Étude de cas - le communiqué de Call of Duty : Black Ops IIII

Sorti la semaine passée, Call of Duty : Black Ops 4 a réalisé une très mauvaise performance commerciale au Royaume-Uni. Activision a cependant émis un communiqué très positif, en apparence du moins. Regardons ce qu'il dit véritablement.

Si Nintendo et Capcom sont très transparents sur les chiffres de ventes de leurs jeux (de même pour Sony, dans une moindre mesure), l'industrie du jeu vidéo déteste généralement donner des chiffres. Les sociétés cotées en bourse ne le font pas "pour ne pas influencer le cours boursier", tandis que celles qui ne le sont pas ne le font pas non plus "parce que rien ne les y oblige." Néanmoins, les éditeurs communiquent quand même, en donnant l'impression d'une croissance perpétuelle pour brosser les actionnaires dans le sens du poil.

Commençons par les faits. Au Royaume-Uni, lors de son lancement, Call of Duty - Black Ops IIII réalise des ventes 50% inférieures à celle de Call of Duty : WWII, sorti l'an passé, et 59% inférieures à celles de Call of Duty : Black Ops III, sorti en 2015. C'est le plus mauvais lancement pour la franchise depuis Call of Duty 4 : Modern Warfare, sorti en 2007. Les différents résultats sont résumés dans le graphique ci-dessous :

 

L'importance du digital

Néanmoins, les chiffres ci-dessus ne prennent en compte que les ventes physiques. Or, on le sait, le digital est en progression constante. Néanmoins, la progression est de l'ordre de 5% à 10% par année ; il est impensable que cela soit suffisant pour compenser la baisse enregistrée par le jeu par rapport aux ventes de l'an dernier. Pour donner un point de comparaison, le digital ne représentait que 22,8% des ventes de Call of Duty : WWII l'an dernier. Même en imaginant une progression très forte cette fois, une hausse du digital est insuffisante pour combler la très nette baisse des ventes physiques.

Toutefois, Activision devant communiquer pour donner une image positive de la situation, ils ont essayé de dresser un bilan positif de ce lancement. Regardons dans le détail ce qu'ils ont dit :

Call of Duty®: Black Ops 4 has set a new launch day record as the biggest day one digital release in Activision history. Digital sales for the first day of release broke the franchise record set in 2017 by Call of Duty®: WWII.

Résumé : le jeu est le mieux vendu en dématérialisé de toute l'histoire d'Activision. C'est un point positif, mais ce n'est guère étonnant, en raison de la croissance continue du dématérialisé que j'évoquais plus tôt. Il détrône d'ailleurs Call of Duty : WWII, sorti l'an passé, qui était pourtant déjà bien loin des ventes physiques de ses prédécesseurs. En bref, même si le résultat est bon, il n'est pas illogique et ne dit rien des ventes physiques, que le communiqué évite d'évoquer.

Black Ops 4 also set a new PlayStation record for day one digital full game sales on PlayStation Store, globally. The title also quickly became the best-selling Activision Xbox One digital game on day one, globally. The first Call of Duty release ever on Blizzard’s Battle.net, the PC version of Black Ops 4 also delivered a new franchise high in which launch day PC digital sales more than doubled year on year.

Nous avons désormais des résultats par plateforme, qui sont eux aussi intéressants. Sur PlayStation 4, Black Ops 4 est le meilleur lancement de la plateforme. Sur Xbox One, il est seulement le meilleur lancement pour un jeu Activision. Enfin, sur PC, il réalise le double des ventes de Call of Duty : WWII, mais celles-ci n'étaient pas très importantes - Call of Duty a toujours réalisé de meilleures ventes sur consoles que sur PC. À l'époque disponible exclusivement sur Steam, Call of Duty : WWII n'avait ainsi pas intégré la catégorie "Platine", réservée aux jeux les mieux vendus de l'année, se contentant de la catégorie suivante, "Or".Le résultat est donc positif, mais à nuancer. Cela tient beaucoup à la croissance du digital et il est étonnant que le titre ne fasse pas mieux sur Xbox One.

Concluons avec une dernière affirmation issue du communiqué :

In its first day of availability, the total number of people who connected online to play Black Ops 4 increased from last year’s release.

Quand les ventes sont mauvaises, les éditeurs aiment bien prendre en compte le nombre de joueurs, ce qui permet d'inclure les personnes ayant testé le jeu ou celles le partageant (occasion, prêt, plusieurs comptes sur une même console, etc.). Néanmoins, ici, Activision ne prétend même pas avoir davantage de joueurs, seulement "plus de joueurs connectés en ligne." Or, Call of Duty : Black Ops IIII est le premier jeu de la série sortant sans campagne solo - logique, dès lors, que les joueurs se connectent immédiatement en ligne.

Aussi, en lisant entre les lignes, on peut retenir plusieurs choses de ce communiqué :

  • Les ventes physiques sont en nette baisse.
  • Les ventes digitales sont en progression. C'est le meilleur lancement historique sur PlayStation 4, mais pas sur Xbox One.
  • Sur PC, le passage de Steam à Battle.net n'a pas diminué les ventes, tout au contraire. C'est le seul cas où la progression évoquée est citée avec un pourcentage.
  • Globalement, le nombre total de joueurs est probablement inférieur à celui de Call of Duty : WWII.
 
Ce communiqué est donc un bon exemple, justifiant notre étude : il contient des informations intéressantes, mais il est parfois nécessaire de lire entre les lignes.

Réactions (37)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Activision Blizzard ?

40 aiment, 116 pas.
Note moyenne : (160 évaluations)
4,1 / 10 - Médiocre