Test de Cuphead sur Xbox One

Cuphead, sorti le 29 septembre 2017 sur Xbox One et PC, est un jeu indépendant ayant fait beaucoup parler de lui. Développé par les studios MDHR, ce jeu mêle habilement plate-forme et shoot’em up.

Après 2 semaines dessus, qu’est-ce que je peux donc vous en raconter ?

Test de Cuphead sur Xbox One

Don’t deal with the devil !

L’histoire est simple. Cuphead et Mugman sont allés jouer au Casino du King DICE et du Devil et… après une chance un peu trop présente, ont vu le diable se jouer d’eux. Soit ils perdent leurs âmes, soit ils récupèrent celles des autres personnes présentes sur les 3 îles du jeu en compensation. Simple, mais efficace. Vous aurez donc l’occasion d’affronter une vingtaine de boss aux patterns uniques dont il faudra apprendre les spécificités pour en venir à bout.

Pour ce faire, 3 types de niveau existent dans le jeu : des combats au sol, des combats aériens et des niveaux de type run’n gun, où l’objectif sera d’atteindre la fin du niveau, sans combat de boss, mais avec une tétrachiée d’ennemis bien décidés à vous barrer la route. On peut compter en moyenne 2min30 pour finir un niveau, pour se donner un ordre d’idée. Mais aussi court cela puisse t’il être, il va falloir les tenir.

Mais avant de venir à ce sujet plus en détail, parlons de ce qui saute d’abord aux yeux.

Photo2.jpg

Ça cartoon !

Commençons par le plus évident finalement : la direction artistique. Je pense que tout le monde est au fait du choix de vouloir retranscrire une ambiance dessin animés des années 30, mais le rendu est juste incroyable. Une partie ne vous suffira pas à voir à quel point le jeu fourmille de détails rendant l’ambiance toujours plus crédible et vivante. J’en suis presque venu à mourir bêtement parce que j’étais absorbé par les décors. Une sensation de peinture qui prend vie sous nos yeux et dont on n’arrive pas à se lasser. Et je ne vais pas m’en plaindre.

Et si ce n’était pas assez, la bande son qui accompagne cette ode visuelle est au moins aussi bonne, dans un style retro/jazzy et allant parfaitement avec l’ambiance épique des combats auxquels vous devrez survivre.

Photo3.jpg

Let’s get ready to rumble !

Si Cuphead a fait parler de lui, outre sa patte graphique, c’est surtout pour sa difficulté. Soyons honnête : j’ai du mal à considérer le jeu comme difficile, même si assurément il l’est. Non, je le qualifierais surtout de jeu à l’exigence vraiment poussée à l’extrême. Votre héros ne dispose que de 3 points de vie, pas de moyen d’en regagner pendant le combat, aucun checkpoint non plus. En d’autres termes, il va falloir être plus que bon pour atteindre le bout. Et pour ça, vous disposez d’une palette d’actions qui seront toutes utiles : (pour rappel, ce test a été réalisé sur Xbox One) X permet de tirer, Y de faire un dash avant, A de sauter et B de réaliser une attaque spéciale, selon votre niveau de bonus acquis (bonus qui s’acquière en tirant sur les ennemis ou en activant les divers objets roses que vous verrez). RB, enfin, permet de changer de type d’attaques en plein combat. Enfin, votre héros a la possibilité de tirer dans 8 directions pour tuer tout ce qui vous menacera. Et cela va arriver. Très souvent.

Comme je l’ai indiqué, il est possible de changer d’attaque. Cuphead, comme Mugman (son acolyte qui apparait dans les sessions coop), peuvt donc être personnalisé totalement : 6 attaques aux spécificités différentes, 3 super attaques et 6 charmes. À vous de créer la combinaison avec laquelle vous êtes la plus à l’aise pour venir à bout de vos contrats.

D’autant que ces contrats sont réalisables dans 2 modes de difficultés : Simple ou Regular. Le simple est une version plus rapide et accessible du combat et qui vous permettra d’avancer plus vite dans le jeu. Mais les développeurs ont été vicieux… pour pouvoir atteindre le Casino, l’ultime lieu du jeu… il faudra avoir réalisé l’ensemble des combats en regular. Cuphead se mérite et vous allez perdre votre patience très rapidement.

Photo4.jpg

Two cups, no girls.

Oui, comme je viens de le dire, j’ai mis 2 semaines à sortir ce test. Pour des raisons de temps personnels déjà, mais surtout parce que c’est un jeu qui demande beaucoup plus de temps d’appréhension que d’autres. Pour pouvoir vraiment en apprécier son essence. Et dieu sait si on peut en parler un moment. Pour être simple, Cuphead est une tarte aller-retour qu’on a vu venir et que pourtant, on mange avec plaisir et délectation. Quelle claque, vraiment.

Pour vous donner une idée, j’ai 20h de jeu dessus au moment où j’écris ces lignes et j’en suis au dernier boss du jeu. Il va clairement me poser pas mal de soucis, mais je sais que, à l’instar de tous les autres boss que j’ai pu vaincre, c’est un sentiment de soulagement de fierté que je vais ressentir quand enfin, il tombera sous mes assauts répétés.

Il y a longtemps que je n’ai pas su vraiment mettre des mots sur une expérience vidéoludique et que je puisse la décrire correctement. Peut être parce que justement, elle ravive en moi la flamme du gamer qui souhaite toujours aller plus loin. Ce jeu est une source de frustration incroyable tant il peut être horrible avec vous et pousse le délire du die & retry à fond, mais… quel plaisir quand ça passe. Et cette patte visuelle et sonore… C’est tellement bon qu’on fait et refait encore et encore. Pour le plaisir de revoir un combat (gros coup de cœur au Tom & Jerry version nazi), pour le défi d’obtenir un meilleur rang à son combat (bonne chance pour le rang S) ou même parce qu’on a débloqué le mode expert et qu’on souhaite accomplir un nouveau défi encore plus élevé !

Cuphead est une pépite qui fait l’unanimité des critiques et qui dépasse déjà les 2 millions d’exemplaires vendus. Et honnêtement, c’est plus qu’amplement mérité. Allez, si vraiment je devais mettre une ombre au tableau… le jeu est en anglais et la coopération n’est que locale (pour le moment).

Mais de vous à moi, si vous ne l’avez pas encore testé, je ne vois même pas ce que vous attendez encore !

Photo5.jpg

 Test réalisé par Dunta à partir d'une version fournie par l'éditeur.


  • En chargement...

Que pensez-vous de Cuphead ?

2 aiment, 0 pas.
Note moyenne : (2 évaluations | 0 critique)
5,6 / 10 - Assez bien

Aucun jolien ne joue à ce jeu, aucun n'y a joué.