Aperçu de l'accès anticipé de Banners of Ruin - Les animaux du bois de Quat'sous entrent en guerre

Développé par le studio MonteBearo et édité par Goblinz Studio (Legend of Keepers), Banners of Ruin est un jeu mixant plusieurs styles (roguelike, jeu de cartes, dungeon crawler). Le jeu vous place dans la position de personnages anthropomorphe devant infiltrer une ville. Nous avons plongé dans l'aventure et voici notre histoire

Lapin VS Castor

Bon, qu'on soit clair : actuellement, le jeu est en accès anticipé et nous avons peu d'indications sur un éventuel lore. Ce n'est clairement pas l'objectif du jeu que vous devez voir comme un Slay The Spire à ce sujet-là. De ce fait, concentrons-nous directement sur les mécaniques mises en place.

La base du jeu, ce sont les cartes. Vous débutez l'aventure avec un deck qui vous permet de vous défendre en combat, d'attaquer, d'infliger des malus/bonus ou encore de vous soigner. Au fur et à mesure de votre aventure, vous avez l'occasion de récupérer plus de cartes pour, logiquement, faciliter vos combats en vous spécialisant dans certaines attaques par exemple (build poison, build saignement, build défense, ...). À ce niveau-là, l'inspiration est certaine - Slay The Spire.

L'accès anticipé se joue actuellement sur un seul chemin qui est divisé en trois niveaux. Chaque fin de niveau présente un combat de boss et, forcément, à la fin du chemin, vous avez droit à un combat coriace. Chaque partie d'un niveau est divisée en plusieurs étapes caractérisées par trois cartes. Ces cartes sont diverses et variées allant du combat à un marchand en passant par une carte qui vous bloque le passage. À chaque tour, vous devez choisir une carte. Parfois, vous n'avez que des cartes combat en face de vous, parfois vous avez des embuscades ou encore des cartes vous permettant de gagner un niveau ou d'éviter les combats. C'est une mécanique assez intéressante, mais qui peut se révéler plus frustrant que dans Slay The Spire par exemple. En effet, si dans ce dernier, vous pouvez calculer votre trajet et les rencontres que vous faites, ce n'est pas du tout le cas ici ; l'aléatoire risque de vous jouer parfois des tours. Si vous réussissez à venir à bout du chemin (ou pas), vous gagnez un montant d'expérience en fonction de vos exploits (nombre de combats, personnages décédés, ...). Ainsi, à chaque niveau pris, vous gagnez des jetons vous permettant de débloquer de manière permanente des cartes ou des traits.

fight_2.jpg
unlock.jpg

Les combats sont une grosse partie du jeu et se déroulent en tour par tour. Il y a trois lignes et deux rangées sur lesquelles votre personnages sont présents (et de même pour les ennemis). Le positionnement a toute son importance, car certaines cartes ou objets sont en lien direct avec celui-ci. À chaque tour, vous piochez des cartes qui vous permettent de vous défendre, d'attaquer... L'objectif de chaque combat est simple : détruire les ennemis. Une fois le combat remporté, vous gagnez de l'expérience, des objets et des cartes. Notez bien que certaines cartes ne sont jouables que par certains personnages, car elles sont débloquées par son arme ou au fil de ses niveaux. Il est important de toujours faire attention aux symboles marqués sur les cartes qui correspondent à celui du personnage.

Au niveau des objets, il est possible d'équiper vos personnages avec des armes et des armures. Les premières vous permettent d'obtenir une carte correspondant à l'arme utilisée (une arme à deux mains inflige de gros dégâts, les dagues infligent du saignement, ...) et les armures vous confèrent de... l'armure ! Il en existe plusieurs types : certaines vous donnent de l'armure au début du combat, d'autres à chaque tour, etc. Point positif, l'apparence de votre personnage évolue en fonction de son équipement. Il existe aussi un système de trait qui se débloque tous les trois niveaux et permet à votre personnage de devenir plus fort. Certains traits sont d'ailleurs actuellement très forts, mais là aussi le côté aléatoire risque de vous jouer quelques tours. Chaque personnage qui augmente de niveau peut avoir un point supplémentaire en endurance ou en volonté. L'endurance permet de jouer la plupart des cartes d'attaque, la volonté permet d'utiliser les cartes compétence. Certaines cartes demandent parfois de la volonté ET de l'endurance. Une bonne gestion dans la répartition de ces deux statistiques vous permet d'équilibrer au mieux votre équipe. En effet, si l'endurance se rétablit à chaque tour, ce n'est pas le cas de la volonté qui ne revient à son maximum qu'à la fin du combat.

exploration.jpg
fight_2.jpg
explo_2.jpg
team.jpg

Durant votre voyage, vous avez aussi l'occasion d'acheter d'autres personnages qui vous aident au combat. Il faut trouver le juste équilibre entre le nombre de personnages et votre capacité à piocher des cartes. En effet, plus vous avez de personnages, plus vous pouvez faire d'action. Toutefois, votre nombre de cartes piochées n'est pas plus grand. De ce fait, pensez à récupérer quelques cartes de pioche pour optimiser vos tours.

Petit lièvre deviendra grand

Pour l'instant, l'accès anticipé est plutôt léger en contenu, mais il s'améliore de jour en jour. Ce qui est rassurant, c'est que derrière Banners of Ruin, on retrouve le Studio Goblinz et on sait qu'ils suivent avec assiduité et surtout avec la communauté leurs jeux (la preuve étant Legend of Keepers). Une roadmap présente les objectifs jusqu'à la sortie du jeu ; de nouveaux éléments de gameplay, personnages et ennemis feront leur apparition.

EfTUl48XoAUJmKb.jpg

Si vous aimez les jeux de "deckbuilding" de type Slay the Spire, il y a peu de chances que vous ne tombiez pas sous le charme de Banners of Ruin. Il propose une palette de couleurs vraiment intéressantes et la musique, bien que répétitive, colle vraiment bien à l'ambiance générale. Si l'on constate quelques difficultés dans l'équilibrage, celui-ci évoluera sûrement au fil du temps.

Actuellement au prix de 16,79 euros, Banners of Ruin est le type de jeu dont on fait une partie de temps en temps pour se détendre. Toutefois, il est peu probable que vous y passiez des centaines d'heures actuellement, car, accès anticipé oblige, le contenu reste assez pauvre. En tout cas, son évolution vaudra la peine d'être suivie du coin de l'oeil.

Aperçu réalisé sur PC par Glaystal à partir d'une version fournie par l'éditeur.

Réactions (2)

Afficher sur le forum

Que pensez-vous de Banners of Ruin ?

1 aime, 0 pas.
Note moyenne : (1 évaluation | 0 critique)
5,3 / 10 - Moyen

Aucun jolien ne joue à ce jeu, aucun n'y a joué.