Test de Minit -

Minit est un jeu où l'on explore, où l'on essaye d'atteindre au moins un objectif lors des 60 secondes imparties. Au premier abord, Minit ne paye pas de mine : des graphismes pixelisés en noir et blanc, des maps à l'ancienne, type Zelda ou Pokemon sur console portable. Cependant, le concept du jeu nous embarque dès le début et ne nous lâche pas.

La minit la plus courte de votre vie

Si parfois on parvient à l'oublier, on entend vite le tic-tac nous indiquant les 10 dernières secondes de notre courte vie n'en comptant que 60. Alors, on fractionne tout. "Allez, cette vie-ci je vais à droite ; la prochaine, j'irai voir en bas." On tombe sur un objet, un PNJ nous donne un indice ou une mission. Finalement, alors que le jeu nous laisse sans indication, on découvre petit à petit des choses ; on se dit qu'on reviendra ici plus tard, on identifie directement des actions à faire avec une nouvelle capacité obtenue. L'idée de gameplay est simple, mais efficace. En plus de l'histoire principale et des actions obligatoires pour progresser, le jeu regorge également de quêtes annexes, parfois présentées de façon plutôt originale, rafraîchissantes.

Le syndrome "Un jour sans fin"

Néanmoins, elles sont également parfois décevantes. En effet, quand on découvre une action à faire, comme une révélation, après avoir tourné en rond plusieurs (dizaines de) vies, on espère que le résultat fera avancer la trame principale. On aborde alors le défaut du jeu : en cas de blocage, aucune indication ne nous est donnée pour nous réorienter. Pis, les personnages parlants nous donnent leurs indices même quand on a résolu les énigmes associées. La musique répétitive commence à nous énerver, la frustration n'est pas loin. De la même manière, ce manque d'indication fait qu'il est préférable de faire le jeu entier en une seule session ou en plusieurs sessions rapprochées, pour ne pas oublier sa progression.

Je dois l'avouer, je suis tombée dans ce que j'appelerais le syndrome "Un jour sans fin" (basé sur l'excellent film de Harold Ramis), c'est-à-dire l'impression de la fatalité de mon destin, bloquée dans ce monde qui se répète sans que je sache quoi y faire. Cela m'a menée à des actions stupides, des suicides ou des vies faites uniquement de distractions. Je ne regrette rien.

J'ai finalement terminé le jeu après près de quatre heures. Il vous en faudra moins si vous évitez ce syndrome. Toutefois, il vous faudra encore un peu plus de temps pour collecter tous les objets, certaines énigmes étant particulièrement ardues et certains lieux étonnemment bien cachés.

Des minits encore plus courtes

Une partie "New game +" nous est proposée après la fin du jeu, avec deux difficultés supplémentaires : un temps encore plus limité et un unique point de vie ne laissant pas la place à l'erreur lors des affrontements. De plus, si la map et les événements sont les mêmes, certains objets ne se trouveront pas au même endroit. Cette seconde partie est intéressante à jouer si l'on se souvient des étapes du jeu. Il est agréable de ne plus tâtonner et de se diriger directement dans la bonne direction. Le défi devient alors de faire un parcours parfait à chaque vie, car tout est millimetré. C'est assez fascinant de se rendre compte à ce moment-là que certaines zones ont été placées là exprès, ni trop loin ni trop proche, pour rendre cette nouvelle partie difficile. Certaines phases de jeu sont alors à rapprocher du die and retry. Le jeu a également un potentiel de speedrun important, car il nous pousse à améliorer des gestes déjà faits, dans un monde qu'on finit par connaître par coeur. Des records existent d'ailleurs déjà : il est possible de terminer le jeu en moins de 10 minutes et avec 15 vies.

Pour résumer

Pour 10 euros, ce petit jeu aux allures nostalgiques vous embarquera dans quelques heures d'aventure et de petites énigmes. Mission accomplie. Il vous emmènera peut-être également là où vous ne pensiez pas aller : vers de la rejouabilité et des envies de speedrun. Mission accomplie +.

Test réalisé par Lunevirtuelle à partir d'une version fournie par l'éditeur.

Source : http://minitgame.com/

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Minit ?

3 aiment, 0 pas.
Note moyenne : (3 évaluations | 0 critique)
5,9 / 10 - Assez bien

Aucun jolien ne joue à ce jeu, aucun n'y a joué.