Test de l'épisode 3 de The Council : le juste équilibre

Il y a deux mois, nous avions découvert conjointement les deux premiers épisodes de The Council. Le troisième est désormais sorti ; est-il à la hauteur ?

Précédemment dans The Council

Si vous n'avez pas lu le test précédent, je vous recommande de le faire. En bref, The Council est un RPG combinant personnages historiques et histoire imaginaire, avec quelques éléments surnaturels. Il se concentre sur les choix et les options de dialogue, ainsi que sur l'exploration.

Test de l'épisode 3 de The Council : le juste équilibre

L'épisode 1 m'avait enthousiasmé, mais l'épisode 2 avait fait naître quelques craintes en moi. En effet, celui-ci incluait des énigmes difficiles, sur lesquelles j'avais bloqué de nombreuses heures, au détriment des dialogues. Qu'en est-il de ce troisième épisode ?

Décision collégiale

Mes craintes se sont rapidement envolées puisque le coeur de ce troisième épisode est le début du colloque. Ce dernier est la raison du rassemblement de personnalités illustres venues du monde entier : décider de l'avenir du monde. Un projet est présenté et les participants doivent se mettre d'accord à l'unanimité pour déterminer s'ils l'acceptent ou le refusent. La conséquence pour le joueur est logique : de nombreuses confrontations et des choix de dialogue afin de déterminer l'évolution des évènements. Le colloque ne se termine pas dans cet épisode, mais il constitue un excellent moment, mettant à profit les mécaniques du jeu.

32.jpg

De plus, les amateurs d'énigmes en auront aussi pour leur argent. En effet, la dernière quête demandera une intense réflexion au joueur. Cependant, elle est beaucoup mieux réalisée que les énigmes précédentes.

Dans l'épisode 2, il fallait notamment trouver le bon passage d'un livre grâce à divers indices. Les compétences pouvaient être mises à profit, mais leur utilité était parfois limitée. De plus, bien que ce soit long, il était possible de feuilleter le livre librement jusqu'à atteindre le bon passage ; il était donc possible d'ignorer les indices et d'uniquement sacrifier un temps important pour atteindre la solution de cette manière, en cas de blocage.

Cette fois, ces deux problèmes ont été corrigés. Premièrement, le joueur n'a droit qu'à une tentative, engendrant une tension importante. Deuxièmement, pour s'assurer de posséder la bonne réponse, il est possible d'investir des points d'effort. L'énigme est divisée en six parties, mais chacune peut être résolue en utilisant la bonne compétence au bon endroit. Le coût est important, mais cela permettra aux joueurs n'aimant guère les énigmes de passer ce moment sans encombre. Pour les autres, cette aide est purement optionnelle ; ils pourront se contenter des indices disponibles sans dépenser de point d'effort. La difficulté de l'énigme est bien dosée : elle est suffisamment délicate pour que le joueur soit inquiet après avoir donné sa réponse, mais elle ne le bloquera pas pendant plusieurs heures.

Choixpeau magique

Ce troisième épisode a en outre été l'occasion de constater l'impact de mes choix. Je dispose de trois sauvegardes distinctes. Dans la première, j'effectue les choix me semblant les plus intelligents. Dans la deuxième, j'effectue les choix opposés. Enfin, dans la dernière, je rate volontairement tous les tests imposés.

Cette dernière possibilité a toujours été le point le plus délicat pour les jeux narratifs. Dans Until Dawn par exemple, certains personnages ne pouvaient mourir avant la fin du jeu, même si vous manquiez l'ensemble des QTE, ce qui diminuait grandement l'intérêt des scènes précédentes.

À l'inverse, un échec au début du deuxième épisode m'a fait sauter trois quêtes, ne me ramenant en jeu qu'au milieu du troisième épisode. Ce retour est en outre justifié sur le plan scénaristique et n'a donc rien d'un deus ex machina. Cela renforce la valeur des choix et des prises de risque : si vous échouez lors d'une énigme ou d'une confrontation, le jeu n'oubliera pas cet échec.

33.jpg

Cependant, quelques soucis demeurent. Tout d'abord, un PNJ est présent en jeu pour expliquer au joueur ce qu'il a manqué. Toutefois, je ne l'avais pas remarqué et suis allé me balader dans le manoir, à la recherche d'un objectif. Je me suis retrouvé bloqué dans une salle, ce qui m'a obligé à recommencer la quête depuis le départ. Un bug compréhensible, mais assez gênant en l'occurrence.

Deuxièmement, si l'histoire tient globalement compte de cette absence, ce n'est pas systématique. Ainsi, un personnage m'a donné rendez-vous dans un lieu que le joueur est censé découvrir au terme de l'épisode 2. Sauf que mon échec m'avait fait sauter cette étape et que je n'étais donc pas censé connaître cet endroit. Cet exemple n'est malheureusement pas isolé : si on apprécie grandement que les développeurs aient pensé à cette option, les wagons ont parfois du mal à se raccrocher entre eux, cassant l'immersion du joueur.

Enfin, explorer les différents choix demeure assez pénible. Ainsi, j'ai manqué une option de dialogue. Pour pouvoir la lire, j'ai dû recommencer la quête depuis son point de départ. Pis, une fois le dialogue entendu, je ne pouvais pas juste m'arrêter : je devais refaire tout le reste de mes aventures, qui n'avaient pas été sauvegardées. Il manque clairement au jeu la possibilité d'explorer une section sans sauvegarder sa progression, juste pour observer ce qu'il se passerait en accomplissant telle ou telle action. On espère que cette possibilité sera offerte une fois l'ensemble des épisodes disponibles.

Sainte trinité

En somme, ce nouvel épisode s'est montré parfaitement à la hauteur des précédents. Il a même fait mieux sur certains points, confirmant notre impression que The Council est probablement l'un des très grands jeux de cette année 2018. Cependant, tout n'est pas parfait ; le jeu manque de finitions par endroits, ce qui est dommage, tant son potentiel est important.

34.jpg

Test réalisé par Alandring à partir d'une version fournie par l'éditeur.

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de The Council ?

2 aiment, 0 pas.
Note moyenne : (2 évaluations | 0 critique)
5,6 / 10 - Assez bien

Aucun jolien ne joue à ce jeu, aucun n'y a joué.