Test d'Holy Potatoes : A Weapon Shop !? (PlayStation 4)

Développé par le studio Daylight Studios, ce nouvel opus de la saga "Holy Potatoes" nous plonge dans la gestion d'une forge. Notre objectif sera d'armer des aventuriers afin de gagner en réputation et de faire évoluer notre artisanat

Nom d'une patate !

Daylight Studios n'en est pas à son premier jeux Holy Potatoes. En effet, il existe tout un tas de jeux avec des univers différents comme l'espace, la cuisine, l'espionnage, ... Cette fois-ci, c'est au tour du domaine de la forge de voir le jour.

À la mort de votre grand-père, vous héritez de la forge familiale et l'envie vous emporte de devenir l'un des plus grand forgerons ayant jamais existé. Toutefois, vous apprenez très vite qu'un fameux Agent 46 possède 99.9% de la forge et qu'il est temps pour vous de bosser pour lui payer sa part du gâteau. Il reviendra donc à plusieurs moments dans votre aventure pour réclamer son dû.

Pour obtenir de l'argent, il faut créer un panel d'armes et les vendre à travers les différentes zones de la région. Plus les armes que vous créez seront de bonne facture, plus l'argent proposé est important.

L'ambiance du jeu se veut très second degré tant au niveau des noms des forgerons (Bulk Bogan, Laura Craft, Heinseinberger, ...) que de l'ambiance des dialogues.

C'est en forgeant qu'on devient...

Les forgerons

Vos trois premiers forgerons vous sont offerts, mais par la suite, vous pourrez en recruter d'autres. Chaque forgeron dispose d'un métier de base qui améliore une caractéristique. Ainsi, Laura Craft est Designer et augmente uniquement la force des armes. Une fois qu'elle aura atteint le niveau maximum, vous pourrez lui attribuer un nouveau job parmi les quatre de base :

  • Designer pour la force
  • Craftsman pour la vitesse
  • Metal Worker pour la précision
  • Enchanteur pour la magie
En améliorant un second métier, vous pourrez accéder à un métier plus avancé qui lui montera deux capacités. Pour vous donner une idée claire, l'image ci-dessous résume l'arbre des métiers.
 
 

C'est bien entendu en forgeant des armes que vos forgerons gagneront des niveaux. 

Les armes

Il existe de nombreux types d'armes :

  • Dagues
  • Arcs
  • Baguette
  • Hache
  • Bâtons
  • Armes de jets
  • Pistolets
  • Fusils
  • Cannons
  • Katanas
Il existe aussi tout un tas d'armes légendaires qui sont essentiellement des références à des armes connues dans le monde vidéo-ludique. On retrouve ainsi la Busted Sword, réclamée par Claude Strife, rappelant l'épée broyeuse de Cloud Strife dans Final Fantasy 7.
 
 
Chaque arme peut être améliorée au niveau de ses statistiques selon vos envies, mais il faudra surtout penser aux ventes. En effet, si vous créez une dague avec comme statistique principale la précision, mais qu'aucun aventurier ne désire vous l'acheter, la vente ne vous rapportera rien.
 
Pour réaliser des armes, il vous faudra aussi obtenir des matériaux en envoyant vos forgerons en mission d'exploration.
 
Au fur et à mesure de l'aventure, vous pourrez améliorer votre forge, qui deviendra de plus en plus grande et renommée.
 

Life is potato

Outre la création d'armes, vous devrez utiliser vos forgerons pour d'autres activités qui font toutes partie d'un seul menu.

L'exploration

Envoyer vos forgerons en mission d'exploration vous permettra de récolter des matériaux pour créer des armes. Il vous faudra aussi débloquer des zones pour obtenir de nouveaux matériaux et créer de nouvelles armes.

La vente d'armes

La vente d'armes vous permet de gagner de l'argent. Chaque zone dispose d'un nombre d'aventuriers disposés à acheter des armes selon certains critères. Si vous respectez ces critères, l'argent que l'on vous proposera sera plus important. Ces critères sont généralement situés au niveau du type d'armes ainsi que des statistiques voulues. Par exemple, on vous demandera une dague avec de la force. Plus vous débloquerez de zones, plus les aventuriers demanderont des critères difficiles à atteindre.

Les vacances

Vos forgerons auront parfois besoin de partir en vacances, car ils se fatiguent à la tâche. En étant motivés à travailler, ils recevront des bonus pour la fabrication d'armes et, dans le cas contraire, des malus. Faire attention à la motivation de vos forgerons vous permettra donc d'obtenir de meilleurs résultats.

L'entraînement

En envoyant vos forgerons à l'entraînement, ils pourront améliorer leurs compétences de manière significative.

Débloquer des zones

Comme dit précédemment, débloquer des zones vous permettra d'agrandir votre distribution d'armes, d'explorer pour trouver de nouveaux matériaux ou encore d'y partir en vacances. Pour débloquer des zones, il vous faudra des tickets que vous obtiendrez en gagnant des niveaux.

 

Achat de matériaux

Les matériaux de bases sont achetables facilement à cet endroit.

Outre les possibilités du menu, il faut rajouter trois activités qui vous permettront d'améliorer votre business.

  • La recherche, qui offre la possibilité de découvrir de nouvelles recettes grâce aux objets que vous récoltez.
  • La décoration, qui offre des bonus à vos forgerons.
  • Les contrats, qui vous rapportent de l'argent si vous arrivez à les faire. Ils se résument à créer des armes et ont un niveau de difficulté allant de facile à difficile.


Ca va se friter !

Dans un premier temps, le jeu n'est pas sans rappeler Game Dev Tycoon. On retrouve des points communs entre les deux simulations. Au fur et à mesure que le jeu évolue, on commence néanmoins à noter que A Weapon Shop manque de profondeur et qu'on revient vite à répéter constamment les mêmes actions.

Le nombre de possibilités au niveau de la construction des armes reste assez faible. On aurait pu imaginer plus de personnalisation plutôt qu'un modèle de base sur lequel on vient greffer des statistiques (Manche, lame, ...). Le jeu se veut donc plutôt basique dans sa conception même si le nombre d'activités (exploration, recherche, créations, ...) permet de constamment faire quelque chose. C'est principalement la force du titre, son côté basique, mais complet.

On aime aussi ce côté décalé dans les dialogues ou les personnages même si celui-ci devient aussi redondant à mesure qu'on avance dans le jeu.

Holy Potatoes : A Weapon Shop !? promet une expérience de simulation agréable, mais qui risque rapidement de montrer son côté basique aux joueurs les plus aguerris. Le jeu est disponible sur un bon nombre de plateformes. L'ayant testé sur PlayStation 4, on note très vite  un menu très rappelant les jeux pour smartphones, mais ce dernier reste assez simple à utiliser au pad.

Le jeu est disponible sur PlayStation 4 pour 14.99 euros. Je pense sincèrement que c'est un prix assez important pour le titre malgré ses quelques qualités. Toutefois, le jeu est actuellement en promotion sur Steam (compatible Windows, Mac ou Linux) pour encore 48h et il ne coûte que 3.74 euros. Si vous désirez vous y mettre, c'est clairement un prix avantageux avec lequel vous ne risquez pas grand chose.

Ce test a été réalisé par Glaystal avec une version PlayStation 4 fournie par l'éditeur

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Holy Potatoes ? A Weapon Shop ! ?

1 aime, 1 pas.
Note moyenne : (2 évaluations | 0 critique)
5,0 / 10 - Moyen

Aucun jolien ne joue à ce jeu, aucun n'y a joué.