tester vos Juggles, par exemple.

Get ready to rumble : la personnalisation

Tekken 7 reprend le principe de personnalisation qu'on a pu connaître dans les autres opus. Celui-ci est toujours aussi déjanté sur certains aspects, permettant par exemple d'avoir un gyrophare sur la tête.

On trouvera donc forcément du loufoque : 

tekken-7-personnalisation-jeu-combat.jpg

La personnalisation est plutôt complète en soi. Vous pouvez changer tout, de la tête au pied (et sur une palette de couleurs très large), et rajouter des accessoires. Le principal problème, à mon sens, c'est qu'il y a peu de tenues uniques par personnage et énormément de trucs loufoques. Les concept art des personnages sont par contre totalement magnifiques.

 

Get ready to rumble : conclusion !

Après dix ans d'attente, on peut dire que Tekken revient en force et cela fait plaisir. Les développeurs sont réactifs aux problématiques et des patchs arrivent constamment pour améliorer le jeu sur toutes les plateformes. Au niveau du roster de personnages, pas mal de gens regrettent certains personnages (Beck, Marduk, ...) mais ils finissent généralement par trouver leur bonheur.

Je dois dire que j'attendais ce titre depuis longtemps maintenant et j'ai saucé le jeu tout un week-end (40h sur le jeu) à faire de l'entraînement, du mode en ligne ou encore de la course aux trésors ! À part la rage en mode en ligne quand je me suis fait troué les fesses, je dois dire que j'ai clairement passé de bons moments sur le jeu. La communauté, en tout cas, celle de JOL, est bien présente sur le jeu et vous pourrez sans aucun soucis trouver des comparses pour échanger quelques coups en allant sur nos forums !

Tekken 7 va sûrement continuer son évolution via le season pass et la flopée de DLC (cosmétiques comme de personnages) attendus. Actuellement, vous pouvez trouver le jeu à ces différents prix :

Steam : jeu à 49,99 euros  et Season pass à 24.99 euros

PLayStation 4: aux alentours de 45 euros  et Season Pass à 24.99 euros

Xbox One : aux alentours de 45 euros  et Season Pass à 24.99 euros

Réactions (13)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Tekken 7 ?

0 aime, 0 pas.