Gamescom 2018 - Notre visite chez Amazon

Notre visite suivante est une des visites qu’on attendait depuis TRÈS longtemps : Amazon.

Depuis l’annonce du titre « New World » par le géant américain, il y a déjà quelques années, les espoirs d’un nouveau bastion pour les joueurs de MMO étaient assez grands. Le temps passant, ne pas avoir de nouvelles n’était, il faut bien avouer, pas très encourageant. Alors, quand on m’a demandé : « Salut ! Cela te dit de jouer à New World, à la Gamescom ? » ma réponse fut un tout petit « oui » tant j’étais surpris de la demande. Je ne m’y attendais pas. Et tant pis si ça nique mon planning, je trouverai des solutions !

Bref, mardi après-midi… direction le booth d’Amazon. Sur la façade extérieure, un très sobre Amazon, pas d’images… bon, ben on verra bien. On rentre dans l’espace intérieur du stand. D’autres journalistes attendent patiemment. Quelques images placardent les murs. Certaines de New World, d’autres d’un autre jeu développé par le studio. L’heure du rendez-vous arrive, et on nous embarque dans une pièce… mais… mais… euh, pardon, il y a erreur ! Ce n’est pas la qu’on doit aller. On est venu pour New World, pas pour « The Grand Tour Game ». Crénom… « Ah, mais ne vous inquiétez pas, on présente les deux jeux, l’un après l’autre ». Ouf !!! Maintenant qu’ils me le rappellent, c’est vrai qu’on m’avait dit qu’il y avait aussi un autre titre, encore non annoncé, dans le stand. Bon, ben voilà, c’est fait. Encore une demi-heure à attendre pour mettre la main sur New World. Pas grave, découvrons cet autre titre.

The Grand Tour Game

Alors, pour ne pas l’attendre, celui-là, c’est clair que je ne l’attendais pas. Certains d’entre vous se rappellent sûrement de « Top Gear », la série de voitures diffusée sur la BBC, avec Jeremy Clarkson, Richard Hammond et James May. Une série bourrée d’humour à l’anglaise, qui en a fait son succès. Certains savent peut-être qu’il y a 2/3 ans, suite à un petit excès de Jeremy Clarkson, ce dernier s’est fait virer de la BBC. Peu de temps après, Clarkson, suivi de ses deux compères de toujours, traverse l’Atlantique pour lancer une nouvelle émission, très similaire à Top Gear (mais un peu différente tout de même… faute de droits ^^) nommée « The Grand Tour », diffusée exclusivement sur le portail vidéo d’Amazon. Je ne saurais dire si le succès est celui qui était escompté (personnellement, je regrette certaines approches de l’ancienne émission), mais la série suit son cours, en est à sa 2e saison et voit donc une adaptation en jeu vidéo, il faut bien avouer, assez originale dans son principe.

Richard-Hammond.jpg
James-May.jpg
Jeremy-Clarkson.jpg

Autant vous le dire tout de suite : amateurs de bonne conduite, que ça soit de la simulation ou de l’arcade, du coup de volant précis et de la physique réaliste, passez votre chemin. The Grand Tour Game est au jeu vidéo ce qu’est The Grand Tour à une émission d’analyse automobile : du gros délire.

TGT-Announce-216725b9-08b2-42b0-b620-1f8c221cdf25._CB470335056_.jpg

La conduite n’est absolument pas précise. Quand on est habitués à des jeux assez pointilleux, la gestion de la physique, tant de la conduite que des impacts, ce n’est vraiment pas ça… mais ça tombe bien, ce n’était pas le but. Ici, place aux délires réalisés dans le show, place au fun. On a d’abord pu jouer, chacun dans son coin, les 3 premiers chapitres du jeu.

