Test de Warhammer : Vermintide 2

Après quasiment trois ans, le studio suédois Fatshark revient avec un nouvel opus pour la saga Warhammer : Vermintide. Nous revoilà donc, armés jusqu'aux dents, pour découper du rats par paquet de douze à travers l'univers de Warhammer. Version 1.5 ou réel renouveau pour la série ?

Left 4 Warhammer

Dès qu'on pose ses mains sur Vermintide, on ne peut que voir la sauce Left 4 Dead mise au goût de l'univers Warhammer. Système de boss, hordes, soins, ... Tout rappelle le titre de Turtle Rock Studios. En tout cas, c'était très clair pour le premier, ça l'est moins pour ce nouvel opus. En effet, ajout de contenu, nouveau système de loot, système de carrières avec arbre de talents,... Bref Warhammer : Vermintide revient avec une version boostée de lui-même.

Warhammer : Vermintide 2 (WV2) place sa trame scénaristique à la suite du premier, où les cinq héros d'Ubersreik sont capturés par le leader du clan Fester, Rasknitt. On découvre, via un léger tutoriel, que celui-ci a créé une alliance avec les Rotblood, une tribu du Chaos vouant un culte à Nurggle. Ils ont le projet de créer un grand portail afin que le restant de l'armée du Chaos de Bodvarr Ribspreader puisse être invoquée.

20180307134505-6b7cb.jpg

Comme vous l'aurez compris, il faudra mettre à mal les plans de Rasknitt et de Bodvarr afin de mettre un terme à leur menace. Un scénario qui peut paraître léger comparativement à la grandeur de l'univers de Warhammer. Toutefois, le but n'est clairement pas de suivre l'aventure de nos héros en développant ceux-ci et en ayant des retournements de situations incroyables. Ici, on est là pour buter du Skaven et du Chaos en masse. 

D'ailleurs, on regrette l'absence d'un story mode qui met un peu nos héros à contribution ou des dialogues autres que les répliques des personnages. Au final, il ne se passe pas grand chose et on est clairement pas très investi dans l'histoire du jeu.

Au niveau du bestiaire, on retrouve un peu de tout, allant du simple Skaven ou Maraudeur à la liche qui vous aspire de loin, au sorcier créant des tornades, à l'assassin skaven ou encore au rat ogre ou au troll. Autant vous dire que par moments, les apparitions de monstres vous mettront une belle pression !

Et ma hache...

Dans WV2, il vous est donc possible de choisir parmi un des cinq héros proposés :

  • Bardin Goreksson, un nain ranger.
  • Viktor Saltzpyre, répurgateur.
  • Sienna Fuegonasus, une sorcière flamboyante.
  • Markus Kruber, soldat impérial.
  • Kerrilian, elfe des bois.
Chacun de ces héros disposent de trois carrières jouables respectivement au niveau 1, 7 et 12.
 
  • Bardin peut être un Ranger, Ironbreaker ou Slayer.
  • Viktor peut être Witch Hunter, Bounty Hunter ou Zealot.
  • Sienna peut être Battle mage, Pyromancer ou Unchained.
  • Markus peut être Mercenary, Huntsman ou Foot Knight.
  • Kerrilian peut être Waystalker, Handmaiden ou Shade.
Chaque classe dispose de capacités passives et d'un arbre de talent. Certains talents sont communs à toutes les carrières, mais, dans l'ensemble, c'est assez diversifié.
 
Quelques exemples de capacités passives : Régénération passive quand la vie descend en dessous de 50% pour la Waystalker, Dépose des sacs de munitions après chaque monstre élite tué pour le Ranger, Bloque un coup totalement toutes les 20 secondes pour l'Ironbreaker, etc.
 
Quelques exemples de talents : Donne de la vie temporairement quand on tue quelqu'un, obtient 15% de dégâts supplémentaires quand un grimoire est porté, Donne un point de stamina supplémentaires, ...
 
 
Il vous est donc possible de choisir parmi 15 carrières et de faire votre build en fonction de votre envie. Si pour certaines carrières, comme l'Ironbreaker, on part clairement sur une optique de tanking, il est toutefois possible de lui permettre de gérer les hordes via son équipement (Masse à deux mains, lance-flammes, ...). Les possibilités sont donc nombreuses même si certains talents semblent indispensables. À noter que chaque carrière dispose d'un "Pouvoir de Carrière" propre. Vous pouvez donc par exemple buffer vos alliés, prendre l'aggro des monstres autour de vous, exploser en une détonation faisant des dégâts ou encore devenir invisible.
 

