Test de 51 Worldwide Games - La Switch en mode Tabletop

Suite spirituelle des "42 Jeux indémodables" sortis sur DS il y a quinze ans, 51 Worldwide Games nous invite à jouer sur Switch, en mode tactile ou au moyen des manettes, à redécouvrir en multijoueur de nombreux jeux classiques et bien connus par la plupart d'entre-nous. Loin de n'être que gadget, le titre proposé par Nintendo s'avère être bien fignolé et propice à de bonnes soirées entre amis ou en famille.

51worldwidegamesheader.jpg

L'embarras du choix

2020060913491300-79127164CA4A94F74187421B24A3AA8D.jpg
Proposer quelques 51 jeux, allant du jeu de plateau classique (échecs, dames, petits chevaux, backgammon...) aux cartes en passant par des jouets à base de boxe ou de football, nous heurte à une première crainte : on ne connaît pas tout. Une appréhension vite levée en voyant se dérouler devant nous une interface claire et bien expliquée. Laide comme pas deux, l'interface de 51 Worldwide Games a le mérite d'être particulièrement efficace : on est vite plongé dans l'action en nous proposant de jouer jusqu'à quatre à quelques-uns des jeux présentés. Cette interface très épurée s'accompagne d'explications qui le sont tout autant, d'abord sous forme de discussion entre deux personnages (intégralement doublée en français) ; l'explication propre à chaque jeu permet de s'adresser aux plus petits en leur expliquant les règles dans des termes simples. À celle-ci, les développeurs ont joint également un menu de règles où en quelques pop-up concises on peut revenir jeter un œil aux subtilités des règles précédemment énoncées. Et si on commence notre test là-dessus c'est parce qu'on a tous souvenir de ces boîtes de jeux types "50 en 1" où la moitié des jeux n'étaient pas expliqués et l'autre moitié devait se contenter d'un petit papier qui racontait les règles dans un français approximatif. Fort heureusement, 51 Worldwide Games est bien plus soigné et c'est ce qui nous permet d'aborder le test sereinement.

2020060718034100-79127164CA4A94F74187421B24A3AA8D.jpg
Un test, on ne se le cachera pas, qui a essentiellement consisté à essayer tous les jeux offerts puis à passer plusieurs heures sur les quelques jeux sur lesquels votre testeur excelle particulièrement. L'occasion de découvrir que le titre est jouable de plusieurs manières, avec certains jeux exclusifs à l'un ou l'autre mode de contrôle : on peut y jouer en mode "tabletop" en posant la console sur table à la manière d'un jeu de plateau, profitant de l'écran tactile pour que chacun puisse jouer, en mode manette ou, enfin, en profitant de la reconnaissance de mouvements (exit donc la Switch Lite si l'on souhaite profiter pleinement du jeu). En ce qui concerne le mode tabletop, ses limites apparaissent rapidement et sans surprise, avec un écran Switch particulièrement limité par sa taille. S'il s'avère tout à fait agréable de jouer sur un coin de table aux dames ou au air hockey, n'espérez pas jouer à quatre en posant la console en plein milieu d'une table un peu trop large. Quant aux autres modes de contrôle, ils se limitent toujours à un ou deux boutons à gérer, permettant d'inclure le maximum de personnes aux parties, peu importe leur expérience en matière de jeux vidéo.

