Test de Terraforming Mars - de la stratégie sur un plateau

Adaptation du jeu de plateau éponyme, Terraforming Mars propose de prendre le contrôle d'une corporation et de s'imposer tuile après tuile, tour après tour, en jouant carte sur table.

Test de Terraforming Mars - de la stratégie sur un plateau

Le postulat de départ de Terraforming Mars est relativement simple. Il s'agit de faire progresser trois conditions -- la température, le taux d'oxygène et les océans -- permettant à la vie de s'épanouir sur la planète rouge. Une fois ces conditions réunies, la partie est terminée. La subtilité est que la corporation sous votre contrôle n'étant pas la seule engagée dans cette terraformation, c'est bien celle avec le plus d'impact qui empochera la victoire.

Si chaque corporation dispose de ses propres atouts, la stratégie déployée dépend des cartes piochées pour constituer son deck. Chaque tour est l'occasion de poser des actions en fonction des cartes et des ressources à sa disposition. Ces mêmes ressources permettent de poser des tuiles sur le plateau partagé avec les autres joueurs ou l'IA. On fait ainsi pousser des forêts, on remplit des océans ou on construit des villes en un clin d'oeil, quitte à gêner au passage ses adversaires en posant sa tuile pile là où c'est nécessaire pour l'empêcher de cumuler des points. Il n'est pas forcément rentable de se disperser, bien au contraire. Il faut plutôt voir Terraforming Mars comme un jeu de cartes à combo, suivant une stratégie bien établie pour engranger le maximum de points de victoire.

Pour arriver à cette victoire, il est toutefois nécessaire de passer au préalable par la série de tutoriels, permettant d'appréhender les bases du jeu sans forcément saisir toutes les stratégies possibles. Il faut donc persévérer et analyser les stratégies adversaires, en particulier au moment du décompte du score quand on réalise l'efficacité des synergies des cartes utilisées. J'ai d'ailleurs gagné ma première partie notamment grâce à l'intervention de ce qui ressemble à un bichon, mais il existe toutefois des stratégies de plus grande ampleur.

Terraforming Mars

On découvre les différentes cartes au fur et à mesure, faute d'une bibliothèque pour les recenser en jeu. Le nombre de cartes influe sur le nombre de stratégies possibles sur Terraforming Mars, mais aussi sa rejouabilité particulièrement importante. Il faut également noter qu'un mode draft a été ajouté à la demande de la communauté après la sortie du jeu, pour infléchir un peu l'aspect aléatoire du tirage des cartes. On pointera toutefois un manque de lisibilité pour les explications, avec des cartes d'une taille trop réduite pour les présenter d'un coup d'oeil. Si l'interface est globalement efficace, on peut regretter les aller-retours pour survoler toutes les informations nécessaires.

Si Terraforming Mars peut se jouer seul contre une IA, notamment dans des défis aux tours limités pour des sessions plus courtes, il prend toute sa dimension dans les parties à plusieurs joueurs -- durant entre 1 et 2 heures -- à l'image des jeux de plateau. Alors, même si une adaptation vidéo-ludique réussie ne remplacera pas l'ambiance d'une soirée jeu autour d'une table, elle a le mérite de permettre de s'adonner à Terraforming Mars quand on veut.

Test réalisé par Agahnon à partir d'une version fournie par l'éditeur.


Que pensez-vous de Terraforming Mars ?

2 aiment, 1 pas.
Note moyenne : (3 évaluations | 0 critique)
5,3 / 10 - Moyen

Aucun jolien ne joue à ce jeu, aucun n'y a joué.