Test de Borderlands Legendary Collection - Déluge de flingues

Sous cette appellation sont regroupés Borderlands 1 et 2 en versions GOTY ainsi que Borderlands the Pre-sequel l'intégrale et le moins qu'on puisse dire, c'est que ça fait beaucoup de contenu. Par contre, tout ça est à la base sorti entre 2009 et 2014, ce qui pourrait avoir une odeur de naphtaline. Quoique si on est taquin, on peut dire que la Switch ayant des caractéristiques techniques de console de 2010, tout cela va bien ensemble.

banner

Comme le bon vin

Petit rappel pour ceux qui sortiraient rarement de leur grotte : les Borderlands sont des jeux de type first person shooter avec une touche de role playing game se déroulant dans une ambiance post-apocalyptique futuriste et faisant part belle aux armes, variées dans leurs styles et dont les caractéristiques sont générées aléatoirement.

Les graphismes sont dans un style cel shading très marqué qui a comme grand intérêt de ne pas fait ressentir le poids des ans sur ces jeux.
Avoir les trois jeux sous la main et passer de l'un à l'autre fait bien prendre conscience à quel point ils se ressemblent tant dans le fond que dans la forme.

Après avoir choisi le personnage à incarner (mention spéciale au Clap-Trap du Pre-sequel), on a droit à un tutoriel sur les déplacements, les armes, puis on trouve le bouclier, les grenades, avant de tomber sur un boss dont la difficulté dépend directement de la qualité des armes que vous avez alors trouvé. J'ai l'impression que les développeurs ont fait de ça un gimmick, car le premier boss de the Pre-sequel m'a fait m'arracher les cheveux jusqu'à ce que je me décide à revenir en arrière afin de récupérer une arme particulièrement adaptée à lui.

En jouant de façon aussi rapprochée aux trois jeux, on se rend également compte que si tout cela se ressemble beaucoup, le premier Borderlands était le brouillon d'une formule qui trouve son rythme et son style avec Borderlands 2. Dès le départ, la licence était assez humoristique, encore plus avec ses premiers DLC, mais le deuxième épisode trouve définitivement la bonne formule.
C'est d'ailleurs la raison pour laquelle il faut commencer par le premier épisode pour vraiment profiter de l'ensemble, d'autant qu'il est moins travaillé dans ses décors et sa verticalité par rapport aux titres suivants.

Propre portage

Techniquement, les jeux tiennent les 30 fps de façon générale bien qu'on puisse noter de légères baisses de framerate quand il y a trop d'effets de particules. Étrangement, c'est le deuxième épisode qui paraît un peu en-dessous des deux autres, mais rien de rédhibitoire ; le travail est bien fait et c'est un plaisir de parcourir les Borderlands que ce soit en mode dock ou portable
De plus, on peut y jouer à plusieurs en réseau, mais aussi se mettre à deux en écran partagé sans que les performances s'en ressentent.

J'ai principalement joué à la manette pro et je ne suis pas un grand fan des joycons pour des jeux de type fps, mais ça reste une question d'habitude. On nous propose également la possibilité de jouer avec l'option gyroscope activée... on dira que c'est gentil de proposer.

Concernant le jeu en nomade, il faut noter que les sauvegardes automatiques des Borderlands ne sont pas très adaptées à une coupure instantanée : à la reprise du jeu, vous pouvez vous retrouver très loin de là où vous en étiez réellement donc il faut privilégier la mise en veille de la console en laissant le jeu en cours.

Enfin, chacun des jeux peut être installé indépendamment des autres. L'ensemble pesant plus de 40 Go, ça peut être intéressant pour ceux ne disposant pas d'une carte SD.

Porter les Borderlands sur Switch n'était pas un énorme défi, mais le travail a été bien fait ; ce n'est pas tout le temps le cas.

Achat incontournable ?

Pour le prix d'un, on a donc droit à trois très bons jeux ainsi qu'à tous leurs DLC, représentant au minimum une centaine d'heures de jeu. Cela fait de ce Borderlands Legendary Collection un incontournable de la Switch pour ceux qui apprécient les fps... et qui n'ont jamais joué à un Borderlands.

Car oui, c'est un portage de jeux anciens et il y a fort à parier que beaucoup des gens potentiellement intéressés ont déjà joué à un ou plusieurs des titres sur d'autres supports. Ils ne trouveront dans cette version Switch rien de plus ou de moins que ce qu'ils avaient pu avoir précédemment.

Pour tous ceux qui n'y ont jamais joué, ou ceux qui comme moi n'avaient joué qu'à une petite partie du contenu proposé, c'est une très belle occasion de rattraper ce manque.

Testé par Aragnis sur Switch avec une version fournie par l'éditeur.

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Borderlands Legendary Collection ?

1 aime, 0 pas.
Note moyenne : (1 évaluation | 0 critique)
5,3 / 10 - Moyen

Aucun jolien ne joue à ce jeu, aucun n'y a joué.