Test de Football Manager 2023 - sous le signe de l'UEFA

Nous voici à nouveau en fin d’année avec mon retour sur cette nouvelle itération de Football Manager.

Je ne pense pas que ça soit vraiment pertinent de faire un test complet étant donné que Football Manager reste un jeu qui évolue que peu dans son gameplay et donc je vous invite a regarder les anciens articles si vraiment vous ne savez pas de quoi je parle et que vous voulez des détails approfondis (le jeu est basé sur des mise à jour de l’opus 2018/2019).

Football Manager 2023

Football Manager est donc un jeu de management de club de foot, le plus réaliste possible. Avec une base de données immense et renouvelée tous les ans dans le nouvel opus, ainsi qu’après le mercato d’hiver, cette base de données de plus en plus fiable nous permet de vraiment jouer au coach / directeur d’une équipe de football professionnel. Et ça marche, les résultats sont souvent bluffants de réalisme.

Mais ce qui m’étonne toujours, tout de même, c’est l’effort que fait Sports Interactive pour coller à l’actualité, année après année. Le Brexit, la COVID, le VAR, les agents de joueurs, les adaptations légales des différents championnats, les nouvelles compétitions, la guerre en Ukraine, les répercussions économiques, etc. : chaque année colle à son actualité. Ça rend le jeu de plus en plus immersif et jouissif pour le joueur invétéré de gestion.

Surtout que cette année, Sports Interactive a une nouveauté qui, si elle n’est que cosmétique, en réalité, est terriblement immersive et était attendue de longue date : la licence officielle des compétitions de club de l’UEFA.

Musique, maestro

Que ce soit la Champion's League, l’Europa League, la Conférence League ou la Super Cup, toutes les compétitions qui animent nos semaines en pleines saisons sont présentes dans le titre. À chaque match européen, on a la musique d’ouverture des compétitions européennes, ; pour les tirages au sort et les présentations d’avant-match, on a la même présentation qu’en vrai. Bref, des détails qui aident aussi l’immersion et qui forcera un petit sourire du joueur quand ça arrive. Surtout que Sports Interactive a aussi anticipé les nouveautés qui modifieront la réalité de notre sport préféré en 2024/2025.

20221121031340 1
20221117234042 1

De plus, il en va de même pour les compétitions nationales. Si les licences de la plupart ne sont toujours pas disponibles (donc on n'a pas les photos et logos par défaut, sauf pour City et la Juventus, partenaires officiels), un effort a été fait pour les fins de saisons avec des podiums et trophées authentiques.

On attend toujours certains championnats, comme la J-League qui est pourtant importante vu l’essor du football japonais, et une officialisation des autres championnats, mais ces premiers pas font plaisir à la grande communauté de Football Manager.

Mais toujours pas de nouveau moteur

Mais évidemment, ce n’est que cosmétique et les joueurs de FM attendent toujours quelque chose depuis fort longtemps : un moteur graphique qui soit de qualité, au niveau de la simulation du titre. Car il y a un concurrent indirect qui a bien montré qu’un vrai moteur graphique, c’était vraiment une vraie plus-value dans un jeu de gestion sportif : F1 Manager a frappé fort dans ce sens-là. Le joueur s'y sent beaucoup plus impliqué. Dans FM, personnellement, je n’affiche que les temps forts et en vitesse maximale. Pour le reste, je ne fais que regarder les stats, faire mes changements selon l’état de forme et les faits de jeu, etc. Je suppose évidemment qu’un chantier pareil demande sûrement des moyens énormes, pour que le moteur ne soit pas qu’une parodie de la réalité, mais ça serait tellement bien qu’ils se penchent dessus pour faire plaisir à leurs fidèles.

Toutefois, si le moteur graphique n’a que peu évolué, le comportement des joueurs a tout de même changé, tandis que les IA qui s’adaptent mieux à vos plans de jeu. Les latéraux, qui prennent chaque année de plus en plus d'importance sur un plan de jeu, sont aussi de plus en plus importants dans FM. Les différentes tactiques ont aussi été équilibrées. Je n’ai pas constaté une formation qui, comme chaque année, enfonce la concurrence. Ni en jeu ni chez les différents youtubeurs que je suis. Il y a bien des conseils, mais pas une formation qui fasse l’unanimité.

Les supporters... soyons copains

Ss c1afc7f337fe0e11c03460107ce660f5a6d72d87

Autre fait qui suit l’actualité : l’importance des réseaux sociaux. La force des supporters est beaucoup plus importante dans cet opus. On peut se mettre les dirigeants à dos, mais si les supporters sont derrière vous, ça ne va pas être évident de vous faire virer. L’inverse existe aussi : si vous respectez vos engagements envers la direction, mais que les supporters veulent votre tête… préparez votre plan de retraite très rapidement. Pour illustrer tout cela, la « vision du club » s’étoffe avec un profil des supporters. Elle donne une vision instantanée de l’humeur de vos fans, selon leurs catégories. Un footix n’est pas un ultra et n’a pas le même poids. Ça donne aussi une identité aux différents clubs. Comme l’explique le site officiel : un joueur qui joue la relégation, année après année, possède sûrement moins de supporters occasionnels qu’un club du top. Par contre, il a une grosse proportion de supporters hardcore.

Niveau gameplay, la gestion du recrutement a été améliorée. Il y avait déjà eu de très bonnes améliorations ces dernières années et cette édition ne déroge pas à la règle. On peut à présent affiner les recherches des recruteurs en cherchant des types précis de façon beaucoup plus pointue. Vous pouvez aussi simplement chercher des joueurs qui rentrent dans votre schéma de jeu actif. C’est quelque chose qui pourra fortement changer certaines habitudes, bien que pour ma part je ne dérogerai pas à mes recherches du mois de mars dans les championnats !

Ce qui est amusant, avec Football Manager, c’est qu’on râle chaque année qu’on n'a pas assez de nouveautés majeures… mais en réalité, je ne connais pas un seul joueur de FM qui se passerait des petites nouveautés et du petit confort supplémentaire qui est apporté chaque année par ces petites modifications. Prenons par exemple le plan d’équipe… c’est une bêtise, en vrai. Chaque joueur a son petit bloc-notes pour ses tactiques, ses joueurs, son plan de jeu depuis toujours… ben cette année, on peut faire ça en natif dans le jeu. On peut planifier notre idéal et travailler autour. Recrutement, entraînement, etc. tout peut s’établir autour cette nouvelle fonctionnalité. C’est vraiment sympa comme ajout.

Bref, un opus 2023 sympathique. J’y prends du plaisir, plus que la saison passée, j’avoue. Peut-être que la « pause » y a joué, mais j’ai plus l’impression que ce sont ces multiples détails qui m’apporte un intérêt nouveau pour le titre. Allez-y, c’est un bon opus.

Test réalisé sur PC par Seiei à partir d'une version fournie par l'éditeur.

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Plateformes Windows
Genres Gestion, gestion sportive, simulation, contemporain

Sortie 8 novembre 2022 (Windows)

Aucun jolien ne joue à ce jeu, aucun n'y a joué.