Test VR de Journey for Elysium - Galères sur le Styx

Journey for Elysium est un jeu d’exploration en VR qui nous place dans la peau d’une âme récemment décédée. Le jeu est développé par le studio belge de Mantis et édité par Cronos Interactive. Allons donc faire un tour sur la rivière séparant le monde des humains des enfers.

Journey For Elysium   Screen 8

On se retrouve donc aux enfers (ou presque) de la mythologie grecque, sur le Styx, en étant récemment décédé. Notre voyage sur le fleuve séparant le monde des vivants des enfers constitue une rétrospective de notre vie sur Terre.

Ce jeu entièrement en VR est un savant mélange de nombreux genres. Tantôt jeu d’énigme, tantôt jeu narratif ou encore jeu de plateforme, il serait malaisé de le définir dans un genre, mais une chose est sûre : il a été entièrement développé pour offrir une aventure convaincante en VR au joueur.  Et ça marche assez bien, car on est très vite happé par cette ambiance générale qui se dégage du titre.

Pagayons, pagayons

Journey For Elysium   Screen 8

On démarre donc notre (petit) voyage dans une barque sur le fleuve. Le petit tutoriel nous explique rapidement comment s’en sortir avec les différents objets avec lesquels on peut interagir et… je dois bien avouer que j’ai un peu galéré pour prendre en main la rame me servant à faire avancer le plateau, les commandes n’étaient pas des plus précises avec les Touch de l’Oculus. Est-ce dû à un souci de capteur ou à un couac dans le titre, je ne saurais le dire ; déplacer mes capteurs n’a rien changé et je n’ai pas vraiment de problèmes avec d’autres titres… Néanmoins, une fois qu’on a réussi à saisir la rame et à donner les premiers coups de pagaie… c’est impressionnant. On navigue sur le fleuve de la mythologie grecque dans un univers sombre, dans des variantes de gris avec quelques touches de couleurs représentants les points d’intérêt et un très beau contraste pour ceux-ci. L’entourage est vraiment agréable à la vue et j’ai rapidement pu constater un très gros point fort du titre comparé aux autres jeux du genre : la physique !

Une vraie physique dans le jeu

Elysium bow fireMoyen

Le monde de la VR est encore en plein développement. Ça prend plus de temps que prévu, assurément, même si je ne doute pas du succès final de ce nouveau genre de jeu. Cependant, les titres 100% VR ne sont que rarement considérés comme des jeux à part entière, mais plutôt comme des démos techniques par la communauté (souvent médisante) des joueurs. Ça change progressivement avec des titres tels que Moss qui sont d’excellents jeux exclusivement VR. Toutefois, le genre a amené aussi énormément de jeu vite-fait pour surfer sur la base des nouvelles technologies VR et, trop souvent, les « jeux » n’étaient vraiment pas au niveau pour un joueur invétéré. La physique totalement irréaliste des jeux et leur aspect graphisme sont en général les points qui pêchent le plus.

Ici, que nenni : le jeu est réellement bien fichu et j’ai été surpris de chercher à dégager ma barque lorsque j’étais entré en contact avec un flanc de falaise ou simplement un ponton. Je ne dirais pas que c’est parfait, mais c’est très satisfaisant.

Narration, énigmes, plateforme... un mélange original

Journey For Elysium   Screen 5

En avançant sur le Styx, on en apprend donc plus sur la vie de notre personnage et on se retrouve rapidement à réaliser des énigmes, un peu trop simple il est vrai, pour avancer dans notre petite découverte. Il faut commencer à escalader des murs et autres plateformes pour les réussir et là, malheureusement, je dois casser du sucre sur le jeu. Depuis deux ans que j’ai mon Oculus, je n’ai été malade qu’une fois, dans une démo mal foutue dans les premiers jours de mon achat. Depuis, plus jamais rien, même sur des titres non destinés à la VR tels que Skyrim. Mais ici, dès les premiers essais d’escalades, j’ai été malade comme jamais… il me fallait beaucoup de temps pour avancer et j’ai dû me faire violence pour terminer le jeu. J’ai fait tester le titre à d’autres personnes ; même constat à divers degrés. C’est vraiment, vraiment dommage, mais peut-être que ce problème n’existe pas sur d’autres supports que mon Oculus vieillissant, mais pour moi l’expérience est clairement gâchée par ça… mais soit, j’insiste et je persévère.

Journey For Elysium   Screen 17
Journey For Elysium   Screen 4

Les différents puzzles du jeu sont tous différents les uns des autres, ce qui est très satisfaisant pour la découverte générale, bien que la solution soit souvent évidente avec les mises en lumières des objets d’intérêt. Pour la partie plate-forme du jeu, qui va de pair avec la partie puzzle, en mettant mon malaise de côté, je dois bien dire que c’est très réussi. On a vraiment l’impression de grimper et… mine de rien c’est assez fatigant et stressant, car l’échec n’est pas permis. Bon OK, on est déjà mort, mais il faudra recommencer la partie ratée.

Un bon jeu, mais trop court

Le jeu est vraiment bourré de bonnes idées, le level design est excellent et les mécaniques intéressantes. Le mélange des genres est bien amené. On regrettera juste une aventure très courte - trois ou quatre heures de bout en bout -, mais qui justifie le prix du titre sur Steam et des énigmes trop facilement réussies à cause du contraste couleur/NB. Si je n’avais pas été si malade, j’aurais clairement considéré le titre comme un must-have, mais en étant honnête, vu la gueule que j’ai tirée durant les heures qui ont suivi chaque session de jeu, je ne peux pas le considérer comme tel personnellement.

Journey For Elysium   Screen 8

Test réalisé sur Oculus Rift par Seiei à partir d'une version fournie par l'éditeur.

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Journey for Elysium ?

1 aime, 0 pas.
Note moyenne : (1 évaluation | 0 critique)
5,3 / 10 - Moyen

Aucun jolien ne joue à ce jeu, aucun n'y a joué.