Test de Kingdom Hearts: HD 1.5 + 2.5 ReMIX et Kingdom Hearts: HD 2.8 Final Chapter Prologue - Une arrivée discrète Xbox One

Série de jeux aux titres alambiqués, Kingdom Hearts arrivait enfin sur une console de Microsoft l'année dernière avec son troisième épisode principal. Mais les adeptes de la marque Xbox n'avaient encore jamais eu accès au reste de la série, un problème enfin réglé depuis le 18 février 2020 avec l'arrivée sur le Store Xbox de ses deux compilations aux titres interminables, déjà disponibles depuis longtemps sur PlayStation 4 : Kingdom Hearts: HD 1.5 + 2.5 ReMIX et Kingdom Hearts: HD 2.8: Final Chapter Prologue. L'occasion pour nous d'en parler et d'effectuer un vrai retour dans le passé.

KingdomHearts.png

Un pan d'histoire

Les deux compilations, vendues séparément, offrent un contenu pléthorique. Tous les jeux de la série sortis sur des consoles diverses et variées sont inclus. De la PlayStation 2, où est née la série, jusqu'à la 3DS en passant par la PSP, ce sont plusieurs générations qui ont vu évoluer une série au lore sans limite. Pour la liste complète des titres disponibles dans ces deux compilations, la voici :

Kingdom Hearts: HD 1.5+2.5 ReMIX

  • Kingdom Hearts FINAL MIX
  • Kingdom Hearts Re:Chain of Memories
  • Kingdom Hearts 358/2 Days (cinématiques remastérisées en HD)
  • Kingdom Hearts II FINAL MIX
  • Kingdom Hearts Birth by Sleep Final MIX
  • Kingdom Hearts Re:coded (cinématiques remastérisées en HD)

Kingdom Hearts: HD 2.8 Final Chapter

  • Kingdom Hearts 0.2 Birth by Sleep -A fragmentory Passage-
  • Kingdom Hearts χ Back Cover (film)
  • Kingdom Hearts Dream Drop Distance HD

12-03-2020_13-17-47-kaitdmhx.png
On doit bien avouer que retrouver tous ces titres sur une même console apporte un confort gigantesque. Non seulement les compilations permettent de passer d'un jeu à l'autre sans trop se faire de souci, mais en plus les plus acharnés, qui avaient suivi la série au fil des sorties, avaient dû jongler entre plusieurs consoles, rendant le suivi particulièrement compliqué pour les moins fortunés. Et ce n'est pas un luxe de tout retrouver sur la même galette - ou du moins sur le même disque dur dans la mesure où cette édition Xbox One n'a pas de version physique. En effet, Kingdom Hearts est une série particulièrement exigeante du côté de sa narration, mettant en scène un certain nombre de personnages, d'intrigues et de détails qui ont un peu tous tendance à se ressembler, provoquant une certaine confusion chez les moins assidus.

12-03-2020_13-17-45-3yollttd.png
Ce retour dans le passé permet d'ailleurs d'observer l'importance qu'avaient les personnages de Final Fantasy à l'origine. Crossover entre ce dernier et l'univers de Disney, Kingdom Hearts mettait en scène un certain nombre de héros venus de sa fameuse série de RPG, qui apportaient chacun une petite touche de fanservice à un jeu qui n'en manque pas. Cela permettait d'ailleurs d'encrer le premier jeu dans un univers bien connu des joueurs avant de les transporter dans des mondes venus de leurs dessins animés préférés. La formule fonctionnait bien, mais peu à peu les héros de Final Fantasy ont disparu pour laisser place à des personnages probablement plus génériques, souvent affublés d'une cape à capuche noire avec des noms qu'on n'a jamais réussi à retenir. La magie s'est probablement peu à peu dissipée à cause de cela, mais n'y voyez pas plus de mépris que de taquinerie : les Kingdom Hearts sont des jeux fondamentalement agréables à jouer et à suivre, quand bien même la mise en scène serait datée et son histoire inutilement compliquée. En effet, ce qui fait le sel de la série repose sur son gameplay. Avec des bases saines posées dès le premier épisode, il n'a cessé de se perfectionner afin de proposer un jeu d'action-RPG avec des affrontements dynamiques et fluides qui offrent toujours une liberté certaine dans l'approche des combats. Avec la gestion des sorts et des objets grâce à la croix directionnelle, on peut aisément se balader dans les menus et préparer notre prochaine attaque tout en essayant d'esquiver les coups des adversaires. Cela demande un peu d'apprentissage, mais le système devient vite naturel et les affrontements se déroulent plus tard sans accroc, avec une vraie continuité au fil des épisodes. À l'exception du charmant Chain of Memories, jeu initialement sorti sur Game Boy Advance, qui introduisait un système de cartes dans les combats. Cela fonctionnait très bien et c'est encore le cas, mais on doit bien avouer qu'en passant à la 3D dans sa version remake, le jeu perd beaucoup du charme et de l'intérêt qu'il avait à l'époque de sa sortie. 

