E3 2016 - Résumé de la conférence Sony

Cette année, en l'absence de Nintendo Direct ou de conférence Square-Enix, c'est Sony qui a clôturé le bal des conférences pré-E3. Le constructeur a modifié son organisation cette fois-ci. Seules trois personnes ont eu le droit de monter sur scène : Shawn Layden, président de Sony Worldwide Studios, Andrew House, président de Sony Interactive Entertainment, et Hideo Kojima, un des créateurs de jeux vidéo les plus célèbres. Cependant, ces interventions ont été très courtes : à peine 9 minutes au total. Tout le reste de l'heure de conférence a été consacré à des vidéos de jeux, qu'il s'agisse de bandes annonces ou d'extraits de gameplay. Ces vidéos étaient accompagnées d'un orchestre jouant en direct.

La toute première vidéo est aussi celle qui a déclenché le plus de cris de joie dans la salle : quand les spectateurs découvrent Kratos, ils crient sans retenue. Le héros le plus populaire outre-atlantique est de retour dans une longue séquence de gameplay. Il est accompagné d'un jeune garçon, qu'il cherche à former. Les environnements ensoleillés et montagneux de la Grèce ont laissé place aux neiges éternelles du Nord. Par ailleurs, le titre intègre un système d'expérience et davantage d'exploration.

Après ceci, Days Gone, le prochain titre de Sony Bend (Syphon Filter, Uncharted Golden Abyss) s'est offert une première bande annonce. Le titre a également eu l'honneur de la fin de la conférence, avec une longue séquence de gameplay. De ces deux vidéos, on peut retenir que le héros est un motard ayant perdu la femme qu'il aimait en raison d'une apocalypse zombie, mais aussi de l'intervention d'autres humains, dont il désire se venger. Le titre est un jeu d'action-aventure en monde ouvert.

Vint alors le revenant de 2015 : The Last Guardian. Une courte bande annonce dévoile ce que tout le monde attendait : sa date de sortie. Rendez-vous est pris le 25 octobre 2016.

Comme en 2015, Horizon : Zero Dawn suit de près le jeu japonais. La nouvelle licence de Guerrilla Games se dévoile en un long extrait de gameplay, qui permet de mieux comprendre la relation entre Aloy, l'héroïne, et les créatures mécaniques qui l'entourent. Ces dernières peuvent lui servir de monture et de ressources de craft, mais aussi constituer de redoutables ennemis. Le jeu sortira le 28 février 2017.

Ensuite, un autre jeu européen s'est montré, mais dans un style très différent. Il s'agissait de Detroit : Become Human. Le nouveau jeu de David Cage a montré une séquence de jeu entre deux androïdes : un agent de police et un criminel tenant une jeune fille au bord du vide. Selon les choix du joueur, de nombreuses fins sont possibles : le sacrifice de l'agent pour sauver la jeune fille, la mort du criminel avec celle qu'il tient, une issue pacifique... De nombreuses possibilités sont promises. Néanmoins, le personnage incarné pouvant mourir lors de cette scène, cela incite à se demander s'il n'y aura pas une grande variétés de personnages jouables, chacun étant présent dans une scène spécifique.

Le premier jeu non exclusif est arrivé juste après : Resident Evil 7. Seule une courte bande annonce a été dévoilée, mais elle a permis de voir que le titre désirait délaisser l'action au profit de l'ambiance horrifique dont c'était éloigné la série depuis quelques temps. Une démo est actuellement disponible pour le jeu, qui sortira le 24 janvier 2017 sur PlayStation 4, Xbox One et PC. Il sera en outre jouable du début à la fin via le PlayStation VR.

Transition parfaite pour parler de réalité virtuelle. Le casque de Sony s'offre une date de sortie : le 13 octobre 2016 partout dans le monde. 50 jeux sont prévus d'ici à la fin de l'année. Trois titres en réalité virtuelle exclusifs au PS VR sont ensuite dévoilés : Farpoint, un FPS utilisant un pistolet dédié, une mission en X-Wing pour Star Wars Battlefront et Batman Arkham VR. Enfin, Final Fantasy XV a annoncé se doter lui aussi d'un mode de jeu en réalité virtuelle.



Pour être honnête, j'ai tout d'abord pensé que le titre suivant était lui aussi un titre en réalité virtuelle. Il semblait pleinement correspondre au cahier des charges. Le titre était en effet un FPS permettant de se balader librement dans un vaisseau, de choisir un objectif et de s'y rendre. Suivirent une attaque depuis un avion de combat et une entrée sans transition dans la base ennemie afin d'éliminer les opposants encore en vie. Las, il ne s'agissait en réalité que de Call of Duty: Infinite Warfare, dont aucune composante VR n'a été confirmée. C'est dommage, car le titre s'y prêterait bien. La bande annonce était dans tous les cas très intéressante, même pour une personne n'étant pas du tout fan de la série.

Shawn Layden est alors revenu sur scène, avec une étrange ombre animée ayant l'allure de... Crash Bandicoot ! La mascotte de la PlayStation 1 est de retour. Remake ? Reboot ? Suite ? Les espoirs sont nombreux, mais il ne s'agit en réalité que d'une version remasterisée des trois premiers opus. Aucune image n'en est du reste montré, puisqu'à la place c'est une bande annonce de l'arrivée de Crash dans Skylanders Imaginators qui est diffusée.

Un autre jeu destiné à un public enfantin suit : Lego Star Wars VII. Une démo du jeu est actuellement accessible sur le PS Store ; le titre sortira dans deux semaines sur tous les supports.

Suite à cette partie dédiée aux éditeurs tiers, Hideo Kojima est venu présenter son prochain jeu, exclusif à la console de Sony. Titré Death Stranding, le titre n'a rien montré de concret, hormis la présence de Norman Reedus dans le rôle principal et une forte dimension fantastique.

La vidéo de gameplay de Days Gone ayant déjà été mentionnée, il ne reste qu'un titre à évoquer : un jeu Spider-Man développé par Insomniac Games. Là encore, très peu d'informations ont été données, mais les fans de l'homme-araignée salivent déjà.

C'est tout pour cette conférence, riche en annonces (cinq nouveaux jeux montrés) comme en exclusivités (10 titres sur 15) et parfaitement rythmée. Néanmoins, la fin de la conférence étonne : pourquoi mettre à ce moment la démo de gameplay de Days Gone plutôt que juste après la bande annonce du jeu ? Cette exposition séparée d'un jeu n'avait jamais été faite pendant une conférence Sony, pas même pour ses plus gros titres, tel Uncharted 4. De plus, conclure avec God of WAR aurait été beaucoup plus marquant.

La réponse est probablement à chercher ailleurs. Il est possible que le constructeur ait initialement prévu une autre annonce pour clôturer sa conférence, mais qu'il ait préféré conserver cette cartouche pour plus tard, considérant ne pas en avoir besoin pour obtenir le titre de meilleure conférence de l'E3.


  • En chargement...

Que pensez-vous de Sony Interactive Entertainment ?

12 aiment, 2 pas.
Note moyenne : (16 évaluations)
5,8 / 10 - Assez bien