Les armes sont très variées. On retrouve un large choix d'armes de corps à corps et d'armes à distance. Au niveau des équipements, trois emplacements sont disponibles :

  • Collier
  • Charme
  • Accessoire
Chaque objet disposent de cinq qualités :
 
  • Blanc, objets commun.
  • Vert, objets ayant un bonus passif.
  • Bleu, objets ayant deux bonus passifs.
  • Orange, objets ayant deux bonus passif + une amélioration passive qui s'enclenche sous certaines conditions (Régénération passive, augmentation de la vitesse d'attaque après un critique, ...)
  • Rouge, le meilleur type d'équipement, mais avec un taux de drop tellement faible que je ne pourrais pas vous en parler à l'heure où j'écris ces lignes !
La qualité des objets que vous obtiendrez dans les coffres ou via l'artisanat dépendra de votre niveau de personnage. En effet, un personnage de niveau 1 n'aura pas accès à des objets de rareté autre que blanche alors qu'un personnage de niveau 30 n'aura plus qu'au minimum la rareté verte et bien souvent la bleue ou l'orange.
 
warhammer-vermintide-2-green-item-properties.jpg
 
On rajoute à cela le fait que certaines armes ont des apparences différentes (appelées illusion) qu'il vous sera possible, via le craft, de retirer pour mettre sur d'autres armes similaires.
 
Petite nouveauté qui vient avec le fait d'avoir des carrières comparativement au premier opus, certaines armes sont maintenant liées à certaines carrières. Toutefois, comme dans le premier, tous les personnages ne pourront pas utiliser toutes les armes. Par exemple, la lance est réservée à Kerrilian.
 
Chaque arme a ses avantages et ses inconvénients en fonction de la situation. Par exemple, un marteau sera lent, mais très utile pour gérer les hordes ; il aura aussi l'avantage de briser les boucliers et de passer outre les armures. Une lance, en revanche, offrira une bonne portée, une bonne vitesse d'attaque, mais ne passera pas à travers les boucliers et les armures.
Si le système semble solide, il est rapidement possible de voir quelques défauts dans celui-ci notamment via les mannequins d'entrainement. Par exemple, l'épée à deux mains de Viktor a autant de portée que sa hache à une main ou sa rapière, tout en touchant moins de cibles sur les coups basiques.
Le soucis des mannequins d'entrainement, c'est aussi qu'ils ne prennent pas forcément en compte les capacités passives de certaines carrières ou armes. Les dagues infligent un saignement qui n'apparaît pas sur les mannequins et qu'on ne peut donc pas chiffrer.
 
C'est d'ailleurs un point qui a été à de nombreuses reprises reproché à Fatshark : on ne dispose d'aucune feuille de personnages donnant ses statistiques de bases. Impossible donc de connaître le nombre de points de vie des héros, leur taux de critiques ou leur vitesse d'attaque. La seule donnée que nous connaissons, c'est le Héro Power (HP).
 
20180307144254-a563a.jpg

Plus tu joues, plus t'es fort !

En parlant d"HP, c'est l'information qui vous permettra de savoir où en est votre personnage dans son évolution. Elle se divise en deux catégories :

  • Puissance augmentant via votre niveau (10 points par niveau pour un maximum de 300).
  • Puissance augmentant avec l'équipement (Moyenne de votre équipement allant de 5 à 300).
Les effets du HP sont les suivants :
 
  • Dégâts infligés.
  • Nombre d'ennemis transpercés par les attaques.
  • Niveau de vacillement.
Pour augmenter votre HP, il faudra donc obtenir des items avec un HP supérieur au vôtre et augmenter le niveau de votre personnage. Ce n'est pas indiqué par le jeu, mais vous pourrez rapidement constater que les items que vous aurez via le craft ou les loots dans les coffres sont directement liés au HP le plus grand que vous ayez atteint.
Ainsi, si vous avez atteint 300 de HP via votre niveau de joueur, vous pourrez obtenir des objets avoisinant ce chiffre (en dessous ou au dessus) via le craft ou les loots, bien que ces derniers dépendent de la difficulté.
 
