Test de Tell Me Why - Le digne héritier de Life is Strange

On sait depuis des années que Dontnod développe un jeu pour le compte de Microsoft. Le projet a finalement été dévoilé l'an passé et est sorti la semaine passée. Que vaut Tell Me Why ?

1.png

Quête identitaire

Tell Me Why raconte l'histoire de Tyler et Alyson Ronan, deux jumeaux qui se retrouvent après avoir été séparés pendant dix ans, suite à des événements dramatiques : un soir, alors qu'il était enfant, Tyler a été attaqué par sa mère. Il s'est défendu et l'a tuée, ce qui lui a valu un long séjour dans un centre pour jeunes, tandis que sa soeur a été adoptée par un ami de la famille. Le titre nous raconte donc les retrouvailles des deux jumeaux ainsi que leur quête de vérité : pourquoi leur mère a-t-elle attaqué Tyler ce soir-là ?

Dontnod a beaucoup insisté sur ce point dès l'annonce du jeu : Tell Me Why intègre un personnage trans (Tyler, qui est né à l'origine sous le nom d'Ollie) et le studio parisien a reçu l'aide de l'association GLAAD pour aborder cette thématique. Ce n'est en soi pas un problème, mais cela pouvait être une source d'inquiétude : Life is Strange 2 avait pour thème le racisme et cela avait été l'occasion pour Dontnod de produire une histoire profondément manichéenne et sans grand intérêt, car remplie de personnages caricaturaux. La crainte était donc que cela se répète dans Tell Me Why avec d'un côté les gentils LGBTQIA+ et de l'autre les grands méchants transphobes. Heureusement, il n'en est rien.

Tell Me Why intègre très peu de personnages (moins d'une dizaine), mais chacun d'entre eux possède une réelle profondeur. Certains réagissent mal de prime abord à la transition de Tyler, mais c'est de l'ignorance et/ou de la surprise, pas de la méchanceté. De plus, cette thématique n'est présente pratiquement que dans le premier épisode, puis laisse place à d'autres problématiques. En outre, la mère des jumeaux, fil rouge de l'aventure, est particulièrement bien écrite : on sent la souffrance qu'elle a infligé à ses enfants ainsi qu'à ses amis, mais on ne peut s'empêcher de compatir avec elle à mesure qu'on en apprend plus sur son passé.

2.png

Retour en terrain connu

De prime abord, Tell Me Why a tout d'un nouvel épisode de la franchise Life is Strange. On retrouve en effet la direction artistique caractéristique des productions de Dontnod, les moments contemplatifs - magnifiés par le fait que l'on incarne ici un duo -, l'exploration, mais surtout la présence de pouvoirs : les deux jumeaux ont la faculté de ranimer des souvenirs (pratique pour explorer son passé) et de communiquer entre eux par télépathie. Cependant, des différences font rapidement surface.

La plus notable concerne la forme des énigmes. Dans les Life is Strange, les énigmes consistaient surtout à trouver le bon objet et à l'amener au bon endroit. Dans Tell Me Why, le joueur dispose d'un grand livre de contes (écrit par la mère des Ronan) qu'il doit utiliser pour résoudre les énigmes du jeu. Cela implique pas mal de lecture, plus que pour les titres précédents, ce qui en lassera peut-être certains. Cependant, les contes ayant tous une portée métaphorique, ce système fonctionne très bien par rapport au but du jeu, à savoir offrir une plongée dans le passé de cette famille. Autre différence, moins agréable celle-ci : des QTE font leur apparition dans le dernier épisode. S'ils ne sont pas bloquants, on s'en serait volontiers passé, car ils ne font que dégrader l'expérience.

De plus, on retrouve les traditionnels objets à collectionner, mais avec une légère variante : il n'y a cette fois aucun indice pour les trouver. Cette différence ne fait que renforcer notre impression : cette mécanique nous déplaît de plus en plus, jeu après jeu. Certes, elle récompense l'exploration, ce qui nous avait fait l'apprécier dans le premier Life is Strange. Néanmoins, elle est aussi source de stress : il faut impérativement s'assurer de ne rien manquer en fouillant le moindre recoin et en veillant à ne pas faire progresser l'histoire. J'ai presque tout trouvé lors de mon premier run (il me manque un seul objet, sur 13), mais cela s'est fait au prix d'une expérience dégradée, aggravée par l'absence d'indices. D'ailleurs, il est intéressant de noter que ces objets sont pris en compte différemment pour les succès : dans les jeux Life is Strange, il suffisait de finir le jeu et de découvrir tous les objets à collectionner pour obtenir tous les succès. Dans Tell Me Why, il est nécessaire d'effectuer certaines actions contextuelles. Ce n'est pas très grave, mais obtenir tous les trophées promet donc de tenir de la corvée et de nécessiter un guide.

Néanmoins, la différence majeure entre les Life is Strange et Tell Me Why se trouve ailleurs : ce dernier est de très loin le plus pauvre en choix, tant sur le plan quantitatif que qualitatif. Les Life is Strange proposaient de nombreux choix, dont certains avaient un impact majeur sur le déroulement des événements (au point de causer la mort ou la survie de certains personnages). Dans Tell Me Why, il n'y a que 3 ou 4 choix par épisode et leurs conséquences sont en général assez marginales. De plus, ces choix sont en général très faciles : les statistiques mondiales donnent un avantage écrasant à certaines décisions, à commencer par le choix final qui offre un ratio de 73/27. On est très loin du choix final du premier Life is Strange, apogée du jeu, qui partageait les joueurs de manière presque équitable (51/49, de mémoire).

3.png

Cela a pour conséquence que Tell Me Why se rapproche davantage des jeux narratifs à l'histoire figée (comme Everybody's Gone to the Rapture, Firewatch, Gone Home, etc.) que des RPG narratifs (les jeux Telltale, Quantic Dream, Wales Interactive, Supermassive Games etc.) C'est une aventure qui se parcourt une fois, en altérant légèrement son déroulement, mais qui ne donne jamais envie de recommencer pour découvrir ce qu'il se serait produit si on avait fait ceci ou cela.

Why not !

Tell Me Why mérite donc moins l'appellation "jeu de rôle" que les Life is Strange. Il est aussi beaucoup plus riche en textes et possède quelques fausses notes, comme ces objets à collectionner dont on a sérieusement marre. Cependant, quelle importance ? Ce qui compte, c'est que c'est une aventure de grande qualité, grâce à une écriture soignée qui dépeint parfaitement sa galerie de personnages. C'est un jeu que l'on ne parcourra qu'une fois, mais dont le voyage demeurera malgré tout mémorable. C'est là l'ultime paradoxe du titre : pendant que l'équipe de Life is Strange réalisait Life is Strange 2, l'équipe de Vampyr a produit Tell Me Why. Au final. c'est ce dernier qui constitue le meilleur héritier de Life is Strange, qui avait tant marqué les joueurs en 2015. Si vous aimez les jeux narratifs, il n'y a donc guère de raison de ne pas craquer.

Tell Me Why est disponible sur PC (Windows Store ou Steam) ainsi que sur Xbox depuis le 27 août 2020. Il est également inclus dans le Xbox Game Pass. Pour le moment, seuls les deux premiers épisodes sont disponibles - l'épisode final sortira le 10 septembre, le développeur considérant que c'est la meilleure façon de consommer le jeu.

5.png

Test réalisé par Alandring sur PC à partir d'une version fournie par l'éditeur.

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Tell Me Why ?

1 aime, 1 pas.
Note moyenne : (2 évaluations | 0 critique)
5,0 / 10 - Intéressant