Aperçu de Lornsword Winter Chronicle - Mi STR, Mi Jeux d'action et ReMi STR derrière

Produit par le studio français Tower Five, Lornsword Winter Chronicle nous plonge en pleine guerre de territoire. Le jeu est un savant mélange de stratégie et d'action. En accès anticipé depuis quelques mois maintenant, nous avons été voir ce que le jeu pouvait proposer.

Winter is coming

L'histoire nous met dans la peau d'un soldat à la retraite qui quitte femmes et enfants, non pas sans peine, pour rejoindre le champs de bataille et se battre pour son pays. Il est rapidement bombardé chef des armées sans réellement de raison. De ce fait, en avant Guingamp : il faut défendre vos terres et défoncer de l'ennemi en boucle.

5-2.png

Durant cet accès anticipé, nous n'avons accès qu'aux chapitres 1 et 2. Cela nous empêche de vraiment voir les ficelles de la narration dans son ensemble. Toutefois, celle-ci est assez agréable à suivre, car elle met en avant des scènes peintes sous forme de tableau. Impossible de réellement savoir à quoi s'attendre concernant l'histoire de Lornsword, mais trahison et complot semblent être des graines prêtes à germer.

Mélange de style au pays de la fantasy...

Lornsword mélange deux styles bien connus des joueurs : la stratégie (RTS) et l'action.

L'aventure débute donc avec une vue du dessus ; vous contrôlez votre personnage dans ses diverses actions (sorts, attaques, déplacements, recrutements, ...). À l'inverses d'un RTS classique, vous n'avez le contrôle que du héros. La seule interaction avec vos unités est le recrutement de ces dernières. Une fois fait, celles-ci vous suivent gentiment et attaquent quand vous attaquez. Si vous les relâchez, les unités suivent un chemin défini qui les amènent vers un combat. On est donc sur un gameplay très classique, qui consiste à recruter une quinzaine d'unités à la fois (Magiciens dans les airs, archers, épéistes, etc.), à aller se bastonner, à revenir chercher des unités et bis repetita... Les unités sont construites automatiquement donc il n'y a aucun micro/macro-management les concernant. Pour les bâtiments, il est possible de les améliorer via l'or récolté, ce qui a pour effet d'améliorer la vie et les dégâts des unités ou encore d'améliorer les tours de guets et finalement d'obtenir des autels permettant de récupérer certains pouvoir pour votre héros.

d50762cb7ae53f4337052008865cc6861a451c83.jpg

Si le fait de contrôler son héros est assez fun, cela devient vite répétitif face à des vagues d'ennemis qui viennent littéralement s'empaler sur vous. On perd ici tout sens stratégique pour passer du côté de l'action pure et banale.

Les objectifs vous demandent de détruire/défendre des tours, venir à bout de vagues d'ennemis, ...

... ne demandant qu'à être amélioré.

Dans un premier temps, il est important de signaler que le jeu a clairement été pensé pour les consoles (le jeu sort sur PlayStation 4 et Xbox One le 15 octobre, en même temps que la fin de l'accès anticipé sur Steam). Si le gameplay ne demande pas de réelles prouesses, les fidèles du combo claviers/souris risquent d'être déçus.

Lornsword propose une patte graphique assez ancienne, mais celle-ci reste agréable et notamment dans les phases de narration. Le gameplay est assez faible, mais rien ne nous dit qu'il n'évoluera pas d'ici la sortie du titre. On regrette aussi l'absence actuellement de narration en français.

ss_dbeab6e324e6084ba71ece882a89dec68c13afe2.1920x1080.jpg

Le jeu est disponible en accès anticipé au pris de 18.99 euros sur Steam. Un prix qui reste un peu élevé quand on voit la qualité actuelle du titre. Je vous conseille vivement d'attendre de voir comment le titre évoluera pour mieux cerner ce que sera Lornsword à la sortie du titre. Qu'on soit clair : même si Lornsword ne propose pas encore une expérience vraiment qualitative, on ne peut nier l'investissement et la volonté d'un studio qui reste petit. De nombreux patchs ont été déployés depuis notre premier contact avec le titre ; les développeurs suivent clairement leur jeu. Laissons lui juste un peu plus de temps pour vraiment poser ses marques.

D'ailleurs, n'hésitez pas à aller voir notre interview du studio !

Cet aperçu a été réalisé sur PC par Glaystal avec une copie offerte par les développeurs.


Que pensez-vous de Lornsword Winter Chronicle ?

2 aiment, 0 pas.
Note moyenne : (2 évaluations | 0 critique)
5,6 / 10 - Assez bien

Aucun jolien ne joue à ce jeu, aucun n'y a joué.