Test de Ticket to Ride (PlayLink) - le meilleur du jeu de plateau sur votre télévision

Asmodee Digital a adapté de nombreux jeux de plateau sur smartphones, tablettes et PC. Ils avaient cependant été assez discrets concernant les consoles. Avec Ticket to Ride, qui intègre la gamme PlayLink, ils ont essayé de rattraper le retard. Avec succès ?

Test de Ticket to Ride (PlayLink) - le meilleur du jeu de plateau sur votre télévision

Concept

Je commencerai ce test par présenter le jeu de plateau "Les aventuriers du Rail", qui est la version d'origine de cette adaptation en jeu vidéo. Si vous y avez déjà joué, retrouvez-moi au chapitre suivant.

Les Aventuriers du rail sont un jeu de plateau dans lequel les joueurs dirigent une compagnie ferroviaire. Ils choisissent des objectifs - gardés secrets jusqu'à la fin de la partie - consistant à relier certaines villes entre elles. Pour y parvenir, ils doivent tout d'abord placer des routes, d'une certaine couleur. Puis, ils doivent placer un nombre de wagon de la même couleur équivalent à la distance qu'ils désirent parcourir : certaines zones requièrent un seul wagon, d'autres beaucoup plus (jusqu'à 5 wagons).

Néanmoins, tout l'intérêt du jeu est qu'un joueur ne peut pas faire les deux en même temps. Durant son tour, il peut soit prendre des cartes (deux wagons colorés ou une locomotive, qui est une sorte de joker pouvant servir pour n'importe quelle couleur) et placer une route soit placer des wagons. Cela signifie qu'une fois la route placée, un joueur doit attendre au moins un tour pour mettre ses wagons dessus, laissant l'occasion aux autres joueurs de le devancer. En effet, une fois les wagons placés, la route appartient définitivement au propriétaire de ceux-ci. Certaines connexions permettent d'avoir plusieurs routes différentes, mais d'autres ne disposent que d'une seule voie, contraignant à faire un détour.

Conséquence de cela, le jeu est toujours assez intense. On regarde ce que font les autres avec attention, craignant qu'ils ne se mettent en travers du chemin planifié au préalable. Le concept fonctionne très bien en jeu de plateau ; si vous n'y avez jamais joué, je vous le recommande.

2.jpg
3.jpg

Mordu! Mordu! Mordu! Mordu!

Précisons tout d'abord que le jeu présenté ci-dessus présente une différence par rapport au jeu de plateau. Dans ce dernier, les routes sont déjà colorées, contraignant les joueurs à obtenir des wagons de la bonne couleur. Dans le jeu vidéo, la majorité des routes sont incolores au départ, permettant de choisir la couleur qu'elles doivent adopter. Ce changement n'est ni positif ni négatif ; il modifie l'approche, ajoutant certains aspects stratégiques et en retirant d'autres.

Évoquons désormais la qualité du portage. Vaut-il mieux y jouer sur console que sur plateau ? La réponse est nuancée. Premièrement, si vous comptez y jouer avec des amis, je vous recommande de leur dire d'installer l'application à l'avance et, surtout, de lire attentivement le tutoriel. Celui-ci est très clair, mais assez long ; il est aisé de vouloir le sauter une fois la partie lancée, au risque de manquer des informations essentielles. Deuxièmement, l'utilisation d'un smartphone pour effectuer ses actions présente un risque important de missclick. Pour être tout à fait honnête, cela ne nous est pas encore arrivé parce que nous avons fait très attention, mais je pense que c'est un problème qui arrivera nécessairement un jour. De ce point de vue, il est regrettable de ne pas avoir l'occasion de valider ou d'annuler une action immédiatement après l'avoir entreprise.

Cependant, en jeu, l'expérience est de qualité. Dans mon groupe d'amis, il y a aussi bien des personnes adorant les jeux de plateau et la complexité que d'autres préférant davantage de simplicité. Résultat ? En très peu de temps, tout le monde comprend le principe du jeu. C'est là l'énorme avantage du jeu vidéo : cela permet de guider un néophyte et d'éviter toute faute de jeu. De plus, la gestion des deux écrans est excellente et l'application intègre un système d'aide bien utile au début.

