Test de Trine: Enchanted Edition (Switch) - L'union fait la force

Jeu indépendant de plateformes et de puzzles, Trine a vu le jour initialement en 2009. Développé par le studio de FrozenByte, studio à qui l'on doit Has-Been-Heroes ou encore Nine Parchments, Trine a connu depuis deux suites sorties respectivement en 2011 et en 2015, avec un quatrième opus prévu pour 2019. La Switch hérite donc du progéniteur de la série, porte d'entrée vers l'univers fantastique et enchanteur de la saga.

Test de Trine: Enchanted Edition (Switch) - L'union fait la force

Le jeu consiste en l'exploration de tableaux, dans un environnement en deux dimensions avec des énigmes basées sur la physique des objets. La particularité du gameplay réside dans le fait que le joueur contrôle à la volée 3 personnages différents, ayant chacun ses points forts et ses points faibles, correspondant à l'archétype triangulaire classique bien connu des joueurs d'heroic-fantasy :

  • Le Magicien : il est spécialisé dans la création d'objets (cubes, planches et triangles flottants) et dans le déplacement de ceux-ci, mais il ne possède aucune capacité offensive à proprement parler si ce n'est la gravité.
  • La Voleuse : dotée d'un arc et de flèches, elle possède une mobilité bien plus importante que celle de ses compères grâce à son grappin lui permettant de s'accrocher aux (nombreuses) surfaces en bois du jeu.
  • Le Guerrier : bourrin de service, le Guerrier est équipé d'armes multiples lui permettant de réduire en charpie tout ce qui se dresse sur son chemin et d'un bouclier lui permettant de se protéger des projectiles adverses. Il dispose également d'une charge et peut interagir avec les gros objets pour les envoyer avec force sur les adversaires.

 

Ainsi, la simple pression d'une touche permet de changer instantanément de personnage, afin de mieux faire face aux différents obstacles. Tous les personnages sont indépendants dans leur gestion, chacun possédant sa propre barre de vie, de mana et un inventaire propre, vous permettant d'équiper votre troupe de différentes babioles, colifichets et reliques ramassés lors de vos périples et qui octroient des bonus souvent mineurs, mais bienvenues. Si un de vos personnages voit sa barre de vie atteindre zéro, celui-ci sera inutilisable jusqu'à ce que vous atteignez le prochain point de passage. Ces derniers étant nombreux, le jeu ne se veut absolument pas punitif et votre avancée sera dans l'ensemble toujours assez fluide.

2.jpg

La permutation de vos personnages est une caractéristique essentielle du gameplay et les situations auxquelles vous ferez face acceptent souvent de multiples approches et solutions, vous offrant ainsi une grande souplesse dans la manière dont vous souhaitez aborder le jeu et vous permettant de vous adapter facilement. Vous faîtes face à un gouffre ? Laissez votre magicien créer une plateforme pour le franchir ou sortez le grappin afin de vous balancer façon Indiana Jones de l'autre côté. Vos personnages se prennent les pieds dans des engrenages ? Le magicien et ses planches peuvent immobiliser tout ça et vous faciliter le passage. Des hordes de morts-vivants vous assaillent ? Sortez le guerrier et dégommez les à coup de marteau. Vous êtes plongé dans la pénombre ? Les flèches enflammées de la voleuse pourront allumer des torches et éclairer votre chemin. Vous avez un mur de pics face à vous et impossible de sauter suffisamment haut ? Votre magicien peut insérer ses créations dans le mur afin de créer un escalier improvisé.

Tous les objets et ennemis du jeu sont gouvernés par la gravité, donnant ainsi la part belle à l'exploitation de celle-ci pour résoudre les énigmes. Cela étant dit, le jeu accuse parfois une certaine mollesse dans son gameplay, avec l'impression que les objets avec lesquels on agit sont très flottants.

