Test de Candleman : The Complete Journey

Candleman : The complete Journey a fait son apparition sur PC il y a quelques semaines et mérite qu’on s’attarde dessus, ne serait-ce que pour l'historique qui a abouti à cette sortie.

Test de Candleman : The Complete Journey

Une idée issue d'une game jam

L’idée de Candleman vient d’un thème imposé lors d’une Game Jam, un évènement qui regroupe de nombreux développeurs indés qui tentent de se faire connaître du public, au sens large. Le thème était « 10 secondes » et Spotlightor Interactive, une équipe chinoise qui n’avait rien sorti de bien transcendant, sort son épingle du jeu et est repérée par Microsoft, qui obtient l’exclusivité de leur idée pour la Xbox. Cette idée, c’est simplement un jeu de plate-forme qui joue sur des effets de lumières et d’obscurité, car leur personnage principal est une bougie qui n'est capable que de s’allumer 10 secondes au total avant de se consumer.

screenshot-3-3-v2-1.jpg

Tout le game design du jeu a été créé en partant de cette idée et tourne autour de ça. On peut dire que ça marche ! Les développeurs de Spotlightor Interactive ont surpris beaucoup de monde avec un jeu qui est vraiment onirique. On évolue dans un monde charmant, sublimé par une musique réellement douce et en accord avec le visuel. Le succès a été au rendez-vous sur Xbox et, un an plus tard, le jeu est porté sur PC avec ses différentes extensions dans une édition spéciale pour notre plus grand bonheur.

Un jeu de détente

Moi, quand on me parle de plates-formes… j’avoue que j’ai toujours en tête un jeu assez nerveux et basé sur le skill et la précision des mouvements, encore plus quand j’associe ce terme avec « exclusivité Xbox » ; le public des jeux consoles est tout de même plus tourné vers les AAA que vers les jeux indés, qui est plutôt l’apanage des vieux cons sur PC. Ben… mea culpa… my bad. Je ne connaissais pas du tout ce jeu avant de l’avoir entre mes mains, car je suis anti-Xbox. Or, j’ai raté un jeu vraiment sympa qui est destiné à un très large public. Ce n’est pas le genre de jeu que j’apprécie en général, mais il est tellement bourré de petites idées sympathiques et d’une ambiance de calme qu’il m’a charmé.

screenshot-2-3-v2-1.jpg
screenshot-4-3-v0-1.jpg

Dans les idées de gameplay qu’apporte ce thème de lumière/obscurité, prenons par exemple des fleurs qui s’ouvrent et apportent des plates-formes sur lesquelles évoluer ou les « canons à mèche » qu’on allume et sur lesquels on peut s’installer pour rejoindre une aire trop éloignée pour sauter dessus. Citons encore les chandelles chinoises, qui font office de montgolfière pour voyager dans un niveau, où il faut éviter des plantes avec des picots qui pourraient crever votre chandelle.

Accessible et convivial

screenshot-1-3-v0-1.jpg

Fait assez fun, malgré le fait qu’on y joue en solo, j’ai vite eu des supportrices qui commentaient ma partie. Ma fille était tout émerveillée par les jeux de lumière. C’est le genre de jeu qui peut être regardé passivement, car agréable à l’œil. Il est vraiment beau.

Le jeu est accessible et ne pose pas de réel challenge, d’où le fait que je disais qu’il était vraiment destiné à tout le monde. Par contre, cette accessibilité engendre évidemment une durée de vie assez courte, malgré les chapitres supplémentaires que possède cette édition complète. Le jeu s’étoffe malgré tout au fur et à mesure qu’on avance dans celui-ci et je pense vraiment que ce gameplay mériterait un suivi et une suite, car ce ne sont pas les idées qui manquent pour gérer un jeu qui se base sur le clair/obscur.

screenshot-1-2-v2-1.jpg
screenshot-1-2-v2-2.jpg

Bref, pour une quinzaine d’euros sur Steam, n’hésitez pas. Jetez un œil sur le trailer officiel ci-dessous si vous voulez le voir en action !

Test réalisé par Seiei à partir d'une version fournie par le développeur.


Que pensez-vous de Candleman ?

0 aime, 0 pas.

Aucun jolien ne joue à ce jeu, aucun n'y a joué.