Aussi, je pense que le jeu vidéo et le jeu de plateau sont aussi intéressants l'un que l'autre, mais destinés à des publics différents. Si vous n'avez jamais joué ou désirez initier des amis au concept, le jeu vidéo sera parfait pour vous. Si au contraire vous êtes expérimentés, je pense que le jeu de plateau vous conviendra mieux, notamment parce que le fait d'avoir des objets physiques sous les yeux est toujours agréable.

4.jpg

C'est une révolution, il faut tout racheter !

De plus, Asmodee Digital n'a pas fait les choses à moitié concernant le portage. Outre les plateaux de base, ils ont également porté les extensions sur console. Au total, 18 plateaux sont disponibles. Cela a plusieurs avantages. Premièrement, après plusieurs parties sur un même plateau, les joueurs commencent à comprendre sa meta : les connexions à s'approprier en priorité, les objectifs les plus faciles à faire, etc. Cela rend les parties un peu moins intéressantes à la longue, mais changer de plateau supprime ce risque.

En outre, un nouveau plateau n'est pas seulement l'occasion de découvrir de nouvelles villes et de nouvelles connexions. Il intègre aussi des mécaniques légèrement différentes et est adapté à un nombre de joueurs spécifiques. Certains plateaux sont par exemple appropriés pour jouer à deux ou trois, tandis que d'autres sont destinés à de plus grands groupes. En somme, si vous accrochez au concept, vous pourrez jouer de nombreuses heures, sans pour autant ressentir de lassitude.

Extensions.png

Cependant, cela a un prix et il est exorbitant. Le jeu coûte 20€ et ne propose par défaut que trois plateaux. Il est accompagné de 9 contenus téléchargeables. Si vous désirez tout acheter, vous en aurez pour un total de 81€ (20€ pour le jeu de base et 61€ pour les extensions), un tarif largement exagéré. Certes, cela vous donnerait accès à un grand nombre de plateaux, vous assurant un nombre d'heures de jeux gigantesques. Certes, ces contenus ont demandé des ressources pour être développées, coût amplifié par l'ajout de nouvelles mécaniques. Toutefois, l'addition paraît extrêmement salée pour un tel jeu.

Cette impression est renforcée en comparant les différentes versions du jeu. Sur IOS et Android, la version de base du jeu coûte 5€. Sur Steam, elle est facturée 10€ et l'ensemble des contenus téléchargeables ne coûte que 36€. Sur cette dernière plateforme, il existe en outre un bundle combinant le jeu et ses extensions pour un tarif correct (32.10€). Une telle offre devrait arriver sur PlayStation 4, mais on est en droit de s'interroger sur son tarif. De plus, il est regrettable que les développeurs aient souhaité à tout prix sortir tous les plateaux le jour de la sortie, mais aient jugé qu'une telle offre pouvait attendre un peu plus...

À dire vrai, c'est l'une des rares fois que la politique commerciale d'un éditeur est à mon sens une raison suffisante de ne pas acheter un jeu. Oh, la version de base contient un contenu suffisant pour justifier son prix, mais je m'interroge vraiment sur la logique qui a poussé Asmodee Digital à proposer autant d'extensions et à un tel prix. À mon sens, il aurait été préférable de proposer le jeu de base avec un seul plateau, mais à un tarif plus doux (par exemple 10€, comme sur Steam) et en plus un season pass donnant accès à l'ensemble des plateaux supplémentaires pour un tarif raisonnable (20€ ?). En l'état actuel, l'offre donne juste envie de fuir loin du titre, ce qui est fort dommage compte tenu de ses qualités.

Terminus, tout le monde descend

L'impression globale est donc mitigée. Le jeu est agréable et a tout pour plaire à un public assez large, mais la politique tarifaire de l'éditeur est exagérée et difficilement compréhensible. Si vous êtes intéressé par le jeu, je vous recommande dans tous les cas d'attendre la version Deluxe promise par Asmodee ; elle devrait faire sensiblement diminuer l'addition.

Test réalisé par Alandring à partir d'une version fournie par l'éditeur.


Que pensez-vous de Ticket to Ride ?

2 aiment, 0 pas.
Note moyenne : (2 évaluations | 0 critique)
5,6 / 10 - Assez bien

Aucun jolien ne joue à ce jeu, aucun n'y a joué.