Test de Goliath

Goliath est un jeu d'action-aventure indépendant sorti sur Steam le 12 mai 2016 proposant de parcourir le monde aidé de robots que l'on construit à l'aide des ressources que l'on croise.

Goliath se présente comme un jeu d'action-aventure en monde ouvert. C'est faux.

Test de Goliath

D'une part, il est étrange de le qualifier avant tout d'action-aventure puisque les spécificités du genre sont absentes ou en retrait. Il faut le considérer comme un action-rpg et il est surprenant de ne retrouver le terme de RPG qu'en second plan dans la présentation du jeu. D'autre part, le monde n'est absolument pas ouvert. Le monde se divise en un tas de petites zones générées de façon procédurale. Une fois qu'on arrive au bord de la zone, on a un petit muret avec strictement rien derrière. Pour aller d'une zone à une autre (zones sans cohérence avec leur voisine), il faut se téléporter, contre un coût (et un jeu qui manque de crasher à chaque changement de zone). Et, pour changer de continent, il faudra avoir suffisamment progressé dans l'histoire pour débloquer l'amélioration du portail de téléportation.

En revanche, il ne ment pas sur la construction de robot et, surtout, sur l'aspect jeu indépendant.

 

Goliath - Monde "ouvert"

L'histoire débute sur un jeune homme qui se réveille au milieu de nulle part après le crash de son avion et qui cherche à se tirer de sa situation. Il récupère alors quelques ressources autour de lui (bois, baies, ...) et rejoint rapidement sa base, non loin de là, où ses coffres l'attendent. D'un petit camp de fortune, cette base (qui se téléporte avec lui chaque fois qu'il change de zone) devient au fil de l'aventure une véritable zone industrielle avec son atelier à robots, son laboratoire et son armurerie.

Armé d'un petit revolver qui semble devoir être rechargé après chaque balle, le héros récupère aux alentours, lentement, mais sûrement, les matériaux qui lui permettent de construire son premier robot. En bois.

Une fois le premier robot construit, il est possible d'alterner entre phases à pied ou en robot. Mais le robot reste le moyen privilégié puisqu'il permet une récolte bien plus rapide des matériaux. Et, si certains ennemis demandent d'user de techniques de lâche (les attirer près de la base et les attaquer depuis l'intérieur de son périmètre où les ennemis ne peuvent rien nous faire), il faut bien avouer qu'une fois quelques niveaux pris afin de débloquer les compétences spéciales (au loooong temps de recharge) et des armes construites, le robot devient aussi indispensable pour les combats.

Le concept du jeu est très intéressant. Construire des robots, les armer, les améliorer... qui n'en a jamais rêvé ? Dommage que le reste du jeu ne suive pas.

Goliath - Ennemi

En terme de gameplay, on a quelque chose de très poussif. Le jeu se base sur un mauvais jeu de survie (déjà qu'on sature un peu du genre...) : on doit récolter des ressources, mais il n'y a rien d'autre à gérer que la vie (qui se remonte uniquement avec des potions pour le héros et des kits de réparation pour les robots) et on peut piller la zone sans vergogne puisqu'on la quitte ensuite pour ne plus jamais revenir. De plus, la récolte est lente et manque franchement de souplesse.

Le système de combat avec le robot est meilleur, même si le temps de récupération des capacités est un peu long. Il souffre toutefois des attaques à distance, du fait d'un ciblage que l'on ne peut pas contrôler et qui ne fonctionne pas.

Ce qui permet d'arriver à l'aspect technique. Et le jeu brille encore moins là-dessus.

Les options du jeu sont minimalistes. On s'attend à mieux sur PC. Le pire étant l'impossibilité de configurer les touches. Le titre laisse toutefois une alternative au QWERTY, en assurant une compatibilité avec la manette Xbox.

Une fois en jeu, on se retrouve avec les contrôles un peu bruts décrits au-dessus, mais s'il est possible de faire tourner la caméra autour du personnage, il est impossible de choisir l'angle et les possibilités de zoom sont restreintes (et je ne sais pas comment, mais le jeu a réussi à me donner un torticolis avec son angle de caméra).

Dernière plaie, mais pas des moindres : TOUTE l'interface homme-machine.

Les menus sont mauvais et manquent d'indications. La carte (au fond des menus) est quasiment inutilisable. La gestion des objets dans les menus n'est pas intuitive. Mais, surtout, certains éléments poussent à se demander s'ils n'ont pas fait une étude d'ergonomie pour fournir l'interface et les contrôles les plus mauvais qui soient.

Au camp, il est possible d'afficher une liste d'objets à créer avec les matériaux dont dispose le joueur. En appuyant sur A pour agir, comme partout ailleurs dans le jeu, cela ne fait rien. Une indication en bas de la fenêtre, en gris (celui du non-actif, auquel on a tous appris à ne plus faire attention), indique que c'est en fait X pour fabriquer l'objet.

En haut à droite de l'écran, il y a une indication disant qu'il faut appuyer sur LB (gâchette haute de gauche) pour ouvrir l'interface pour changer de personnage (héros, robot). Il faut alors utiliser le stick de droite, qui sert normalement à la caméra, pour choisir le personnage que l'on veut utiliser.

En bas à droite de l'écran, on trouve les compétences à utiliser, en arc de cercle, comme les touches Y, X, A. Par contre, il faut d'abord appuyer sur LT (gâchette basse de gauche) afin d'afficher les touches associées aux compétences pour pouvoir les utiliser.

Bref, l'interface a oublié d'être intuitive.

Goliath - Base

En conclusion, le jeu, vendu 20€ sur Steam, part d'un très bon concept, mais ne parvient pas à mener la promesse au bout. Il n'y a rien qui fonctionne réellement. À part peut être la direction artistique (et encore, l'apparence du héros...).

Ce titre aurait mérité d'avoir une période d'accès anticipé, afin que les développeurs puissent bénéficier d'un retour des joueurs et corrigent les petites choses qui rendent l'expérience déplaisante.

Cependant, les développeurs semblent assez réactifs pour changer les choses et divers patchs sont sortis depuis sa sortie, améliorant différents éléments du jeu. Il est possible que dans un futur pas trop lointain, ils parviennent à rendre l'expérience de jeu correcte.

Test réalisé par Peredur à partir d'une version fournie par l'éditeur.


  • En chargement...

Que pensez-vous de Goliath ?

1 aime, 1 pas.
Note moyenne : (2 évaluations | 0 critique)
5,0 / 10 - Moyen

Aucun jolien ne joue à ce jeu, aucun n'y a joué.