Test de Tricky Towers - Quand Tetris rencontre Jenga, cela peut donner Tricky Towers

Déjà disponible sur plusieurs supports, Tricky Towers fait un crochet sur la console Nintendo Swich pour s'adonner aux constructions de briques et se casser la tête, seul ou à plusieurs.

Test de Tricky Towers - Quand Tetris rencontre Jenga, cela peut donner Tricky Towers

Développé par le studio néerlandais WeirdBeard, le jeu de puzzle Tricky Towers est finalement arrivé sur Nintendo Switch après avoir officié sur PlayStation 4, Xbox One et PC. Cette petite production indépendante mélange les genres, pour un résultat original, mais à l'équilibre précaire, à l'image du jeu. Les briques de la forme de Tetris continuent de tomber du ciel, non pas pour compléter des lignes comme d'antan, mais pour atteindre des sommets avec des constructions prenant la forme d'une tour improbable. Et les oscillations inquiétantes de la structure assemblée ne sont pas sans rappeler Jenga, jusqu'au moment fatidique où l'on voit l'édifice s'effondrer.

Néanmoins, contrairement à la tour de Pise, qui continue de jouer avec la gravité, Tricky Towers est pour le moins intraitable avec la loi de Newton. Si l'amoncellement de briques se révèle être hasardeux, la chute de la construction entraîne fatalement une défaite. La frustration est donc de la partie face au côté intraitable du jeu, avec une marge d'erreur diablement mince. L'expérience de jeu varie en fonction des différents modes, permettant de faire le tour du concept de manière intéressante.

La vitesse est de mise pour atteindre le plus rapidement possible les sommets, une course contre-la-montre sous pression. Quand il s'agit de survivre, c'est qu'il faut placer un nombre précis de pièces en limitant les chutes alors que des sorts magiques apportent une touche aléatoire. Et l'on retrouve le puzzle dans toute sa splendeur quand il faut placer toutes ses pièces sans dépasser une hauteur fixée à l'avance, donc sans hasard possible pour la juxtaposition des pièces.

Tricky Towers

Si des défis permettent d'éprouver ses limites en solitaire, le multijoueur en ligne et surtout en local permet de relever l'intérêt de Tricky Towers. Même si les sorts -- comme l'enracinement de pièces entre elles ou l'impossibilité de faire tourner une brique -- sabordent en partie la simplicité efficace d'un Tetris, la touche d'aléatoire apporte un certain piment aux parties à plusieurs. Des tournois sont d'ailleurs possibles afin de relever l'enjeu. Et on s'accorde quelques cris quand les oscillations grandissantes de sa tour sont arrêtées par le compteur final, permettant de triompher à quelques secondes près.

Conclusion

Il faut voir Tricky Towers pour ce qu'il est, un petit jeu basé sur un concept simple consistant à amonceler des briques dans un équilibre relatif. Intraitable, frustrant, mais proposant un certain piment en multijoueurs, Tricky Towers peut égailler des soirées entre amis. Le mode solo propose des défis pour les joueurs au profil un brin têtu, désireux de se casser un peu la tête.

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Tricky Towers ?

2 aiment, 0 pas.
Note moyenne : (2 évaluations | 0 critique)
5,6 / 10 - Assez bien

Aucun jolien ne joue à ce jeu, aucun n'y a joué.