Test de Bubble Bobble 4 Friends - Ça bulle un peu trop

Aaah Bubble Bobble, que d'heures passées sur la version CPC 6128 du jeu d'arcade ! son gameplay simple, mais addictif surtout en compétition avec un ami et sa musique entêtante... Plus de 30 ans après, Taito lance une version jouable jusqu'à 4 sur la Switch, pour un résultat mitigé.

banner

Ça démarre bien

Il y a eu un peu de boulot sur l'emballage : dans une chambre d'enfant, la magie donne vie à Bub, un mignon dinosaure vert à une dent, mais aussi à Bonner le magicien, son ennemi juré. Sur cette introduction aux relents de Toy Story, cinq emplacements de la chambre donnent lieu à un affrontement entre Bub et/ou ses amis Bob, Peb et Pab (choix purement cosmétique) et les sbires de Bonner.

La musique principale, remake modernisé de celle de la borne d'arcade, joue à fond sur la nostalgie et il faut dire que ça fonctionne, d'autant plus que la version d'arcade est présente en version complète et jouable depuis le menu principal. Sans dire qu'on va y passer des heures, c'est une attention appréciable.

Les graphismes sont très mignons et rendent bien à l'écran jusque dans les reflets irisés des bulles qui sont notre arme principale.

Pour ceux qui ne connaissent pas le principe des jeux Bubble Bobble, sachez qu'on se débarrasse des ennemis en deux temps : tout d'abord en les enfermant dans une bulle puis en la faisant éclater. L'ennemi fait alors apparaître un fruit là où il a éclaté sachant que si on éclate plusieurs ennemis en même temps les fruits valent plus de points. On peut alors être tenté d'enfermer un maximum d'ennemis dans les bulles pour combotter, mais attention : si un ennemi reste trop longtemps dans la bulle, il s'en échappe et est bien plus agressif qu'avant sa capture.

Pour éclater les bulles, il faut soit les taper avec le dessus de la tête, soit sauter dessus en maintenant la touche vers le bas. Sinon, on grimpe sur la bulle, mécanisme bien utile à la résolution de certains niveaux. Les bulles ont une certaine dureté qui peut être déroutante et gênante parfois, car on n'arrive pas bien à les éclater. Les boss sont un peu particulier : il faut leur coller un paquet de bulle dessus avant de les voir enfin emprisonnés.

Après chaque boss, qui conclut un emplacement de la chambre, on gagne un pouvoir permettant de lancer un nombre limité de bulles spéciales, ayant par exemple une plus grande portée ou bien électriques.
Le jeu propose 10 niveaux par lieu donc 50 niveaux en mode normal puis la même chose en mode difficile et c'est... court.

Mais ça continue mal

Pour passer les 50 premiers niveaux, comptez entre une et deux heures. Tout d'abord parce que les continue sont infinis bien que peu utiles, les vies de bases suffisant bien souvent à passer des niveaux très simples au niveau de leur design.

Le mode difficile demande un peu plus de temps, car les ennemis y sont directement plus énervés, mais le level design reste assez pauvre et la lassitude se fait rapidement ressentir.

Il est un peu triste de voir que les événements et l'organisation des niveaux du jeu d'arcade des années 80 avaient finalement plus de profondeur que cette version Switch dont les écrans sont blindés de courants d'air qui, s'ils sont partie prenante dans la résolution des niveaux, surchargent souvent le visuel.

Par ailleurs, ce qui faisait le sel de la version d'arcade, c'était de concourir pour le meilleur score contre un autre joueur : même si l'ennemi était commun, on passait notre temps à chercher à optimiser notre score au détriment de notre compagnon de jeu sans la moindre pause même pendant les quelques secondes entre chaque niveau vu que cracher et gober une bulle valait 10 points (les connaisseurs savent de quoi je parle).
Ici, le jeu est totalement coopératif et ce qu'il n'apporte pas en fun, il l'apporte en bazar à l'écran : il est déjà parfois difficile de s'y retrouver en solo, mais à deux, c'est pire et à quatre, je n'ose même pas imaginer.

Une lueur d'espoir ?

Pour son capital sympathie et vu qu'il est mignon, Bubble Bobble 4 Friends donne envie d'être aimé, mais en l'état actuel, il faut être fan de scoring pour accrocher, car une fois les niveaux terminés, c'est le seul objectif qu'il reste.

Malgré les défauts que j'ai cités, j'aurais pu recommander le titre pour ses qualités qui font que j'y ai passé une poignée d'heures globalement amusantes, mais le gros problème à mes yeux est que le titre est vendu à presque 40€. Et à ce prix là, on est en droit d'attendre une durée de vie supérieure pour un jeu de ce genre.

Et c'est pour ça que je pense qu'il peut y avoir de l'espoir à l'avenir, car il suffirait que chaque joueur ait son propre score pour lui donner un plus gros intérêt en multijoueur : ça n'empêcherait pas ceux qui le souhaitent de jouer en coopératif, mais ça permettrait de donner un intérêt à ceux qui veulent jouer en compétitif.

Enfin, il est à signaler que le jeu recevra un DLC gratuit plus tard dans l'année qui contiendra de nouveaux niveaux. Du coup, on espère que les développeurs auront entendu les critiques et que ces niveaux seront meilleurs que le contenu actuel.

En attendant de voir si ce futur contenu vaudra le coup, attendez une promotion si vous aimez les Bubble Bobble.


Testé par Aragnis sur Switch avec une version fournie par l'éditeur.

Réactions (5)

Afficher sur le forum

Que pensez-vous de Bubble Bobble 4 Friends ?

1 aime, 0 pas.
Note moyenne : (1 évaluation | 0 critique)
5,3 / 10 - Moyen

Aucun jolien ne joue à ce jeu, aucun n'y a joué.