Gamescom 2017- Stellaris : Synthetic Dawn DLC

Après Utopia, Stellaris aura bientôt droit à un nouveau DLC : Synthetic Dawn. À nouveau accompagné d'une mise à jour gratuite, cette extension promet d'apporter avec elle son lot de nouveaux contenus.

Stellaris et Synthetic Dawn

Gamescom 2017-  Stellaris : Synthetic Dawn DLC

Stellaris est un jeu développé et édité par Paradox Interactive. Il s’agit d’un 4X (EXplore, EXpand, EXploit, EXterminate) basé sur la domination galactique de la civilisation du joueur.

La partie commence lorsque la civilisation créée par le joueur a atteint l’ère de l’exploration et colonisation spatiale. L’un des points forts du jeu est la création de cette civilisation, bien plus poussée que d’autres jeux du genre qui ne donnent accès qu’à un groupe de civilisations prédéfinies.

Synthetic Dawn est, tout comme l’était Utopia, un DLC. À l’instar d’Utopia, Synthetic Dawn apporte du contenu supplémentaire, mais il est aussi synonyme d’une mise à jour majeure du reste du jeu.

Le principal ajout de Synthetic Dawn est l’arrivée d’une civilisation de machines. Alors qu’Utopia donnait la possibilité de faire évoluer sa civilisation vers des machines (en passant par des cyborgs), Synthetic Dawn permet de commencer le jeu directement avec une civilisation de synthétiques.

Gameplay des races synthétiques

Comme tout début de partie, le jeu commence par la création d’une civilisation. Le joueur peut donc maintenant choisir de commencer avec une civilisation de synthétiques. Tout comme les civilisations ruches apportées par Utopia, les synthétiques sont basés sur une Intelligence Collective. Ce trait est la principale différence avec les civilisations qui deviennent synthétiques au fil du jeu (grâce aux évolutions apportées par Utopia).

Il est même possible, lors de la création de la civilisation, de choisir le background de cette dernière. En effet, plusieurs traits sont disponibles pour définir comment la civilisation de robots est arrivée à maturité. Parmi lesquels :  

  • Les "Conservateurs", dont l’intelligence supérieure a décidé qu’il fallait protéger les organiques et donc prendre le contrôle de leurs vies et les parquer dans des réserves.
  • Les "Exterminateurs", qui ont simplement décidé que toute vie organique devait être éradiquée de la galaxie.
  • Les "Assimilateurs", qui tentent de trouver un moyen de faire entrer toutes les autres formes de vies dans leur propre intelligence partagée, quitte à transformer les organiques en synthétiques.
Exterminators.png

Un certain nombre d’autres modifications sont apportées au jeu lorsque l’on joue une civilisation de synthétiques :
Les dirigeants des synthétiques sont immortels. Ils coûtent par contre plus cher à créer et peuvent toujours mourir au combat ou en exploration.
Il sera aussi possible pour certaines civilisations de terraformer des planètes en planètes métalliques, summum d’optimisation pour les synthétiques, apportant des bonus dans tous les domaines.

Mise à jour des Crises de fin jeu

Plusieurs mises à jour ont été faites sur les crises de fin de jeu. En effet, un petit nombre d’entre elles n’étaient presque jamais utilisées. La mise à jour, disponible pour tous et qui arrivera avec Synthetic Dawn, vise à corriger ce problème. L’utilisation des "technologies à risques" pour le choix des crises de fin de jeu a donc été revue. Une nouvelle crise de fin de jeu a aussi été ajoutée.

TheArrival.png

Une autre modification apportée dans la gestion des crises est le comportement des IA de la galaxie. En effet, elles avaient tendance à continuer leur vie sans se soucier de l’arrivée d’envahisseurs extragalactiques, sans s’entraider contre la nouvelle menace. Ce comportement ne devrait plus se produire, et, reconnaissant la menace, les IA devraient former une coalition galactique pour combattre la crise.

Une crise qui n’arrivera plus en fin de jeu par contre est le soulèvement des machines. Le développement et l’utilisation des technologies dangereuses liés à la cybernétique pourront engendrer une série d’évènements liés à l’utilisation des machines par la civilisation (organique) du joueur. À l’apogée de cette crise, le soulèvement des machines, le joueur aura un choix très important : continuer à jouer les organiques ou prendre le contrôle des synthétiques.

Contenu supplémentaire

La mise à jour majeure apporte aussi du contenu supplémentaire. Il sera accessible à tous les joueurs.

Utopia avait apporté les traditions à tout le monde, Synthetic Dawn modifiera certaines de ces traditions pour différents types de gouvernements. Il est en effet peu probable qu’une ruche, qui assimile (lire : dévore) toute civilisation non ruche, utilise les traditions vouées à l’intégration de civilisations dans un empire. Il en va de même pour les gouvernements similaires.

Un nouvel Ancien Empire verra le jour : les Gardiens de la Galaxie, une ancienne IA galactique vouée à la protection de la galaxie. Seul problème, elle est un peu vieille et sa programmation s’est dégradée avec les millénaires. Attendez-vous à des demandes des plus étranges de la part de cet ancien empire. Et qui sait, peut-être sera-t-il utile un jour…

Citons pour finir une autre mise à jour qui ravira les puristes : les développeurs ont ajouté différents packs de voix. Il sera ainsi possible de choisir une voix pour l’annonceur et divers évènements. Une voix a été faite pour chaque type de race. Les connaisseurs reconnaîtront les inspirations derrière certaines voix, pour le plus grand plaisir de nos oreilles.

Conclusion

Tout comme Utopia quand il était sorti, Synthetic Dawn apporte de la nouveauté au jeu. La possibilité de commencer le jeu avec une race de synthétiques ravira bien des joueurs. Les différents scénarios sur la genèse de ces civilisations apportent des options de rejouabilité dans un jeu où chaque partie est déjà unique.

En tant que joueur de Stellaris moi-même, j’attends cette mise à jour avec impatience. L’annihilation  de toute trace de vie organique dans la galaxie arrivera bien assez tôt.

MachineStation1.png

  • En chargement...

Que pensez-vous de Stellaris ?

3 aiment, 0 pas.
Note moyenne : (3 évaluations | 0 critique)
5,9 / 10 - Assez bien

2 joliens y jouent, 2 y ont joué.