Présentation d'Endless Space 2

4X. eXplore, eXpand, eXploit et eXterminate … …. Amplitude studios, le spécialiste français du 4X, nous fait découvrir ici la suite du jeu qui les a lancés : Endless Space 2.

Depuis le 6 octobre dernier, Amplitude a mis en ligne l’accès anticipé de leur nouveau titre, Endless Space 2. Dernier bébé en date de la famille des Endless, il faut néanmoins parler de l’évolution de la série et du studio Amplitude avant de pouvoir vraiment parler du jeu. Leur concept général, en gardant une base identique, posé sur différents styles et genres, est clairement un fonctionnement assez atypique dans le domaine du jeu vidéo (et sois dit en passant, dans n’importe quel autre domaine). Adau nous a fourni il y a quelques semaines un article intéressant et très complet sur le studio, que je vous invite à lire ici même : http://www.jeuxonline.info/actualite/50890/rencontre-amplitude-studios.

En 2012, nous avions donc eu droit à Endless Space, qui nous a fait découvrir à nous, pauvres amas de molécules perdus dans l’infini de l’univers, un 4X spatial comme on en avait plus vu depuis bien longtemps, le genre étant assez délaissé depuis quelques années ou du moins sans réel titre qui sortait du lot. Il manquait toujours un petit quelque chose aux différents titres pour vraiment avoir l’hégémonie du secteur. Endless Space fait partie de ce lot, mais, à l’époque, avait tout de même été fort apprécié par la critique. Pour le premier jeu d’un nouveau studio français, c’était une franche réussite et les amateurs du genre ne se sont pas faits prier pour le faire entendre. Ensuite sont sortis « Dungeon of the Endless », un rogue-like intéressant que je vous invite aussi à découvrir et, surtout, « Endless Legend », un 4X terrestre qui a vraiment installé Amplitude Studio comme une valeur sûre du marché. Reprenant le fonctionnement de Endless Space, mais en le changeant entièrement d’environnement et en lui rajoutant toute une série d’innovations le titre a, lui aussi, été fort apprécié par les amateurs du genre. Tout en gardant, comme dit plus haut, le lore de l’univers Endless que le studio tient à cœur. Plusieurs extensions sont sorties sur ce titre, qui a réussi à se faire un trou intéressant dans le secteur dans lequel le RoI « Civilization » reste le maître incontesté.

Et c’est là qu’on arrive à Endless Space 2, la suite du jeu qui a fait connaître le studio. L'héritier d’un jeu qui a donné une grosse expérience à ses créateurs. Bref, on est arrivé à maturité.

Et là, il faut dire que c’est bien joué, car le domaine du 4X spatial est un domaine qui est très mal exploité, dont le trône est resté vacant en dépit de la sortie récente de plusieurs bons jeux dans ce genre. Et le nouvel outsider à tout dans ses mains pour prendre la ceinture, pour s’approprier cette place tant convoitée. Surtout que depuis lors, ils sont « sponsorisés » par un éditeur, et pas des moindres : Sega, qui leur laisse vraiment les coudées franches, tout en leur fournissant tout le nécessaire pour combiner cette expérience avec leurs ambitions les plus folles.

Mais parlons à présent du jeu.

Endless Space 2 nous met aux commandes d’une des 4 factions présentes dans le jeu (8 sont prévues à la version finale, dont une créée par la communauté suite à un concours lancé sur leur site). À terme, nous pourrons aussi créer notre propre faction pour nous rajouter de la difficulté ou créer une race plus à notre image, adaptée à notre façon de jouer.

Nous avons donc les Sophons, les Lumeris, les Vodyanis et les Cravers.

La race des Sophons est une race qui doit son hégémonie à ses avancées technologiques.

Les Lumeris sont les marchands de l’espace, ils achètent et vendent tout ce qui est commerçable. Y compris les planètes. C’est une race au gameplay intéressant, qui ne possède pas de vaisseau colonisateur… S’ils ont la technologie pour habiter une planète… ils l’achètent.

