Sonic Mania Plus : le Nec Plus Ultra ?

L'excellent Sonic Mania sorti l'an passé vient de se voir enrichi d'un DLC qui propose de nouveaux éléments tels que des personnages ou des modes de jeux. Bon ou mauvais plan ? On vous fait le topo ici.

Pour commencer, rappelons brièvement ce qu'est Sonic Mania. Il s'agit tout simplement d'un jeu Sonic en 2D sorti en 2017 à la sauve Megadrive / Mega CD : il y reprend des niveaux des différents opus (Sonic 1, 2, 3, & Knuckles, CD) en les sublimant avec des ajouts de level design très bien pensés, le tout en gardant à l'identique la physique si particulière du hérisson bleu. En d'autres termes, il s'agissait du tout meilleur Sonic sorti depuis le milieu des années 90. Et oui, ça ne nous rajeunit pas (et vous pouvez retrouver en détail ce que j'en ai pensé l'an dernier).

Passons à cette version Plus. Tout d'abord, il faut bien avoir à l'esprit qu'il s'agit d'un petit DLC visant à prolonger l'expérience et non pas une suite : il n'y a aucun nouveau niveau (même si on peut jouer quelques secondes dans Angel Island de Sonic 3, qui sert de didacticiel au nouveau mode), mais tous ceux qui étaient présents dans Sonic Mania ont été retravaillés pour ce mode en question - on y reviendra plus bas.

Cependant, ce sont les deux nouveaux personnages qui interpellent le plus. Là où on aurait pu imaginer Shadow ou Silver, qui sont peut-être les plus connus, c'est vers de très vieux compagnons de Sonic que Christian Whitehead et son équipe se sont tournés. En effet, Mighty le tatou et Ray l'écureuil volant - les bien nommés - viennent tous les deux d'un vieux jeu d'arcade en 3D isométrique sorti en 1993 qui s'appelle Segasonic the Hedgehog. Par ailleurs, Mighty est également revenu dans le spin-off Knuckles' Chaotix paru deux ans plus tard sur 32X, une extension de la Megadrive. Pour la plupart d'entre vous, ce passage sera probablement du charabia, mais force est de constater que les développeurs ont une fois de plus joué à fond la carte des années 90.

Les deux personnages disposent de capacités particulières : Mighty peut faire une sorte d'attaque rodéo qui lui permet de sauter sur des pics ou autres ennemis dangereux sans se blesser, ce qui est plutôt pratique notamment pour les joueurs débutants. Ray, quant à lui, peut planer - mais il s'agit d'un mouvement oscillant rapidement entre le haut et le bas, contrairement à celui de Knuckles qui le fait retomber doucement. Sa prise en main n'est pas très aisée, cela dit.

Et ces compétences particulières, vous aurez besoin de toutes les maîtriser dans le nouveau BIS Mode. Vous contrôlez deux personnages, que vous pouvez intervertir en appuyant sur X (si le jeu vous le permet à ce moment-là : impossible de faire un switch alors que vous êtes en train de tomber dans le vide, par exemple). Si l'un d'entre eux vient à tomber, il est alors remplacé par un des autres personnages que vous avez en réserve et qui vous sert de vies - dans ce mode, vous n'avez aucun compteur de vies supplémentaires et l'écran du Game Over s'affiche dès que votre tout dernier personnage vient à connaître une fin funeste. Cependant, pas de panique : les nouveaux niveaux bonus tirés de Sonic Spinball vous permettront de repêcher vos petits compagnons perdus.

Les nouveautés de ce mode ne s'arrêtent pas là : en effet, tous les niveaux ont été retravaillés. Si c'est d'un côté totalement compréhensible (il faut que vous puissiez passer tous les obstacles, notamment s'il ne vous reste que Knuckles et son saut le moins haut du jeu), l'équipe a poussé le curseur plus loin en proposant de nouveaux challenges, une palette de couleurs différente et quelques nouveaux ennemis qui, mis bout à bout, rendront ce Bis Mode très agréable à jouer, même s'il n'apporte aucun nouveau niveau.

Bien sûr, le mode souffre des mêmes petits défauts que l'original, à savoir une difficulté mal dosée qui proposera des pics au milieu de l'aventure (suivis par une fin beaucoup plus triviale avec quelques boss bien bidons) ou encore quelques petits soucis de hitbox, mais rien n'entache le plaisir de revisiter cet excellent Sonic 2D. En plus, il est maintenant possible d'y jouer à 4 et force est de constater que c'est plutôt fun.

Sonic Mania Plus, c'est un DLC qui coûte 5€ si vous possédez déjà Sonic Mania. Moins cher, c'est gratuit, et les quelques nouveautés apportées valent très largement cette somme. Si vous n'avez pas encore franchi le pas, un bundle comprenant le jeu et son DLC est maintenant disponible sur PlayStation 4, Xbox One et Switch pour une petite vingtaine d'euros avec, en bonus, une cover reversible ainsi qu'un petit livret d'artworks. Si vous êtes nostalgiques du Sonic de votre enfance, vous pouvez courir l'acheter les yeux fermés. En attendant la suite avec, pourquoi pas, un épisode totalement inédit avec un nom ronflant qui commencerait par Sonic et se terminerait par 5...

Test réalisé par Malison à partir d'une version fournie par l'éditeur.

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Sonic Mania ?

3 aiment, 1 pas.
Note moyenne : (4 évaluations | 0 critique)
5,5 / 10 - Assez bien

Aucun jolien ne joue à ce jeu, aucun n'y a joué.