Je dis chapitre parce qu’en fait, chaque chapitre est en relation avec l’épisode diffusé la même semaine (enfin, sera censé l’être ; pour la démonstration, ils ont refait les 3 premiers épisodes de la saison 1). On a eu droit a de la grosse voiture bien nerveuse, à la gestion de la BMW de série sur le circuit qui leur sert de chronomètre dans le show. Chaque chapitre est ponctué d’extraits du show, avec les singeries des trois Anglais. Les transitions show-jeu sont pas trop mal et le jeu n’est pas vilain, sans être non plus du dernier cri, mais soit. L’idée de suivre le show et de faire des trucs différents chaque semaine… ça peut-être fun. À voir dans la pratique, mais l’idée est assez originale pour se faire remarquer.

Puis hop, session terminée, on s’installe dans un fauteuil et c’est parti pour du multijoueur, à 4 en écran splitté !!! Comme au bon vieux temps ! C’est une époque que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître. Et là, bonne tranche de fun. Je joue contre un journaliste anglais, un autre Français et un développeur, sur le circuit d’essai : tortueux, étroit. On a tous une BMW ; grille de départ, c’est parti. On démarre côte à côte… « tiens, il y a des ballons sur le circuit… » je roule dessus et un truc est noté en bas… pas trop le temps de lire, ça va assez vite. Puis, PAF, un écran de téléphone apparaît en plein milieu de mon écran de jeu, avec un SMS qui apparaît et qui écrit un texte totalement incompréhensible ! Je ne sais plus quoi faire, me dis qu’il y a un bug, pendant que le dev se marre de notre désarroi !

AAAAAH OK !! C’est un genre de Mario Kart ! S’ensuit une course endiablée. L’Anglais nous met la misère, mais je ne suis pas trop loin derrière lui… le développeur est aux aguets derrière moi, les attaques s’enchaînent… dernier virage, il me rentre dedans, sur le flanc arrière de mon véhicule, me faire perdre le contrôle de la voiture et m’envoie dans le décor à 20 mètres de la ligne d’arrivée… snif 3eme…

L’effet de surprise passé, il faut bien avouer qu’on s’est bien amusé sur ce petit délire. Bon, on est loin de la qualité d’un Mario Kart : peu d’attaques, peu de variations de possibilités… mais ce n’est pas le but. On nous a présenté le jeu de cette façon, car il proposera une succession de jeux comme celui-ci, en relation avec les délires du show. Il devrait donc y avoir beaucoup de variantes et de possibilités.

Pourquoi pas ! Bon, en l’état, c’est évidemment beaucoup trop court pour se faire une idée définitive du jeu. La sortie est annoncée pour le courant de la diffusion de la saison 3 du show, qui débute en novembre ou en décembre 2018. Bon, ben en fait ces 30 minutes sont passées plus rapidement qu’attendu… direction l’autre côté !

TGT-HolyDuo-aa93155d-d016-4038-a249-6886fd56790a._CB470335300_QL85_V1_.jpg
TGT-Rimac-bdff3d53-3337-41de-af64-bf4087ec3a2d._CB470335421_.jpg

New World

Ah ben oui, c’était tout de même pour ça qu’on était venu !

New World, dont vous avez pu déjà voir les annonces publiées ici il y a quelques jours.

Comme dit dans l’article, on est parmi les premiers à avoir pu voir le jeu et non pas des images de teaser comme depuis l’annonce du développement du jeu il y a déjà deux ou trois ans. Le jeu prend un thème original : les 16 et 17e siècles. Nouveau, dans le cadre d’un MMORPG. Bon… par contre, cela se limite à de l'inspiration parce que les développeurs ont pris des libertés ; il ne faut pas s’attendre à une grande fidélité historique. L’ésotérisme et la magie seront par exemple présents.

71DiInGTj5L._AC_SL1500_.jpg
81JvZ8AbiZL._AC_SL1500_.jpg

J'en parle un peu plus haut, mais j’avais un peu peur que le manque de nouvelles, ces deux dernières années, se solde par un énième communiqué du genre « suite aux succès grandissants des Battle Royale, nous avons décidé de modifier l'essence du jeu pour faire plaisir à blablablabla… » comme on en voit beaucoup trop ces dernières années. Que nenni ! New World sera un véritable MMO, un vrai !