Les Vodyanis sont un peuple qui voue un culte à la race des « Endless », un peuple très pieux donc qui n’est néanmoins pas très pacifiste. La conversion à leurs croyances est une façon très commode pour ce peuple pour s’approprier planètes et infrastructures pour le compte de leur empire.

Et les Cravers, créatures moitié robotisées, moitié insectoïdes, sont une création des Endless qui ne doivent leur survie qu’à l’épuisement des ressources des mondes qu’ils occupent. Ils sont totalement incapables de diplomatie et s’approprient tout ce dont ils ont besoin par la force.

Voilà pour les 4 races existantes à ce jour.

À toutes ces races se rajoutent 16 factions mineures qui habitent les planètes que vous allez occuper et qui jouent un rôle tout à fait inédit (surtout en politique), mais nous en parlerons plus tard.

Bref, des factions avec des gameplays variés, originaux et bien équilibrés. De quoi varier les plaisirs et avoir une bonne rejouabilité.

À la création de partie, nous ne pouvons pour le moment jouer qu’en solo et le choix des galaxies jouables est limité à une taille moyenne.

Une fois arrivés sur le premier écran de jeu, après de belles cinématiques nous présentant la faction choisie, nous arrivons dans le vif du sujet. Les amateurs du genre pourront apprécier les décors soignés de l’espace et les joueurs de Endless ne seront pas trop dépaysés par l’interface générale. Car si, visuellement, elle est beaucoup plus soignée, on est en effet en terrain connu à ce sujet. On nous présente donc la planète natale de notre civilisation et du système dans lequel celle-ci se trouve. On peut voir d’ailleurs les autres planètes du système, leur type, ce qu’ils peuvent produire au stade naturel et les éventuelles « curiosités » qu’elles possèdent et que vous devez découvrir en eXplorant lesdits sites.

eXplorer

Notre premier X. La base même du genre. Autour de notre système, nous pouvons voir des lignes qui partent de celle-ci et vont se perdre dans la galaxie. Ce sont les voies accessibles à nos vaisseaux pour aller se balader en dehors de notre système, pour explorer l’infinité de l’espace (enfin, pas si infini que ça pour le moment :p). Comme dit juste au-dessus, des planètes ou des soleils peuvent posséder des « curiosités » ou anomalies, dans le jargon spatial. Il vous faudra les explorer avec des sondes. Celles-ci peuvent être de diverses formes, comme une civilisation mineure, des ressources rares ou de la brume (la monnaie du jeu), entre autres. Vous pourrez aussi envoyer ces sondes n’importe où dans l’espace et, avec un peu de chance, découvrir de nouvelles voies pour vos vaisseaux ou de nouveaux systèmes (certaines technologies permettent de prendre des raccourcis entre les systèmes), des ressources ou des technologies de la race des Endless, disséminés dans la galaxie.

Des quêtes, qui apparaissent à des moments clefs de la partie, pimentent et influencent quelque peu vos décisions, vous demandant de vous rendre à X ou Y ou de produire telle ou telle ressource (par exemple) et vous apportent des bonus parfois intéressants.

En voyageant ainsi, nous allons donc découvrir d’autres systèmes. Chacun d’entre eux nous sera présenté en détail, planète par planète, avec les tailles et caractéristiques de chacune d’entre elles. Pour peu que vous ayez les technologies (et les vaisseaux, selon la faction que vous jouez) nécessaires pour l’occuper et à condition qu’elle ne soit pas déjà habitée, vous pouvez installer un avant-poste qui vous permettra d’initier la migration de votre population sur la planète et, à terme, de pouvoir l’ajouter à votre empire intergalactique.

