Interview: Malkyrs se finance sur Kickstarter

Malkyrs, le jeu de cartes NFC bien de chez nous, s'est distingué ces derniers jours en atomisant en moins de trois heures l'objectif de sa campagne Kickstarter. On a posé quelques questions à son équipe de développement sur le pourquoi du comment.

Malkyrs est un jeu de cartes d'un genre un peu particulier avec des cartes qui sont propres à chaque joueur et qui propose une expérience qui n'est pas sans rappeler les promesses des statuettes de Prodigy, un autre jeu français qui tarde lui un peu à tenir ses promesses (comment ça on sent le backer qui se sent un peu floué ?). A priori, Malkyrs est en bonne voie pour faire parler de lui puisque sa propre campagne Kickstarter a été financée en moins de trois heures et continue de cumuler les fonds pour ajouter encore plus de contenu au jeu.

Nous avons eu la possibilité de poser quelques questions sur le sujet par email à leur équipe.

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?
Bonjour, je m’appelle Claire Racine et je suis en charge de la communication chez Malkyrs Studio. J’ai intégré le studio en 2015 lorsqu’il venait à peine d’être créé, donc je vais pouvoir répondre à un bon nombre de questions !

Malkyrs : kezako ?
Malkyrs c’est un jeu de cartes à collectionner dont chaque carte réelle peut être lue et jouée sur un ordinateur (et bientôt une Nintendo Switch). Elles intègrent toutes une puce NFC unique, c’est la même technologie que l’on retrouve dans les Amiibos, les Skylanders, et le paiement sans contact.
En terme de gameplay, on a créé un mix inédit entre le jeu de cartes à collectionner classique et le jeu de rôle. Vous avez une carte de héros que vous allez incarner. Il y a 12 héros disponibles pour le moment et chacun a un gameplay et une pouvoir spécial unique.

Le reste des cartes représentent leurs actions. Vous pouvez attaquer, vous défendre et booster vos capacités grâce à elles. Ensemble, elles peuvent parfois créer de surprenants combos. Et elles réagissent toujours par rapport aux capacités de votre personnage. Vous pouvez lancer une boule de feu avec un guerrier mais ça fonctionnera mieux avec un champion mage…

L’autre particularité, c’est que toutes les cartes évoluent et les informations restent liées à la cartes ! Le pouvoir du champion va donc être modifié par les choix du joueur et il pourra recevoir des équipements au fil des parties.

Pourquoi avoir décidé de recourir à un Kickstarter ?
Aujourd’hui, nous avons une bonne communauté de joueur français et nous sommes présents en France, Belgique et Suisse. Nous sommes allés au salon du jeu à Essen l’année dernière afin de prendre la température à l’étranger et nous nous sentions prêts à porter le jeu au delà de notre communauté francophone. Il nous manquait juste les fonds et la légitimité nécessaire pour s’implanter dans d’autres pays. Avec cette campagne nous avons pu récolter les fonds et montrer qu’il y avait un public prêt à nous accueillir.

Quels sont les éléments qui ont été pris en compte pour définir cet objectif ? Pourquoi cette somme ? Qu'est-elle censée couvrir ?
Nous sommes partis sur un montant de 50 000 €, c’est le minimum nécessaire pour créer notre nouvelle production de cartes en anglais, produire notre campagne solo et développer le jeu sur Switch.

Bien sûr, dépasser cet objectif nous permettrait d’agrandir le studio et pouvoir développer des fonctionnalités plus rapidement pour nos joueurs ! C’est pourquoi nous avons ajouté des stretchs goals qui ajoutent à chaque fois une carte avec une illustration exclusive à ce Kickstarter ! Quand on sait à quel point la cartes du Gardien de Fëhërin (une exclue de notre précédent Kickstarter) est recherchée par nos joueurs, c’est motivant !