On nous explique vite fait comment fonctionnent les commandes, puis on est lancé dans la nature, guidé par un dev sur les différents menus, comment s’orienter dans le jeu, etc. Bon, on n'a qu’une demi-heure, donc on arrive vite à l’essentiel : la coupe du bois. Ah, j’allais oublier, récupérer de la caillasse aussi ; c'est super important ! Et là, on se dit un truc : la vache, que c’est bien foutu ! Couper un arbre implique que l’arbre… tombe réellement. C’est peut-être un détail, mais j’ai rarement vu ça dans un MMO. Avec ces quelques bricoles récoltées, on peut établir notre premier camp et découvrir, pour ce faire, le menu de craft, qui semble pas mal complet, mais le temps était trop réduit pour l’explorer vraiment. Et on était un peu dirigé pour arriver au bout de notre petite balade. Le camp est essentiel pour notre joueur. Si on meurt, c’est au camp qu’on respawn. C'est à vous de le placer stratégiquement par rapport à vos activités.

Ensuite, direction un fortin, où on retrouve du matériel dans les armoires. On s’équipe comme on veut. Pour ma part, j’ai récupéré une tenue légère, un sabre et un mousquet. Puis, mes compagnons (les autres membres de la rédaction et d’autres journalistes) et moi devons affronter des loups qui rôdent dans la région. Ça nous permet d’explorer un peu la région et de voir tout le soin apporté aux décors, qui sont réellement vivants, toujours en mouvement. On chasse notre loup, puis on doit prendre d’assaut un fortin tenu par deux autres joueurs (des devs). On y va… mais un ours rôde autour ! Le présentateur nous dit de faire gaffe, voire d’essayer de l’évit… trop tard, j’ai tiré dessus, sous le regard ébahi des présentateurs. Ben quoi ? J'ai un flingue, ça me démangeait. Il charge ! Panique générale. C’est que c’est costaud, ces bébêtes-là ! Je pense que les deux gars dans le fortin doivent bien se fendre la poire… mais on arrive au bout de la bête et on s’attaque au fort. On fait tomber les murs en plaçant des explosifs, puis c’est l’attaque.

La gestion du combat se fait en TPS et au contact. Pas de cible automatique : si vous visez mal… vous visez mal ! Tirer sur des joueurs qui bougent tout le temps, c’est sport, mais on s’en sort. Le fortin est à nous.

C’est là que se termine notre présentation hands-on du jeu et j’ai vraiment pris mon pied ! On n'a exploré qu’une infime partie de l’île ; apparemment, le terrain de jeu de départ ferait environ 500km²… il y a de quoi faire. Pour comparaison, dites-vous que Paris fait un peu plus de 100km² et que Kalimdor, pour parler MMO, en fait 200/250 d’après les estimations.

Une chose à préciser : votre personnage pourra suivre n’importe quel archétype et en changer, vu que cela dépend du matériel qu’il utilise. De fait, il faudra se dire que si vous êtes tué par un autre joueur, il pourra très bien récupérer… tout le matériel que vous aviez sur vous. Alors, cela peut paraître sauvage et nous risquons de voir rapidement des abrutis qui massacreront tous les joueurs en boucle… mais sachez que ceux-ci, considérés de fait comme des criminels, seront vite pénalisés et auront des primes sur leurs têtes qui leur feront subir les foudres de tous les joueurs de la région.

979A1051.jpg

Voilà ce qu’on peut dire du jeu. Je vous invite à lire l’article cité au-dessus, qui donne des compléments d’information sur le titre. Notre visite chez Amazon se termine, mais une heure, c’était trop court… La date de sortie n’est pas encore annoncée ; le jeu est encore en alpha (ouverte aux inscriptions), mais je l’attendrai avec impatience, rassuré par ce que j’ai vu. Le jeu se classe dans le top 3 du salon pour moi.

Réactions (12)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Amazon Game Studios ?

3 aiment, 1 pas.
Note moyenne : (4 évaluations)
5,3 / 10 - Moyen