eXpand

Car évidemment, le 2e X est clairement celui de l’expansion de sa civilisation. Souvent aux dépens de ses voisins qu’on rencontre très (trop) rapidement. Il peut arriver que lorsqu’on s’installe sur une planète, une population locale y habite déjà. Ne sous-estimez pas ce fait, car la grosse nouveauté du jeu (voir même du genre, certains parlant même de 5X), c’est l’influence que peut avoir le peuple sur VOTRE gestion de l’empire. En effet, tous les 30 tours, des élections ont lieu dans votre empire. Les différentes races qui l’occupent ont des visions et des aspirations souvent très différentes et lorsqu’un parti arrive à prendre la majorité dans votre empire, vous risquez de devoir changer de philosophie de jeu rapidement pour vous adapter à la situation. Évidemment, votre façon de jouer peut influencer la puissance des partis ; par exemples si vous faites beaucoup de recherches scientifiques, le parti des scientifiques aura plus de poids que d’autres, etc. Mais quand un parti s’impose dans votre empire, cela aura des répercussions au niveau des lois que vous allez pouvoir voter et celles-ci peuvent influencer très fort votre jeu. Un exemple classique, un des premiers qu’on peut avoir, est l’accélération des recherches scientifiques (de 50%) par le parti scientifique.

Ces lois sont déblocables au fur et à mesure de votre avancée dans le jeu et dépendent donc des partis au pouvoir.

Vous pourrez aussi « influencer » les élections, avec des moyens plus ou moins légaux tels que les pots-de-vin, voire la menace, pour faire élire un parti qui vous arrange.

Ces lois sont un facteur énorme dans le gameplay du jeu et peuvent vraiment changer la donne sur une partie.

Quand on parle de l’expansion de sa civilisation, on parle aussi de ses avancées technologiques. Ici, on peut dire au revoir au classique trajet pyramidal des recherches : les développeurs ont repris le système d’ère d'Endless Legend, ce qui permet une personnalisation de votre avancée beaucoup plus pointue et à l’image de votre approche du jeu. Il vous faudra X recherches de la 1ere ère pour débloquer celles de la seconde, etc.

Chaque ère est divisée en 4 catégories : développement de l’empire, exploration et science, militaire ainsi que population et diplomatie.

À vous de voir ce que vous voulez privilégier, mais vous pourrez vraiment vous spécialiser et aller rapidement vers les technologies désirées et utiles dans votre développement.

eXploit

Parce qu’évidemment, pour se développer, il vous faudra des ressources. Exploitables après les bonnes recherches, elles vous permettront non seulement de produire des choses inédites, intéressantes, mais aussi de commercer avec vos voisins. De nombreuses ressources existent dans le jeu. La guerre n’est pas toujours le seul moyen d’arriver à ses fins. D'ailleurs, le commerce tient un rôle très important dans le jeu. On peut posséder des "entreprises" qui s'occuperont de faire du profit pour le bénéfice de votre faction. C'est une partie du jeu qu'il me faut encore tester à l'avenir et qui sera suivi par le développement et le retour des joueurs.

eXterminate

Le X préféré des Cravers et de beaucoup de joueurs. La domination par la force, par la conquête militaire. L’invasion des territoires ennemis. Il est possible de conquérir et d’asservir des planètes habitées. Cependant, n’oubliez pas pour autant l’importance de la politique interne de votre empire : les peuples asservis auront la rancune tenace. Le système de combats est divisé en deux branches ; les combats spatiaux et les combats terrestres.

En ce qui concerne les combats spatiaux, ceux-ci ne sont pas dirigés par le joueur, mais par des commandants (que vous avez au préalable engagés), le joueur ne s’occupant que du gros de la tactique d’approche des flottes. Une fois la tactique sélectionnée, le combat commence et suit une « cinématique » qui montre le combat, les vaisseaux des deux factions qui se tirent joyeusement dessus. Personnellement, je dirais que c’est le gros point faible du jeu : on a vite fait de zapper le déroulement de combat et de simuler le résultat, tant c’est inintéressant une fois le « waouw » de la première fois passée. Par contre, l’élaboration de sa flotte est, elle, très intéressante. En effet, vous pourrez entièrement créer vos vaisseaux, les équiper de ce que vous produisez de mieux, les personnaliser de A à Z. Cela permet du coup d'adapter vos tactiques d’approches par rapport à vos conceptions.