2020060718243400-79127164CA4A94F74187421B24A3AA8D.jpg
On se laisse vite prendre au jeu grâce à un titre qui émule de la meilleure des manières les différents jeux proposés. Il ne faut qu'une poignée de secondes pour passer d'un jeu à l'autre, ne laissant que peu de temps pour s'ennuyer, en enchaînant les parties de la manière la plus fluide possible. Si le jeu reste visuellement très basique, les quelques animations des pions, des cartes ou encore des jouets qui apparaissent permettent au moins d'apporter un peu de vie au jeu qui se déroule sous nos yeux, faisant de 51 Worldwide Games un jeu très propre visuellement. Un bémol toutefois, l'IA s'avère particulièrement injuste et difficile à battre selon le mode de difficulté choisi. Bien que notre mauvaise foi est inévitablement entrée en jeu, il faut bien avouer que le mode de difficulté "imbattable" porte bien son nom et retire assez largement tout le plaisir procuré par le titre. Alors, on doit bien dire ne pas avoir pleinement accroché au jeu en solo, nous contentant plutôt de vite débloquer les skins Mario que l'on peut utiliser sur les jeux de cartes. Certes, jouer en solo permet de débloquer quelques anecdotes et informations sur les jeux offerts, mais on aurait bien du mal à le conseiller pour un joueur solitaire, quand bien même 51 Worldwide Games propose un mode de jeu en ligne. Non, l'essentiel du jeu est bien du côté de son multijoueur en local.

L'impératif multijoueur

2020060915054300-79127164CA4A94F74187421B24A3AA8D.jpg
Car face à une IA insupportable et un mode en ligne impersonnel, il serait dommage de bouder l'essence même de ces jeux de société que l'on a toujours partagé à plusieurs. C'est là qu'entre en scène la nièce de votre testeur préférée, exploitée (mais rémunérée en cookies) au cours d'un week-end pluvieux, où tous les jeux proposés sont passés sous son oeil expert. Le verdict est sans appel : les petits chevaux, c'est à mourir de rire et le bowling est le meilleur jeu de l'année. Si personne n'a été blessé dans l'opération, on remercie grandement la dragonne d'un joy-con qui est enfin sortie du placard en présentant tout son intérêt alors que nous étions à deux doigts de nous rappeler au bon souvenir de Wii Sports et ses télés cassées. Mais plus sérieusement, cela a permis de réaliser à quel point le jeu en local peut être fondamental pour un tel titre. Faciles d'accès et bien expliqués, tous les titres voient le plaisir décuplé pour peu que l'on puisse échanger tout en jouant, peu importe l'âge. Et c'est quelque chose que 51 Worldwide Games permet très bien avec une ambiance musicale en retrait qui laisse toute la place à ce que vous pourriez bien raconter avec vos amis et votre famille en pleine partie.

2020060914300700-79127164CA4A94F74187421B24A3AA8D.jpg
Certes, le mode en ligne est fonctionnel et ne nous a pas posé le moindre problème, mais on sent bien  que les développeurs avaient autre chose en tête à la création du jeu. On peut d'ailleurs très bien jouer à plusieurs Switch sur un seul jeu (les autres téléchargeant la démo), le propriétaire du jeu donnant accès à l'intégralité du titre en se connectant en local, sans que ses partenaires n'aient à racheter le jeu de leur côté. Un très bon point pour les familles qui possèdent plusieurs consoles, d'autant plus que certains jeux sont particulièrement appréciables en mode nomade en connectant les consoles. On peut d'ailleurs de cette manière jouer en mode "mosaïque", de telle sorte que les Switch s'assemblent pour former un plus grand écran, à la manière du double ou triple écran sur PC. Une très bonne idée qui permet là encore d'étendre et de multiplier les manières d'aborder le jeu.

Conclusion

Riche et accessible, 51 Worldwide Games est une excellente proposition pour celles et ceux qui veulent un "party game" facilement jouable en famille et entre amis. Les règles des jeux sont bien expliquées, l'interface est épurée, permettant à chacun de s'y retrouver sans mal et la diversité des jeux proposés permet de varier les plaisirs au fil des parties. On peut regretter que tous les jeux ne soient pas jouables dans toutes les configurations proposées (tactile, manette, reconnaissance de mouvement) et poussent parfois à changer de mode pour les essayer, mais cela ne nous a jamais retirer l'envie d'y revenir pour s’affronter sur les jeux proposés.

Test réalisé par Hachim0n (et sa nièce) sur Switch à partir d'une version fournie par l'éditeur.

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de 51 Worldwide Games ?

0 aime, 0 pas.

Aucun jolien ne joue à ce jeu, aucun n'y a joué.