Test de Plants vs. Zombies : La Bataille de Neighborville

Après un premier aperçu couvrant l'ensemble du contenu disponible durant l'accès anticipé, il est temps de faire le bilan suivant la sortie, Plants vs. Zombies: La Bataille de Neighborville étant disponible depuis le 18 octobre.

Plants vs. Zombies : La Bataille de Neighborville

Initialement proposé en accès anticipé à prix réduit (29.99 €), Plants vs. Zombies : La Bataille de Neighborville est désormais officiellement sorti depuis le 18 octobre dernier et a vu son prix augmenter pour l'occasion (39.99 €). Je vous invite fortement à lire, si ce n'est pas déjà fait, l'aperçu que nous avions publié début octobre et qui couvre à peu de choses près l'ensemble du contenu disponible. Ce petit test a pour vocation à répondre à certaines interrogations que nous avions eu durant l'accès anticipé.


PvZ : PvE et PvP

Comme évoqué durant l'aperçu, ce nouvel opus de la franchise Plants vs Zombies (PvZ) offre un subtil mélange de PvE et de PvP. Quel que soit le mode de jeu, le contenu est conséquent et l'on en a pour son argent.

Les différentes zones accessibles + les hubs plantes/zombies
Les différentes zones accessibles + les hubs plantes/zombies

Si le PvE vous intéresse, vous aurez notamment la possibilité d'arpenter les cartes ouvertes, au nombre de 3 (une pour les plantes, une pour les zombies et une commune). Ces dernières offrent un vaste terrain de jeu dans lequel vous attendent de nombreuses quêtes et une histoire inédite liée à chaque zone. De quoi en apprendre plus sur cette dernière, mais aussi sur cet éternel conflit opposant les plantes aux zombies. Ce contenu vous occupera à lui seul des heures durant et ravira autant les adeptes des objets à collectionner que les aficionados du "skin", qui obtiendront des éléments de customisation, mais aussi et surtout un paquet d'argent à dépenser à la roulette (qui permet d'obtenir des éléments de customisation de manière totalement aléatoire).

Si vous êtes nostalgique du mode ayant fait le succès de la licence, n'ayez crainte : un mode tower defense existe au travers du Jardin/Cimetière Ops. Cela dit, ce mode est amputé de certaines fonctionnalités jusqu'alors disponibles. Ainsi, il n'est plus possible de choisir la difficulté (le contenu actuellement proposé est relativement simple) et les différentes possibilités au niveau des vagues/boss de fin sont très maigres. Gageons que les développeurs amélioreront cet aspect du jeu afin de le rendre plus complet et surtout d'améliorer sa rejouabilité !

Le bois bizarre, zone PvE côté zombies
Le bois bizarre, zone PvE côté zombies
Le centre-ville, zone PvE commune
Le centre-ville, zone PvE commune
Le mont Pentu, zone PvE côté plantes
Le mont Pentu, zone PvE côté plantes

Le contenu PvP n'est pas en reste, que ce soit au travers l'arène 4vs4 offrant une action immédiate et peu chronophage par le biais de combats à vie unique et imposant un changement de classe à chaque mort ou bien encore via ses nombreux modes de type Match à mort par équipe & Capture de zone/drapeau qui se jouent (sauf variantes) en 8vs8.

Déjà signalé durant l'aperçu, le mode ayant davantage retenu mon attention est "À la conquête du Gazon". Ce dernier oppose deux équipes de 12 joueurs avec une équipe en attaque et une équipe en défense. L'équipe en attaque doit remporter quatre manches afin de gagner la partie tandis que celle en défense n'a besoin de réussir qu'une seule défense pour l'emporter... Durant l'aperçu, j'avais constaté une domination régulière de l'équipe en attaque, mais au fil des parties il s'avère que c'est clairement l'équipe en défense qui est la plus souvent avantagée, la faute à un level design pouvant rendre une attaque impossible si l'équipe qui défend se positionne aux points stratégiques.

L'arène propose de l'action immédiate et peu chronophage
Pas de répis chez les plantes et les zombies.

 

Une belle plante...