 
En effet, il existe 4 mode de difficulté actuellement :
 
  • Recrue, qui permet de gagner 100% d'expérience et vous offrira des objets ayant un HP maximum équivalent à 100.
  • Vétéran, qui permet de gagner 125% d'expérience et vous offrira des objets ayant un HP maximum équivalent à 200.
  • Champion, qui permet de gagner 150% d'expérience et vous offrira des objets ayant un HP maximum équivalent à 300.
  • Légende, qui permet de gagner 200% d'expérience et vous offrira des objets ayant un HP maximum équivalent à 300.
Chaque palier de difficulté augmente les points de vies des monstres, leurs dégâts, la taille des hordes ou l'apparition de spéciaux et diminue l'apparition d'objets. Plus on avance dans la difficulté, moins il est aussi possible de tomber au combat. Ainsi, en mode champion par exemple, vous ne pouvez être réanimé que deux fois ; passé ce cap, vous mourrez instantanément en cas de coup fatal. Il faudra alors attendre votre repop, plus loin sur la map.
 
À chaque niveau que votre personnage gagnera, vous obtenez un coffre qui vous permettra d'avoir des objets ayant un HP maximum de 300. Attention : pour avoir 300 en objet, il vous faudra avoir un HP d'équipement avoisinant les 290-295. Il est aussi important de signaler que votre HP maximum est partagé sur tous vos personnages. Donc si vous avez atteint 600 avec un personnage, vous obtiendrez toujours des objets avoisinant les 300 de HP (sauf limitation de la difficulté).
 
À chaque fin de mission, vous obtiendrez un coffre (et de l'expérience supplémentaire) en fonction des objectifs remplis :
 
  • Réussite de la mission.
  • Avoir fait la mission en partie rapide.
  • Avoir obtenu 1/2/3 tomes.
  • Avoir obtenu 1/2 grimoires.
  • Avoir obtenu des dès, uniquement pour les coffres.
  • Le cadeau de Ranald (ou le fist de Ranald comme on l'appelle dans le métier), uniquement pour les coffres.
Les tomes sont des livres à ramasser pendant la mission ; ils sont souvent dans des coins reculés et il faudra chercher un peu. Ils prennent la place d'un objet de soin. Vous pouvez donc prendre un item de soin à la place du tome (pour le consommer de suite), mais plus en porter durant la mission si vous voulez le tome. 
 
Les grimoires sont des livres à ramasser pendant la mission, ils sont souvent bien cachés et demanderont parfois de ramasser des objets (clés, généralement) pour être débloqués. Ils prennent la place des potions (de vitesse, de force, ...) et il diminuent votre maximum de points de vie. À l'inverse des tomes, les grimoires ne peuvent pas être posés au sol. En revanche, vous pouvez réduire la malédiction de la réduction de point de vie via votre accessoire. En effet, un des bonus obtenus peut être la réduction de la malédiction entre 11 et 33%. 
 
Les dès sont obtenus aléatoirement pendant la mission (parfois vous n'en aurez pas) et vous pouvez en avoir jusqu'à deux. Ceux-ci sont acquis soit via des gobelins aux trésors soit en apparaissant dans un coffre. 
 
Le cadeau de Ranald est un bonus de fin totalement aléatoire ; il peut vous offrir énormément comme rien du tout. Bienvenu dans la rage de la RNG !
 
 
Il existe plusieurs types de qualités de coffres :
 
  • Coffre de paysan.
  • Coffre de villageois.
  • Coffre de marchant.
  • Coffre de soldat.
  • Coffre de général.
  • Coffre d'empereur.
Concrètement, une mission réussie sans tome et grimoire vous offrira peu de chances d'avoir mieux qu'un coffre allant de paysan à soldat.
Une mission réussie avec tous les tomes et grimoires vous permettra d'obtenir un coffre de général.
Si vous avez de la chance sur le cadeau de Ranald, vous pouvez espérer avoir un coffre de l'empereur. Ces derniers, en champion et légende, ont un taux de drop faible que vous obteniez des objets de qualité rouge. Il est aussi possible de récupérer des cosmétiques, mais là aussi, les taux de drops sont affreux.
 
Bref, vous l'aurez compris : il faudra parfois prier les dieux ou sacrifier un poulet pour espérer obtenir des coffres de bonne qualité.
 
Il vous est aussi possible de constater vos statistiques de fin de partie (dégâts reçus, infligés, nombres de monstres tués, etc.), mais c'est purement à titre d'information et cela ne vous procurera aucun bonus. À noter aussi que c'est un élément assez bugué, car les joueurs n'ont pas les mêmes informations ; ne faites donc pas trop attention à cela et focalisez-vous sur la réussite de la mission avant tout.
 

C'est en forgeant qu'on devient...

