Gamescom 2019 - Aperçu de Final Fantasy VII Remake

Je n’ai pas été voir beaucoup de gros titres, cette année. Mon choix. Néanmoins, j’ai tout de même été en voir 2 ou 3 et Final Fantasy VII Remake en fait partie.

Ar5r0

Final Fantasy VII est un jeu qui m’a presque coûté une année scolaire (quelle idée de le sortir peu avant les examens de décembre !) quand j’étais môme… ce jeu a toujours une place un peu spéciale dans mon histoire de joueur. Ce n’est pas mon Final Fantasy préféré (c’est le 6, pour info), mais il avait marqué son époque avec des scènes époustouflantes ainsi qu'une histoire dans laquelle on se sentait vraiment intégré avec l’arrivée de toutes ces cinématiques à l’ère de la PlayStation. C’est un jeu qui est, à mon sens, une pierre angulaire dans le développement des jeux vidéo. Du coup, quand j’ai appris qu’un remake allait être fait, j’étais assez interloqué, car j’en parlais encore quelques mois avant, durant une discussion avec un collègue : niveau écriture, il me semblait impossible de refaire un FF7 maintenant. Le nombre de dialogues, de plans, de scènes est tellement plus volumineux que les derniers opus que ça me paraissait mission impossible. De plus, le gameplay, que j’affectionne beaucoup, n’était plus au goût du jour, les action RPG ayant supplanté le tour par tour (malheureusement… quoi qu’en disent les plus jeunes joueurs).

Sc6vj0

J’avais à moitié raison : c’était impossible vu que le FF7 remake n’est que la première partie du FF7 original et que le gameplay a évolué vers un ARPG, mais un remake a bien été annoncé.

Alors ouais, j’ai vu les vidéos, comme tout le monde, mais je voulais voir la bête de moi-même. Et bien, petite déception : je n’ai pas pu y jouer. C’était une démonstration passive des apports, alors que dans la zone publique du salon, les visiteurs pouvaient essayer le jeu… damned !!! Évidemment pas le temps avec mon horaire d’y faire un tour. Tant pis, on se contentera de la session hands-off.

La première difficulté qu’ils ont rencontrés durant le développement de ce remake était au niveau du texte. Il a fallu le remanier en profondeur pour y intégrer le côté technique des scènes en 3D. On est plus au niveau d’un script de film que d’une écriture de livre comme auparavant.

Sc6viw
Vyukxxzgg2shzxo6pimd

Ensuite, il a tout de même fallu s’approcher du gameplay du jeu original. Sur ce point, ce que j’ai vu m’a plu. C’est toujours un ARPG comme annoncé, mais lorsqu’on ouvre un menu, le temps ralentit énormément. Ça permet d’avoir un gameplay un peu hybride entre traditionnel et contemporain.

D’aveu de l’équipe de développement, ce fut un réel challenge de s’attaquer à un tel monument. Le travail était dur, car ils savent qu’ils n’ont pas le droit à l’erreur, surtout après ce qui s’est passé avec FFXV. Surtout sur FFVII. Le titre est développé comme un nouvel épisode de la série des Final Fantasy. Il s’agira donc tout de même d’une toute nouvelle expérience de jeu. L’idée est de prendre ce qui était déjà très bien et de monter encore le niveau en améliorant le tout.

Kosugq04dbbqedpfgosv

On a pu voir un peu Midgar. C’est une ville très éclectique, avec de nombreux changements de décor. Elle est sombre et oppressante par moments. Ils ont dû énormément travailler sur Midgar, car si auparavant un écran de chargement séparait différents plans ou secteurs de la ville, de nos jours ça ne suffit plus. Il y a donc une ville plus complète, plus grande, qu’on peut explorer. Les relations entre les personnages prennent elles aussi une tout autre dimension à travers la ville. La rencontre entre Cloud et Aerith sera plus intense, réaliste.

Sc6viz

Au niveau du gameplay, une jauge se remplit quand on frappe. Celle-ci débloque les accès à la magie et aux capacités. Quand on l’active, on entre dans un mode tactique qui ralentit le temps (ce que je disais plus haut sur les menus). Il y a aussi une touche qui permet de se mettre en garde et une autre d’évasion (la garde permet aussi de remplir la jauge). Pour les joueurs les plus impatients, il est possible de jouer entièrement en mode action, sans module tactique, avec le bouton L1 et la molette, qui donne accès aux capacités et magies. Chaque personnage a un « punisher mode ». Pour Cloud, son personnage ralentit, mais les dégâts augmentent considérablement. On peut changer de personnage selon les besoins. J’espère néanmoins qu’on reverra quelques combos qui ont fait partie du succès de FFVII.

Bref, une démonstration sympathique, un peu axée sur le déroulement du développement. J’aurais bien voulu mettre mes doigts sur la manette pour tester cette envie de plaîre aux plus vieux joueurs, mais ça attendra… plus trop longtemps (enfin). La sortie étant prévue pour le 3 mars 2020, il ne reste plus que 6 mois ! Vu que ça fait plusieurs années qu’il était annoncé, ça fait plaisir !

Réactions (23)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Final Fantasy VII - Remake ?

3 aiment, 1 pas.
Note moyenne : (4 évaluations | 0 critique)
5,5 / 10 - Prometteur