Plants vs. Zombies: La Bataille de Neighborville est un jeu assurément fun, le plaisir est immédiat et on y joue avant tout pour se détendre et se vider l'esprit. Sublimé par un moteur graphique offrant un rendu coloré et de qualité, il offre un contenu très dense qui ravira autant le joueur PvE que le joueur PvP.
Côté PvE, je l'avais évoqué durant l'aperçu, il est possible de parcourir les cartes ouvertes aussi bien en solo qu'en coop (jusqu'à 4) même si je n'ai malheureusement pas eu l'opportunité de tester cette fonctionnalité. Mention spéciale pour la possibilité d'y jouer en écran splitté sur console, de quoi accentuer davantage le côté fun et ludique du titre.
Côté PvP, les différents modes contenteront aussi bien les adeptes des combats en petits comités que ceux préférant être entourés de nombreux joueurs dans des batailles endiablées nécessitants une excellente coordination.

Il est possible de jouer à plusieurs en écran partagé sur console.
Il est possible de jouer à plusieurs en écran partagé sur console.

Les classes sont variées et proposent toutes un gameplay unique. Iil est possible de customiser légèrement ces dernières afin de les orienter vers un style de jeu correspondant davantage au nôtre.

Carte des primes (événement temporaire)

Enfin, il faut signaler la présence de défis : qu'ils soient hebdomadaires ou quotidiens, ces derniers permettent d'obtenir soit de l'argent (à utiliser dans la machine à loots cosmétiques aléatoires) soit une monnaie d'événement liée à une carte des primes qui change régulièrement. Pour avancer dans cette carte, il est nécessaire d'acheter les récompenses avec ladite monnaie. Il existe aussi de défis liés aux classes et qui requièrent la réalisation de certaines actions spécifiques afin d'obtenir davantage de monnaie d'événement.


... qui tend à se décomposer !

L'équilibrage des classes est loin d'être bon

Tout n'est pas tout rose, cela dit. Les problèmes et craintes relevés durant l'aperçu étaient malheureusement justifiés. Outre le souci d'équilibrage du mode PvP 12vs12 évoqué plus haut, celui des classes est tout aussi important. Certaines sont très en retrait tandis que d'autres peuvent se montrer bien trop puissantes, ce qui a forcément un impact sur le plaisir de jeu. Lorsque l'on connaît le passif des TPS PvZ, on se dit que cela risque fortement de rester en l'état, ce qui est d'autant plus dérangeant.

Notons aussi l'absence de véritable optimisation couplée à la présence d'une version DirectX 12 peu convaincante ; rien de neuf vis à vis de l'aperçu à ce niveau là. Cela dit, on peut espérer une amélioration dans les semaines/mois à venir pour ce point précis.

Le côté brouillon des combats et l'imprécision de la visée renforcent cette impression de jeu qui pourrait être très bon, mais auquel il manque quelque chose, une finition lui permettant d'être agréable à jouer et de donner au joueur une raison de s'y investir pleinement.

Enfin, la perte de la profondeur liée à la customisation des personnages que l'on pouvait avoir sur Garden Warfare 2 laisse place à un sentiment mitigé. D'un côté, on obtient un jeu simplifié, mais de l'autre on a affaire à un jeu qui demande un investissement certain afin de maîtriser correctement les différentes classes... Un peu comme si le titre ne savait pas sur quel pied danser, entre le jeu très casual et le jeu compétitif.
En outre, la personnalisation (cosmétique) est désormais principalement liée à l'achat de capsules (moyennant monnaie du jeu) offrant un élément de customisation au hasard parmi un trop large choix : il n'y a pas que des skins de personnages, mais aussi des avatars, des poses et bien d'autres choses. De quoi attendre très (trop) longtemps s'il vous manque un élément de customisation pour votre classe favorite.

Conclusion

Avec une base plus que correcte et un contenu initial relativement conséquent, Plants vs. Zombies: La Bataille de Neighborville mérite que l'on si intéresse. Si vous avez l'occasion d'y jouer avec des amis, le fun sera clairement au rendez-vous, d'autant plus sur la version console qui permet de jouer à plusieurs en local. Cela dit, en l'état actuel des choses, il est préférable d'attendre quelques semaines le temps que l'optimisation soit revue et que certaines mécaniques de jeu soient, espérons-le, améliorées. Concernant l'équilibrage, j'ai un sérieux doute sur le fait que cela puisse s'arranger au fil du temps : les anciens opus pâtissaient malheureusement du même problème.

En bref, un jeu correct, mais pour lequel les prochains patchs (les premiers depuis sa sortie) seront décisifs à mon avis.

Test réalisé sur PC par RpGmAx à partir d'une version fournie par l'éditeur.

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Plants vs. Zombies : La Bataille de Neighborville ?

1 aime, 0 pas.
Note moyenne : (1 évaluation | 0 critique)
5,3 / 10 - Moyen

Aucun jolien ne joue à ce jeu, aucun n'y a joué.