Tout au long des niveaux sont réparties des fioles d'expérience d'une couleur verte lumineuse, qu'il vous faudra saisir afin d'augmenter le niveau de votre équipe et d'améliorer leurs capacités. Si certaines sont sur votre chemin, la plupart nécessitent d'exploiter les compétences des protagonistes afin de les déceler, certaines étant dans des recoins cachés ou difficiles d'accès. Un compteur est disponible dans le menu permettant de vérifier le nombre de fioles des niveaux, idéal pour ceux qui veulent compléter le jeu à 100%. Seul bémol : lorsque vous montez de niveau, le jeu vous le fait savoir de façon très invasive, avec l'apparition des joycons en plein milieu de l'écran jusqu'à ce que vous fassiez un détour par le menu de l'inventaire. Désagrément mineur, mais qui a le don d'agacer lorsqu'on est en phase de sauts.

Le jeu vous fera parcourir des contrées féériques, remplies de magies, du temple oublié à la forêt enchantée en passant par les douves d'un château, les sombres grottes infestées d'arachnides et une tour maléfique. Le rendu à l'image est suffisamment joli pour inciter à la rêverie, certains tableaux étant particulièrement réussis. Le côté enchanteur de l'ensemble est accentué par la narration très posée qui intervient entre chaque niveau, semblant narrer un conte, et par les musiques calmes et oniriques qui accompagnent votre périple.

 

Cela étant dit, le scénario en lui-même ne vous transportera pas, celui-ci n'étant qu'un prétexte pour vous introduire à l'univers du jeu : le magicien reclus, la voleuse cupide et le guerrier en quête d'aventure sont réunis par la force du hasard et voient leurs âmes liées par l'artefact éponyme du jeu, le Trine. Ensemble, ils chercheront à lever l'enchantement dont ils sont victimes, tout en menant l'enquête sur le fléau mort-vivant qui ravage le royaume. L'histoire ne va pas vraiment au-delà de ce postulat de base. Amateurs de scénarios à rebondissement, passez votre chemin.

D'autres points peuvent également décevoir, avec en premier lieu la pauvreté famélique du bestiaire, se limitant essentiellement aux squelettes et aux araignées, plus quelques boss se comptant sur les doigts d'une main. Les affrontements se révèlent très vite répétitifs, voire abrutissants, et ne proposent aucun challenge. La musique du niveau en cours ne changeant jamais, rien ne vient ponctuer les moments de castagnes. C'est dommage, car bien que le jeu ne se revendique jamais axé combat, une plus grande variété de monstres aurait pu casser la monotonie. Enfin, si des passages sous l'eau viennent un peu varier les phases de gameplay, la visibilité en prend un coup sévère, avec une saturation de couleur verte ou bleue (suivant la pureté aquatique) rendant le personnage difficile à percevoir.

En multijoueur, chaque joueur contrôle un des trois personnages. Si certains passages étaient une promenade de santé en jouant seul, cela devient nettement plus compliqué d'avancer quand on contrôle un autre personnage que la voleuse, véritable joker passe-partout. Ainsi, si celle-ci peut très tranquillement sauter au-dessus des obstacles et autres gouffres sans fond grâce à son grappin (cela d'autant plus que la portée de celui-ci est particulièrement élevée), ce n'est pas le cas des deux autres personnages qui sont souvent tributaires des plateformes créées par le magicien. Ne soyez pas étonné de voir le joueur incarnant la voleuse être constamment en avance sur ses compagnons. L'expérience de jeu ne plaira pas forcément à tous.

 

S'agissant de la version Switch du jeu, celle-ci a le bon goût de proposer plusieurs modes de jeu multijoueurs, tel que le mode coopération locale sur le même écran, le jeu en ligne ou encore le jeu sans fil local avec plusieurs Switch. Le jeu offre une résolution 720p en mode portable et 1080p sur le dock. Côté performances, le jeu tourne à 30 images par seconde stables, à de très rares exceptions près quand les effets se cumulent à l'écran, mais sans jamais que cela ne devienne gênant.

 

Trine se veut être un voyage fantastique, une invitation dans une contrée ensorcelée. S'il n'est pas parfait, le jeu propose une escapade envoûtante et reposante et saura satisfaire les joueurs en quête d'une aventure sympathique dans un monde féérique.

Test réalisé par Sargah à partir d'une version fournie par le développeur.


Que pensez-vous de Trine: Enchanted Edition ?

2 aiment, 1 pas.
Note moyenne : (3 évaluations | 0 critique)
5,3 / 10 - Moyen

Aucun jolien ne joue à ce jeu, aucun n'y a joué.