Test : Hitman, la meilleure utilisation du modèle épisodique ?

Nous avons essayé le premier épisode du nouveau Hitman. Troisième reboot mis en oeuvre par Square Enix après ceux de Tomb Raider et de Thief, ce jeu change beaucoup de ses prédécesseurs, tant par sa forme que son fond. Le retour de l'agent 47 est-il à la hauteur de ses ambitions ?

Hitman a énormément fait parler de lui avant sa sortie. En effet, le jeu était initialement prévu en décembre, mais a été repoussé au mois de mars. Puis, son modèle économique a changé pour passer au système épisodique que Square Enix avait déjà utilisé pour Life is Strange.

Do it again

Il ne faut que quelques minutes au joueur pour comprendre la forme que prend le jeu. L'agent 47 est débarqué sur une plateforme en montagne, puis conduit dans une salle d'interrogatoire durant une cinématique introductive. C'est alors que commence une première mission, qui sert de tutoriel au joueur. Une fois celle-ci faite, nouvelle cinématique... puis le joueur retourne dans le tutoriel, avec pour consigne d'essayer de nouvelles approches.

Message tutoriel 2

C'est là qu'est l'esprit de ce nouvel Hitman : offrir au joueur de nombreuses façons de réaliser les objectifs. Avec la version de base, à 12€, le joueur a accès à trois missions : les deux qui servent de tutoriel et la première mission principale. En se dépêchant, il est possible de finir ce contenu en 1h30 (cinématiques incluses)... comme d'y passer plusieurs dizaines d'heures si l'on désire tout finir à 100%.

Le premier tutoriel contient, pour sa part, 13 défis. Ces défis peuvent constituer en une méthode d'assassinat de la cible, en un objet à trouver ou encore en un mécanisme à enclencher pour distraire les gardes. Réaliser ces 13 défis demandera plus d'une heure à un joueur consciencieux.

La deuxième mission arrive alors, intégrant un nouveau mécanisme : les "opportunités". Comme leur nom l'indique, les opportunités désignent une occasion d'amener la cible en un point précis de la carte. Grâce à elle, le joueur est guidé, mais il est toujours libre de choisir l'arme à utiliser une fois la cible parvenue à destination. L'intérêt de ce système est qu'il pousse à l'exploration - afin de trouver toutes les opportunités - et donne des objectifs au joueur, mais ce dernier demeure libre de déterminer comment il désire exécuter la cible.

Les choses sérieuses commencent

Les choses sérieuses commencent après ce second tutoriel. Notre assassin est envoyé à Paris pour exécuter deux cibles. Un nouvel élément apparaît là encore : la préparation. C'est au joueur de choisir où il désire débuter, ce qu'il désire emporter et comment il désire se vêtir. Néanmoins, de nombreux éléments ne sont pas encore disponibles et ne se débloquent que plus tard, quand suffisamment de défis ont été accomplis. Cela donne un sentiment de progression, tout en offrant une raison de recommencer encore et encore.

Planification des contrats

La mission en elle-même regorge de possibilités offertes au joueur. IO Interactive avait promis des environnements particulièrement grands. À première vue, cela ne semble pas être le cas, mais cette impression initiale est trompeuse. En effet, le jeu est conçu pour que le joueur prenne conscience des lieux petit à petit. Lors d'un premier run, seule une petite partie de la carte sera exploitée. C'est ensuite, en revenant et en profitant d'autres opportunités que le joueur prend pleinement conscience de la taille de l'environnement. De ce point de vue, c'est donc un sans faute pour les développeurs, qui offrent en outre un nombre très important d'objectifs à remplir.

Défis Paris

Si vous désirez remplir tous les objectifs de cette mission, il faudra donc s'armer de patience, car plus d'une dizaine d'heures sera nécessaire si vous ne cherchez pas la soluce de chaque défi sur internet. Tant mieux, car c'est là que s'arrête le contenu actuellement disponible. Deux modes de jeu s'y ajoutent : "escalade" et "contrat". En escalade, vous devez assassiner d'une cible avec une arme et une tenue précise. Les contrats, quant à eux, exigent le meurtre une autre cible dans la mission située à Paris ; il est en outre possible de créer soi-même un contrat et de le publier en ligne à destination d'autres joueurs. Malheureusement, ces deux modes de jeu interdisent de sauvegarder durant la mission, transformant le jeu en un frustrant die & retry. Cela plaira assurément aux amateurs de difficulté, mais les autres perdent deux modes de jeu à cause de ce choix de game design.

Et la suite, c'est pour quand ?

Le contenu demeure plus que correct en regard du prix exigé. Pour la suite, six autres épisodes, incluant chacun une mission de la taille de celle de Paris, sont prévus. Il est possible de les acheter un à un ou de directement investir dans l'ensemble, à la manière d'un season pass. Si ce modèle économique a été très critiqué, il est parfaitement adapté au gameplay du jeu. En effet, si tout le contenu était disponible au même moment, certains joueurs le finiraient le plus vite possible et se plaindraient ensuite sur internet d'avoir fini le jeu en trois heures. Toutefois, ces joueurs seraient passés à côté du coeur du jeu : explorer le contenu de plusieurs manières différentes. Contrairement à un épisode de Life is Strange, qui occupe trois heures et demande d'attendre six semaines pour la suite, ceux d'Hitman permettent au joueur de patienter en jouant un petit moment tous les jours, sans pour autant parvenir au bout de ce que propose chaque épisode avant la sortie du suivant.

Le modèle économique est donc adapté au concept du jeu et ne doit pas freiner un éventuel achat. Globalement, les promesses de IO Interractive sont parfaitement tenues : le jeu est beau, riche et très agréable à jouer. Cependant, Hitman n'est pas pour autant à conseiller à tout le monde. Si vous aimez refaire une même histoire pour explorer d'autres options, alors ce titre est fait pour vous. Dans le cas contraire, mieux vaut passer votre chemin. En cas de doute, le plus pertinent est probablement de prendre ce premier épisode, de le tester et de voir s'il vous tient en haleine jusqu'à la sortie du suivant.

Test réalisé par Alandring à partir d'une version commerciale

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Hitman ?

1 aime, 1 pas.
Note moyenne : (2 évaluations | 0 critique)
5,0 / 10 - Intéressant