12-03-2020_13-17-47-bnsyxzbb.png
Les autres jeux, quant à eux, apparaissent dans leur meilleure version, c'est indéniable. Mais peut-être que le temps leur a fait plus de mal que de bien : les environnements sont le plus souvent vides, la mise en scène des dialogues et des cinématiques est terriblement datée et puis, il faut le dire, on a peut-être mangé suffisamment de Kingdom Hearts au fil des années pour ne plus ressentir la même joie à l'idée d'y retourner. Néanmoins, celles et ceux qui n'ont jamais abordé la série devraient y trouver leur compte, puisqu'il s'agit encore et toujours d'un pan important de l'histoire des J-RPG, avec une proposition atypique et particulièrement charmante. Pour peu qu'on soit des amateurs des films Disney, c'est toujours un vrai plaisir de se balader dans leurs mondes et d'écouter de temps en temps les belles musiques qui les accompagnent.

Le cahier des charges est rempli, on n'en aura pas plus

12-03-2020_13-17-49-pt2ywe1r.png
Visuellement, les Kingdom Hearts tiennent toujours la route. Tous les épisodes ne sont pas égaux en la matière à cause de leur plateforme d'origine, mais le remaster instaure une vraie cohérence globale, bien aidée par la direction artistique de chaque épisode. Pas vraiment passionnant à regarder dans les mondes originaux, ce sont ceux de Disney qui sortent du lot et qui offrent toujours un voyage sympathique. Et maintenant que tous les épisodes tournent sans aucun problème, on se plaît à s'y balader et à profiter de la fluidité des animations dans les combats. Il ne faut toutefois pas s'attendre à quoique ce soit de nouveau : les versions Xbox One sont comparables en tous points aux versions PlayStation 4 sorties en 2017. 

12-03-2020_13-17-58-npfmitgb.png

C'est aussi le cas pour Kingdom Hearts: HD 2.8 Final Chapter Prologe, la collection qui sortait quelques deux ans avant Kingdom Hearts 3. Celle-ci, outre le remaster de Dream Drop Distance (un épisode originellement sorti sur 3DS), apportait avec elle un prologue inédit au troisième épisode. Censé nous faire patienter avant la sortie de ce dernier, il faut avouer que le prologue n'a aujourd'hui plus beaucoup d'intérêt alors que Kingdom Hearts 3 est déjà sorti depuis plus d'un an sur Xbox One. Néanmoins, cela reste un épisode sympathique ; on ne saurait à ce propos que vous renvoyer vers notre test paru en 2017 à l'occasion de sa sortie sur PlayStation 4.

Conclusion

Probablement un peu chères sur Xbox One alors qu'on les trouve depuis longtemps à un prix plus doux sur PlayStation 4, ces deux compilations vendues une cinquantaine d'euros chacune offrent toutefois un grand retour sur un pan de l'histoire récente des J-RPG. Kingdom Hearts n'est pas au goût de tout le monde, mais force est d'avouer que la licence offre toujours un voyage des plus sympathiques dans un univers qui mêle des éléments traditionnels du genre aux mondes Disney. Ses derniers épisodes oublient malheureusement l'héritage de Final Fantasy, mais leur passage à la nouvelle génération offrent un confort indéniable, à tel point que l'on se prend au jeu de cette fable moderne où le monde et l'amour sont sans cesse menacés par des Sans-cœur quand bien même on a déjà fait le tour de la question un bon nombre de fois sur d'autres plateformes. 

Test réalisé par Hachim0n sur Xbox One à partir de versions fournies par l'éditeur.

Réactions (4)

Afficher sur le forum

Que pensez-vous de Kingdom Hearts: HD 1.5 + 2.5 ReMIX ?

1 aime, 0 pas.
Note moyenne : (1 évaluation | 0 critique)
5,3 / 10 - Moyen

Aucun jolien ne joue à ce jeu, aucun n'y a joué.