E3 2018 - Anthem précise son gameplay hybride et sa date de sortie

Bioware et Electronic Arts profitent de l'E3 2018 pour esquisser le gameplay d'Anthem, mêlant contenu multijoueur dans le cadre de missions et histoire personnelle solo obligeant le joueur à faire des choix et en assumer les conséquences.

L'année dernière, Anthem était sans doute l'une des principales annonces de l'E3 2017 et à l'occasion de l'E3 2018, Bioware et Electronic Arts livrent quelques détails sur le contenu et surtout le fonctionnement du jeu qui ambitionne de réconcilier à la fois des mécaniques multijoueurs et l'immersion du joueur dans une histoire personnelle (on l'évoquait) -- et hier soir, la conférence d'Electronic Arts pr é-E3 2018 esquissait quelques pistes de réponses.

Un monde évolutif

Si Bioware récuse le terme de « MMO » pour qualifier Anthem (on sait que c'est aujourd'hui un gros mot pour une partie de l'industrie du jeu), le jeu prend néanmoins la forme d'un jeu de rôle en ligne social et persistant, jouable exclusivement en étant connecté, et plongeant le joueur dans un monde évolutif et partagé, sur des serveurs dédiés -- une sorte de MMO-lite, donc.

E3 2018 - Anthem précise son gameplay hybride et sa date de sortie

Concrètement, selon la trame du jeu, le monde de Tarsis a été façonné par d'anciennes divinités aujourd'hui disparues et qui ont abandonné sur place les « outils » ayant servi à créer ce monde. Des « outils » dont le fonctionnement est encore largement incompréhensible pour l'humanité, mais qui restent fonctionnels et continuent d'influencer Tarsis -- le monde est ainsi balayé de puissantes tempêtes, des créatures mutantes colossales émergent régulièrement, le monde lui-même évolue et présente une menace constante. Une partie de l'humanité tente de se prémunir de ces dangers en restant à l'abri du « Grand mur », dans la cité principale de l'univers de jeu, Fort Tarsus. Mais parallèlement, le Dominion (une faction humaine) et les Scars (une faction extra-terrestre) tentent de manipuler les outils divins pour en faire des armes... Les joueurs devront se mobiliser pour essayer de comprendre ces outils, voire en contrôler les effets ou les atteindre quand ils se montreront trop dangereux.
Selon Bioware ce monde évolue donc régulièrement, mais a aussi vocation à s'enrichir très régulièrement au gré de mises à jour de contenu (des missions inédites, de nouvelles zones à explorer, etc.) - et qui ont vocation à être distribuées gratuitement de sorte que tous les joueurs partagent exactement le même contenu au gré de l'exploitation du jeu, qui pourrait durer dix ans, pour peu qu'ils aient acheté la boîte de jeu.

Quoi qu'il en soit, les joueurs devront à la fois survivre à ce monde intrinsèquement hostile, et contrecarrer les plans du Dominion et des Scars. Pour y parvenir, les joueurs pourront notamment compter sur la technologie des Javelins.

Des archétypes pour mieux coopérer

Dans Anthem, le joueur incarne un Freelancer, un combattant chargé de protéger l'humanité notamment en s'aventurant au-delà du Grand mur. Pour y survivre, les joueurs peuvent compter sur les Javelins, sorte d'exosquelettes en forme d'armure mécanisée et surarmée, permettant de décupler la force et les capacités du Freelancer, de voler ou d'explorer des zones sous-marines.

Anthem Hero

Quatre archétypes de Javelins seront disponibles dans Anthem : le Ranger, un archétype de base manifestement plutôt polyvalent ; le Colossus, bien plus lourd et résistant, disposant d'une imposante puissance de feu grâce à des armes lourdes ; le Storm dont on imagine qu'il devrait être rapide et puissant, mais relativement fragile ; et enfin l'Interceptor dont on ne sait encore rien ou presque. Chaque Javelins dispose donc de ses propres capacités et d'une « attaque spéciale », et comme le joueur incarne un Freelancer (un personnage humain, donc), il peut changer d'exosquelette selon les circonstances et n'est donc pas limité à un unique archétype tout au long du jeu.
En outre, le jeu intègre un système d'arsenal permettant aux joueurs de choisir ses armes -- qui compte chacun cinq caractéristiques (les dégâts, la précision, la portée, la cadence de tirs et les munitions) obligeant à des choix stratégiques selon les circonstances.

On comprend également que les Javelins ont des capacités complémentaires, puisque les joueurs ont vocation à coopérer dans le cadre de leurs missions dans l'univers de jeu. Et par opposition, le développeur confirme qu'Anthem est un jeu strictement PvE (donc sans affrontements entre joueurs, du moins au lancement du titre).

Un gameplay hybride, solo et multijoueur

anthem.0.png

Mais l'un des principaux enjeux d'Anthem repose donc sur l'ambition de Bioware de concevoir un jeu réussissant à allier un monde multijoueur partagé et la narration d'une histoire personnelle spécifique à chaque joueur -- le développeur voit Anthem comme la rencontre de Star Wars pour la richesse de l'univers de science-fiction, et de Marvel pour les super héros et leur histoire (et des Javelins aux allures d'Iron Man).
Pour réussir l'alliage, Anthem s'articule autour de missions multijoueurs se déroulant au-delà du Grand mur (selon le développeur, elles pourront être réalisées en solo, mais seront bien plus aisées à remplir en groupe de quatre joueurs, a fortiori si le groupe est équilibré). Mais parallèlement, en rentrant à la base entre deux missions, le joueur accède à « son » contenu solo : il peut explorer les zones urbaines du jeu, y percevoir ses récompenses (la gestion des loot est instanciée pour éviter le drame de la répartition des récompenses au sein d'un groupe), rencontrer des PNJ, et ainsi fait évoluer son histoire personnelle, faite de choix qui influenceront la suite de son aventure. Et pour illustrer l'impact de ces choix, le développeur faisait sienne la formule voulant « qu'il faut vivre avec ses choix ou mourir en essayant de les changer » -- l'une des marques de fabrique de Bioware, laissant la part belle à une narration solide pour renforcer l'immersion.

Une date de lancement

Si la sortie commerciale d'Anthem était initialement annoncée pour « fin 2018 », le développeur profitait de sa conférence pour annoncer un lancement le 22 février 2019. Une bêta est également prévue par le développeur, mais non encore daté. D'ici là, les précommandes viennent d'être lancée sur le site officiel, octroyant quelques bonus.

En terme de modèle économique, Bioware promet l'absence de loot boxes et que l'intégralité du jeu sera accessible à l'ensemble des joueurs ayant acheté une boîte de jeu. Des microtransaction sont néanmoins prévues également, mais portant exclusivement sur le contenu cosmétique du jeu -- les options de personnalisation des Javelins, dont on pourra modifier les couleurs et les motifs.

Réactions (62)


Que pensez-vous de Anthem ?

8 aiment, 6 pas.
Note moyenne : (14 évaluations | 0 critique)
5,3 / 10 - Intéressant