L'extension de stockage pour XBox coutera 270€ en Europe

C'est officiellement annoncé, l'extension de stockage d'un Téraoctet des XBox Series sera facturé 270€ - moins le centime de seuil psychologique d'achat bien entendu. Une double taloche d'une part sur la conversion du Dollar vers l'Euro, mais aussi sur les choix techniques.

Memory card

Une partie prix audacieuse

La plupart des acteurs du marché annoncent des tarifs sur le matériel identiques en Euros et en Dollars malgré un Euro plus fort de 20%. C'est parce qu'aux USA la TVA jusqu'à 7% s'applique après l'achat, alors qu'en Europe le prix inclue la TVA de 20%. Le taux de change étant également d'environ 20%, les prix recommandés sont donc grosso-modo identiques quel que soit le continent.

Ce ne sera pas le cas pour cette extension mémoire. Annoncée pour 220$ aux USA, elle sera surfacturée en Europe de 23%. Cette cinquantaine d'Euros ajoutée après application des conversions du Dollar vers l'Euro et de la TVA, ramène donc le prix de cette carte à 270€, soit quasiment celui d'une Xbox Series S.

Si à ce tarif, on serait tenté d'acheter une seconde console plutôt qu'une carte de stockage, il faut garder en tête que le produit d'appel de Microsoft ne dispose que de 512Go d'espace interne, et que les disques durs ou SSD branchés en USB ne permettront pas de faire tourner les jeux next gen. L'acheteur de Series S un peu gourmand et cantonné au téléchargement sur un modèle entièrement numérique, devra donc gérer habilement son stockage limité pour s'éviter un passage supplémentaire à la caisse. Dommage, d'autant plus, une Series S et une carte coutent plus cher que la Series X et son 1To de stockage.

xbox series

Dépit de débit

Des esprits chagrins pourraient souligner qu'on trouve des SSD de 1TO à partir de 140€ (TVA incluse), mais ce serait sans prendre en compte que la carte d'extension, fruit du partenariat de Microsoft et de Seagate utilise les dernières technologies du marché. Sous le format propriétaire se trouve en effet un SSD NVMe PCIe 4.0., c'est à dire un SSD directement relié au bus PCI Express des carte mères, permettant des débits plus élevés que nos traditionnels SSD branchés sur un contrôleur SATA.

Microsoft et Seagate ont cependant choisi de n'utiliser que deux ligne sur le PCIe 4.0, bridant ainsi leur matériel en 2x. Le débit annoncé du SSD des XBox Series est ainsi limité à 2.4Go/s et la carte d'extension n'a donc pas besoin de faire mieux. Ce taux, certes 5 fois supérieur aux débits obtenus en SATA, reste en-deçà du débit annoncé pour le SSD de la PS4 (5.5Go/s), mais surtout très loin derrière les performances record qu'annonce par exemple Samsung avec son dernier SSD, affichant un taux de transfert de 7Go/s.

On peut d'ailleurs se poser la question de la pertinence de ce choix. Si à l'heure actuelle aucun programme grand public ne semble bénéficier d'une telle bande passante, utiliser un SSD PCIe 4.0 avec le surcout technologique induit pour se contenter d'un débit régulièrement obtenu sur des SSD PCIe 3.0 qu'on trouve pour deux fois moins cher n'a que peu de sens. L'utilisateur final ne percevra probablement aucun bénéfice à l'usage de cette technologie. Sans doute tout l'inverse de Microsoft qui, à ce tarif, percevra les bénéfices de cette petite carte propriétaire qui s'insère très judicieusement au derrière des XBox Series.

XBox expansion
Source : https://www.seagate.com/fr/fr/consumer/play/storage-expansion-for-xbox-series-x/

Réactions (562)

Afficher sur le forum