Les combats terrestres ne sont pas beaucoup plus intéressants. On donne l’assaut et un simulacre de combats représenté en « hologramme » vous indique la progression de vos hommes face à ceux de l’adversaire.

Et qu’est-ce qui est prévu ?

Bref, en conclusion de la présentation du jeu, nous avons affaire ici à un titre qui, déjà a ce stade de développement, peut vraiment faire peur à sa concurrence. Amplitude nous offre un produit déjà bien peaufiné, très bien pensé et qui ravira clairement les amateurs du genre.

Dans ce que l’on sait niveau communication, le end game sera plus diversifié qu’à ce jour. Pour le moment, on n'a accès qu’à la victoire militaire, mais à terme nous aurons 6 voies pour gagner une partie :

  • Au score
  • la victoire militaire
  • la victoire scientifique
  • la victoire économique
  • la victoire diplomatique
  • la victoire via une merveille.
 
Mais aussi quelques autres certitudes : 
  • La taille des cartes sera aussi augmentée.
  • Le multijoueur sera bien sûr disponible.
  • 8 factions majeures, 16 factions mineures.
  • Plus de héros disponibles.

Mais ça, c’est ce qu’ils ont annoncé officiellement. Officieusement, ils attendent des retours de joueurs pour développer et expérimenter de nombreuses autres choses. Le jeu est loin d’être terminé. D’ailleurs, on va se prêter à un petit jeu, car Amplitude est très à l’écoute de sa communauté. C’est d’ailleurs un énorme point fort de ce studio. Je vous invite donc à donner vos avis, car je suis sûr que ça sera remonté jusqu’à qui de droit.

Qu’est-ce qui vous voudriez voir dans ce jeu ? Qu’est-ce qui serait une bonne plus-value à ce qui est déjà existant ?

Pour ma part, une refonte du système de combat, avoir plus de possibilités tactiques sur le déroulement de celui-ci, pour que ça se rapproche de ce qu’on pourrait imaginer en lisant de bons livres de space opera (genre La flotte perdue, que je conseille vivement, ou la saga des Honor Harrington), imaginer un plan de bataille, phase par phase (genre escadrille qui attaque par les flancs pendant que le gros de la flotte fonce droit devant, fait demi-tour, sert de leurre, etc…).

Je verrais bien aussi un système politique encore plus invasif. Que l’influence d’un parti au pouvoir soit encore plus contraignante qu’il ne l’est. Par exemple qu’un parti « pacifiste » démantèle une majorité des vaisseaux qu’un parti militariste précédent aurait créés, qu’un parti « ecolo » décide de supprimer certaines exploitations qui détruisent l’écosystème d’une planète, etc.

J’aimerais aussi le fait de pouvoir jouer de vrais salopards. L’humanité (sûrement une des races à venir) est une belle saleté, l’histoire nous le prouve et si extraterrestre il y a, je comprends qu’ils ne soient pas super emballés à l'idée de nous contacter :p, mais du coup, j’aimerais avoir cette faction humaine qui conquiert, massacre, est prêt à tout pour asseoir son hégémonie dans la galaxie… esclavage, génocide, pillage de ressource, etc. avec des luttes internes impliquants des radicaux pacifistes, des écologistes prêts à tout pour défendre ce qu’ils considèrent comment leurs droits, etc. Bref, une vraie race de salopards. On est toujours présenté comme de gentils explorateurs… ce n’est pas marrant ^^

Voilà, on arrive au terme de cette preview. Je vous rassure, nous allons suivre ce jeu de près et suivre les nouveautés et les communications données par le staff. Nous verrons si le trône va enfin trouver un acquéreur ou s’il faut attendre un autre candidat pour épancher notre soif de conquêtes spatiales ! 

À bientôt dans la galaxie !

 Aperçu réalisé par Seiei à partir d'une version fournie par le développeur.

Réactions (17)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Endless Space 2 ?

1 aime, 0 pas.
Note moyenne : (1 évaluation | 0 critique)
5,3 / 10 - Intéressant