A quel point du développement arrive cette campagne ? Est-elle censée aider à finir le jeu ? Rajouter de nouveaux éléments ? Ouvrir de nouveaux horizons ?
Aujourd’hui nous avons une communauté francophone géniale, mais nous souhaiterions voir plus loin et porter notre jeu partout en Europe et en Amérique du Nord. La campagne nous aidera donc principalement à financer notre arrivée à l'international : les cartes, les traductions, la communication anglaise, etc.

Mais elle a aussi pour but de financer nos besoins en ressources humaines et matérielles pour la campagne solo. Donc plus nous allons loin avec cette campagne et plus nous pourrons vous émerveiller avec un mode solo aux petits oignons !

Les loop goals, un objectif additionnel renouvelé et renouvelable
Les loop goals, un objectif additionnel renouvelé et renouvelable
Combien de temps avez-vous passé à concevoir cette campagne ? Avez-vous bénéficié de soutiens extérieurs comme par exemple d'autres studios déjà passés par cette case ?
Nous avons commencé à prévoir la campagne en septembre ! Il nous a fallu 3 mois pour concevoir la campagne et la communication autour, c’était une véritable course contre la montre mais l’objectif atteint en moins de 3 heures nous a prouvé que nous nous étions bien débrouillé et que nous avions donné envie de jouer à de nombreuses personnes !

Pour la préparer nous avons fait appel Thomas Bidaux, un spécialiste des campagnes de crowdfunding pour les jeux (plateau ou vidéo). Il a relu le projet, nous a conseillé et a su nous guider pour préparer au mieux la campagne.

Comment abordez-vous cette campagne en comparaison d'un rendez-vous avec un éditeur ou un investisseur pour obtenir plus de moyens, par exemple ?
Kickstarter est une magnifique opportunité pour le studio. Nous nous adressons ici directement à notre communauté et avons l’occasion de leur proposer des choses uniques telles que des figurines qui serait plus compliqué à envisager dans un schéma de distribution traditionnel. Le succès de la campagne a ouvert beaucoup de portes avec des éditeurs et les investisseurs.

Avez-vous considéré d'autres plateformes ? Pourquoi Kickstarter particulièrement ?
Kickstarter est une plateforme particulièrement aimée des gamers (autant pour les jeux de plateau que pour les jeux vidéo). De plus nous avions déjà créé un premier Kickstarter destiné à lancer le jeu en bêta, nous étions donc familiarisés avec ce site.

Votre campagne a été financé en à peine quelques heures. Vous attendiez vous à une telle réponse ?
Nous espérions un financement rapide mais de là à réussir la campagne en moins de 3h… ça nous a scotché !

Est-ce que cela ne met pas une pression encore un peu plus grande sur vos épaules ?
Bien sûr, il y a de grandes attentes par rapport au jeu et nous espérons pouvoir toutes les combler !

Mais ça nous donne également beaucoup d’énergie. Quand on voit tous les messages de remerciement et d’encouragement que nous avons reçu depuis le début de la campagne, il n’y a pas meilleure motivation !

Comment les stretch goals vont-ils impacter votre travail ?
En terme de cartes et d’implémentation en jeu, nous avions déjà prévu quelques stretch goals à l’avance mais la campagne est montée haut très vite, nous en avons donc maintenant prévu plusieurs avec une marge de sécurité.

Est-ce qu'il y a des stretch goals que vous aviez envisagés qui n'ont pas survécu à la campagne initiale que vous envisagez de réintégrer face à ce plébiscite ?
Une partie de nos stretch goals prévus lors de la première campagne a été inclue directement dans la campagne actuelle (mode solo par exemple) ou a déjà été effectué (nouveaux champions, extensions).

Nous avons plusieurs idées de contenus virtuels déjà évoqués que nous pourrons incorporer d’ici la fin de la campagne actuelle pour la pousser effectivement plus loin.


Que pensez-vous de Malkyrs : Les Arènes de l’Éternité ?

1 aime, 0 pas.
Note moyenne : (1 évaluation | 0 critique)
5,3 / 10 - Moyen

Aucun jolien ne joue à ce jeu, aucun n'y a joué.