Epic Games et Apple se livrent une bataille concernant les revenus de Fortnite

Plus tôt aujourd'hui, Epic Games a annoncé que les personnes jouant à Fortnite sur IOS ou Android pourraient désormais payer moins chers leurs V-bucks (par exemple 7.99€ contre 9.99€ pour 1 000 V-bucks) en payant directement leur achat à Epic. Apple n'a pas tardé à réagir en retirant Fortnite de l'Apple Store.

Une question de pourcentage

On le sait : Tim Sweeney, le dirigeant d'Epic Games, est depuis des années hostile à la taxe de 30% prélevée par les propriétaires des principales plateformes digitales (Steam, Apple Store, Google Play Store, etc.), car il l'estime excessive. C'était la raison invoquée pour la création de l'Epic Games Store il y a deux ans. Ces derniers temps, le PDG d'Epic Games a resserré ses attaques contre Apple et Google, au même motif.

À ce titre, l'action d'Epic Games d'aujourd'hui est intéressante. Tout d'abord, ils ont annoncé une baisse de 20% du prix des V-bucks sur l'ensemble des plateformes. Cependant, une différence notable existe : alors que sur PC et consoles, les joueurs n'ont rien à faire pour bénéficier de cette réduction, sur mobile ils doivent sélectionner leur méthode de paiement : via l'Apple Store/le Google Play Store ou directement via le système de l'éditeur. Seule la seconde option donne droit à une réduction.

epic-direct-pay-apple-app-store-2045x979-730033169.png

On comprend bien la logique derrière : cette méthode attire l'attention du consommateur sur le fait qu'Apple et Google perçoivent une marge importante. Epic touche la même somme dans les deux cas, mais dans le premier, les géants américains touchent une commission, ce qui n'est pas le cas si les paiements sont effectués sans passer par leur système central.

Si Google n'a pas encore réagi, la réaction d'Apple ne s'est, elle, pas faite attendre : Fortnite a été retiré de l'Apple Store pour "violation des règles d'utilisations" de la plateforme. Signalons que si Apple avait accepté de réduire sa commission pour d'autres produits, comme les abonnements à Prime Video, l'entreprise dirigée par Tim Cook a toujours été très ferme avec les entreprises de jeu vidéo, refusant notamment de valider les applications xCloud (dont la bêta publique ne débute donc en septembre que sur Android) ou encore Steam Link.

Le timing exploité par Epic Games n'a rien d'anodin, car Apple est actuellement sous les feux des projecteurs - en compagnie de Google, Facebook et Amazon - pour ses pratiques jugées "non concurrentielles." Tim Cook a été auditionné fin juillet par le Congrès américain dans ce cadre.

La lutte entre Epic et Apple n'est en tout cas pas prête de s'arrêter, car les premiers ont annoncé intenter un procès aux seconds, partageant publiquement sur le compte Twitter officiel de Fortnite la plainte déposée.

Réactions (108)

Afficher sur le forum


Activités Développeur de jeux-vidéo
Création 1991
Pays d'origine États-Unis d'Amérique
Plus d'informations sur Epic Games

Que pensez-vous de Epic Games ?

11 aiment, 12 pas.
Note moyenne : (23 évaluations)
4,4 / 10 - Médiocre