Aperçu de King's Bounty II - Une vieille série amenée à un tout autre niveau

Nous avons été invités ce début de semaine à une présentation du nouvel opus de la licence « King’s Bounty », officiellement nommé King’s Bounty II. Petit retour sur la présentation

Je vous rassure tout de suite : toute distanciation sociale a été scrupuleusement respectée, car il s’agissait d’une présentation hands-off sur Discord avec Nikolay Baryshnikov, CEO de 1C Entertainment.

On vous l’avait annoncé l’année passée déjà, et j’avais pu le voir par le hasard durant mes déambulations l’année dernière, lors de la Gamescom, mais King’s Bounty revient en grande pompe alors qu’on ne l’attendait plus du tout. Pour rappel, la série est apparue en 1990, développée par feu New World Computing (Might and Magic, Empire II) et a été un précurseur du genre de jeu tactique et 4X. La série des Heroes of Might and Magic, apparu quelques années plus tard du même développeur, en avait repris les grandes lignes et avait quelque peu effacé de nos mémoires King’s Bounty.

(Maj suite au message de @Saroumana, merci) : Mais en 2008, la série fait son grand retour via Katauri interactive (1C Entertainment n'en était que l'éditeur) avec " King’s Bounty : The Legend " puis " Armored Princess" qui, à leurs tours, se sont inspirés des Heroes tout en gardant une trame RPG plus importante. Mais conceptuellement, le jeu restait peu ou prou dans ce standard là et avec le déclin de Heroes, la série acquiert une communauté conséquente. Ensuite, 1C Entertainment à prit la suite et à sorti deux autre opus, "Warriors of the North" et "Dark Side". Puis plus rien.

Vlcsnap 2020 11 06 04h01m30s746

Et voilà que débarque ce nouvel opus, King’s Bounty II (qui est donc en fait le 3, hein…) pour le plus grand bonheur (ou pas) des fans de la série.

La présentation démarre avec un petit historique de la boîte et du jeu, et un petit laïus sur le fait que pour ce nouvel opus, les ambitions sont beaucoup plus grandes, car le studio a largement pris de l’ampleur ces dernières années. L’idée est donc de faire de King’s Bounty un jeu de grande envergure et de faire évoluer la licence comme a pu le faire la série de XCom ces dernières années et donc d’amener la licence à un autre niveau que précédemment.

Un autre niveau... et un autre concept !

Cependant, je préfère le dire clairement : oui, c’est clair, la licence a été amenée à un tout autre niveau… mais aussi à un tout autre concept.

King’s Bounty a toujours eu une trame un peu plus narrative que son concurrent désigné : Heroes. Néanmoins, le jeu a toujours essentiellement été connu comme un jeu de stratégie tactique au tour par tour. Cet aspect est, bien entendu, toujours présent dans King’s Bounty II. Toutefois, si la tactique était le centre nerveux de la licence auparavant, mâtinée d’un peu de RPG, à présent c’est un jeu de rôle mâtiné de combats tactiques. On pourrait s’orienter plus vers un « Witcher-like » (l’appellation n'est pas de moi), dans l’idée du jeu de rôle, car on incarnera un personnage principal qui se baladera dans un univers de high fantasy avec tout ce que ça importe niveau explorations, transports, etc.

Vlcsnap 2020 11 06 04h03m24s604

Lors des déambulations, des rencontres aléatoires se produiront et lanceront donc l’interface tactique connue des aficionados de la série, avec les choix classiques de la retraite, l’attaque, la disposition tactique, le choix des troupes, etc. puis du combat en lui-même sur des cases hexagonales et qui se déroulent donc en tour par tour. Vos troupes agissent selon un ordre d’initiative et possèdent bien entendu des caractéristiques qui leur sont propres. Sachez toutefois que renforcer vos troupes ne sera pas chose toujours aisée : on n’est pas dans un jeu de stratégie et donc pas de « ville » pour vous approvisionner (enfin, pas on n'en a pas vu), mais vos troupes, en survivant aux batailles, prendront de l’expérience et débloqueront de nouvelles capacités (linéaires, sur 3 niveaux d’évolution). Donc, il faut les préserver.

Vlcsnap 2020 11 06 04h02m06s119
Vlcsnap 2020 11 06 04h04m45s844

Les rencontres aléatoires peuvent, parfois, proposer plusieurs voies. Par exemple, dans la démo présentée, il était possible de suivre une voie plus accessible à un personnage « magicien », tandis que l’autre était plus praticable pour un guerrier pur et dur.

Le jeu comporte plusieurs factions, plusieurs races. Cependant, n’étant affilié à aucune d’elle, vous pouvez très bien engager n’importe laquelle des troupes avec, évidemment, quelques bémols. Si vos troupes ne sont pas liées d’une façon ou d’une autre, voire pire, ennemies, leur moral sera en berne et vos troupes affaiblies au combat.

Votre héros ne participe pas au combat, mais peut utiliser des capacités (magique ou non).

Une campagne assez longue

Vlcsnap 2020 11 06 04h03m55s115

La campagne est annoncée fort longue avec 40h de jeu minimum, dans une campagne qui semble assez classique, mais encore une fois, impossible de se faire une opinion de celle-ci en 1h de présentation, encore moins quand le dialogue parlé est en russe et les sous-titres anglais zappés pour montrer du gameplay. Sachez que le personnage principal, nommé Aivar, est prédéfini pour la campagne.

Celui-ci évoluera évidemment avec l’expérience glanée et peut évoluer sur 4 branchez différentes :

  • L’ordre
  • Le pouvoir
  • L’anarchie
  • La finesse

À vous de voir si vous voulez répartir les points dans les 4 attributs ou si vous préférez vous spécialiser dans l’un d’entre elles, mais vos choix influeront vos possibilités en jeu. Par exemple, si vous vous concentrez sur « l’Ordre », votre personnage ne tiendra plus trop compte de personnages catégorisés comme « mauvais » tels que des voleurs, voire des mendiants, etc.

Ce fait peut évidemment donner de l’intérêt pour la rejouabilité du titre, vos choix étant importants.

Vlcsnap 2020 11 06 04h04m22s228
Vlcsnap 2020 11 06 04h04m45s844

Pour ce que j’ai pu voir, les combats étaient assez faciles, l’IA s’adaptant apparemment aux troupes présentes. Pas trop de challenge dans la démo. On nous a évidemment présenté le premier chapitre, qui fait office de tutoriel dans le jeu, mais aussi une partie plus sombre, plus avancée dans la partie. Et le constat était similaire, même si les troupes plus impressionnantes et le combat en lui-même n’apportent aucune révolution dans le genre.

Le titre est jouable clavier / souris et à la manette, car il est prévu immédiatement sur PC, mais aussi sur Switch, PlayStation 4 et Xbox One et sortira au mois de mars 2021.

Aperçu réalisé sur PC par Seiei dans le cadre d'un événement presse virtuel.

Réactions (8)

Afficher sur le forum

Que pensez-vous de King's Bounty II ?

1 aime, 0 pas.
Note moyenne : (1 évaluation | 0 critique)
5,3 / 10 - Intéressant