Au niveau de l'artisanat, plusieurs possibilités :

  • Récupérer des objets, déconstruire vos équipements dont vous ne vous servez pas pour obtenir des matériaux de crafts.
  • Fabriquer un objet.
  • Réassigner les propriétés d'équipement pour obtenir des bonus passifs différents.
  • Réassigner l'amélioration d'équipement pour obtenir une amélioration différente.
  • Améliorer un objet pour lui faire gagner un rang de qualité.
  • Retirer une illusion d'arme.
  • Appliquer une illusion d'arme.
Il faudra donc, pour optimiser votre équipement, réunir des composants et passer quelques temps sur l'artisanat pour perfectionner au mieux votre personnage.
 
 
À noter que, comme dit précédemment, votre HP aura un impact direct sur le HP des objets que vous créerez. Aussi, si vous avez un HP d'équipement de 120, vous obtiendrez des objets avoisinant ce HP.

Et à la fin...

Bon, vous avez atteint le niveau 30 avec les personnages, vous avez un HP de 600... Qu'est ce qu'il vous reste bien à faire, me direz-vous ?

Dans un premier temps, il faut réussir à venir à bout du jeu en mode Légende. Cela vous demandera d'avoir des personnes sur vocal qui se complètent et une bonne dose de courage.

Il existe aussi des tâches héroïques que vous obtenez dans les coffres et qui augmentent de manière totalement folle la difficulté de certaines missions en échange de récompenses.

Petit exemple :

En difficulté Champion (la difficulté pouvant aller de recrue à légende) :

  • Remplace tous les ennemis sur le terrain par des adversaires plus puissants.
  • Être à terre tue instantanément le joueur.
  • Les ennemis d'élite ont le double de santé et infligent le double de dégâts.
Récompense : deux coffres empereurs (en plus des récompenses de missions).
 
Autant vous dire que cela permet clairement d'avoir un pic de difficulté accru. 
 
À côté de cela, les développeurs ont déjà annoncé, dès le mois prochain, l'apparition de nouvelles maps ainsi que l'accès au Workshop. Donc, avec un peu de chance, nous aurons un suivi de qualité sur le jeu.
 

Bon, tu nous saoûles avec tes explications, il faut l'acheter ce jeu ?

Faisons court : 28 euros, univers Warhammer, pas parfait, mais très bien. Achetez le jeu.

Pour une version plus détaillée, commençons par vanter les mérites du prix du jeu. 28 euros à l'heure actuelle, c'est très rare de voir sortir des nouveaux jeu ayant ce type de prix tout en apportant un contenu de cette qualité. De ce fait, les gens sont clairement prêts à mettre la main au portefeuille ce qui n'aurait pas été le cas pour un montant standard de 70 euros.

Le jeu vous offre la possibilité de parcourir plusieurs missions avec des ambiance totalement différentes (Mines, Neige, Charnier, ...) avec trois de vos amis en jouant une des 15 carrières disponibles. Il propose également une rejouabilité assez importante, surtout si vous êtes motivé par le grind.

À l'heure actuelle, le jeu a néanmoins quelques défauts, notamment concernant certains loots à taux très faibles (niveau cosmétique par exemple), mais aussi au niveau de l'équilibrage, qui met certaines carrières en avant comparativement à d'autres. Toutes les carrières sont jouables jusqu'en légende, mais vous verrez vite qu'une tier list invisible existe. Aussi, sur les trois carrières d'un même personnage, il n'est pas rare de se dire qu'une seule est vraiment viable. Actuellement, le jeu a déjà reçu trois patchs de correction de bugs et d'équilibrage.

Qu'on soit clair : la durée de vie du jeu dépendra clairement de Fatshark (les développeurs) et de leur volonté d'y rajouter du contenu constamment. De plus, on peut compter sur les artistes du Workshop pour nous faire du contenu de qualité ! Un éditeur de missions pourrait aussi être un gros point fort pour le jeu, selon moi.

Pourtant, malgré ses défauts, je ne peux m'empêcher de me dire que j'ai déjà 87h sur le jeu (sans compter les 30h de la closed beta) et que pour 28 euros, ça fait un méchant ratio qualité/prix.

  • Vous avez aimé Left 4 Dead, vous aimerez assurément WV2 pour peu que l'univers de Warhammer ne vous rebute pas. 
  • Vous n'avez pas de pote pour jouer, ne vous en faites pas : y a en a plein sur discord ou JoL

Le jeu est disponible sur Steam au prix de 27.99 euros (!!!) et une version console est actuellement en cours de préparation si on en croit les développeurs sur Twitter.

Ce test a été réalisé par Glaystal à partir d'une version fournie par l'éditeur.

Réactions (14)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Warhammer Vermintide 2 ?

2 aiment, 0 pas.
Note moyenne : (2 évaluations | 0 critique)
5,6 / 10 - Assez bien

1 jolien y joue, 1 y a joué.