Gamescom 2021 - Présentation de Farming Simulator 22

Seul rendez-vous de cette Gamescom, nous avons pu voir des images du nouvel opus de Farming Simulator. 

Cette Gamescom aura été très étrange… même l’année passée, durant la grosse période du COVID, nous n’avions pas dérogé à notre tradition : aller à la rencontre des développeurs, discuter de leurs projets, de leurs titres, découvrir de nouveaux titres, mais cette année… malgré le fait que la Gamescom se tenait, encore une fois, totalement virtuelle, ça ne s’est absolument pas passé de la même façon. Presque aucun contact, encore moins de rendez-vous… et pour le peu qu’on a eu, plusieurs ont été annulés quelques minutes avant leur tenue au point qu’il nous en est resté… qu’un seul rendez-vous officiel. Bref, une édition à oublier rapidement et prions que l’édition 2022 compensera celle-ci.

Donc, mon seul rendez-vous, ça a été pour Farming Simulator 2022 pour nous présenter l’évolution de la licence pour cette nouvelle édition.

(Rappel : vous pouvez relire le test de la version 2019, opus précédent, ici : https://www.jeuxonline.info/actualite/55594/test-farming-simulator-2019-gros-gout-trop-peu)

Bon, évidemment je ne pourrais pas parler en détail du titre, de son évolution générale par rapport au précédent, présentation en ligne oblige, difficile de juger l’aspect graphique. Donc, parlons de ce que l’on nous a présenté.

La première chose qu’on nous a montrée, c’est un nouvel environnement qui nous fera plaisir avec la carte « Haut-Beyleron », qui se situe en France, en plus des 2 autres qui se situent en Allemagne et aux États-Unis.

Ce nouvel environnement va de pair avec quelques nouvelles cultures, dont les raisins avec l’apport de nouveaux véhicules destinés à ceux-ci.

FS22 Haut Beyleron 02 en
FS22 Haut Beyleron 01 en

Les développeurs ont aussi montré que le joueur pourra s’il le désire s’investir beaucoup plus sur la chaîne logistique. En tant que fermier, on commence à produire la matière première, puis on peut la livrer, récupérer un produit traité, l’emmener dans une autre entreprise pour transformer celui-ci en produit fini qu’on peut emmener dans un magasin, par exemple. Chaque étape apporte évidemment un peu d’argent. Personnellement, je ne vois pas l’intérêt, mais soit…

La grosse nouveauté de gameplay est clairement le calendrier. Auparavant, le jeu avançait avec le temps et chaque culture avec un temps de pousse, de récolte, etc. Maintenant, avec l’arrivée du calendrier, les saisons se déroulent. On n’a pas pu voir le décor qui change (ce qui sera présent dans le titre), mais on a pu voir que chaque culture a une bonne époque pour être plantée, traitée, récoltée. Ça apporte évidemment une grosse gestion des cultures et forcera le joueur a faire des choix, l'empêchant de prendre systématiquement les cultures rapportant le plus, remplacées par celles qui peuvent être travaillées à la période concernée.

De nouvelles marques rejoignent aussi le casting tel que Jungheinrich pour les transpalettes, Mack pour les camions, Zetor, mais aussi de nouvelles machines dans les licences déjà présentes comme le Claas 750 Trion (qui sortira officiellement IRL plus ou moins en même temps que le titre).

FS22 PrePruner en
FS22 Stonepicker en

Des améliorations graphiques sont aussi promises avec de nouvelles technologies qui nous promettent un réalisme plus poussé, plus de détails tels que les traces de pneus qu’on laisse derrière nous et qui peuvent se remplir d’eau, par exemple, une circulation générale plus rapide et adaptée dans l’environnement dans lequel on joue.

Bref, une nouvelle édition qui semble être dans la continuité du précédent opus.

Je n’ai pas été surpris par ce que j’ai vu, surtout que le titre n’a (de nouveau) pas de concurrence pour le moment. J’aurais aimé voir des prises de risques niveaux environnement, comme l’Amérique du Sud, ou l’Afrique du Nord (qui a beaucoup à proposer), ou l’Asie. Car en l’état, je trouve que ça reste du très classique.

Aperçu réalisé par Seiei à la suite d'une présentation en ligne organisée dans le cadre de la Gamescom 2021.

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.