Aperçu de l'épisode 4 de The Council - Le temps des réponses

Soyons honnête : l'évènement de la semaine, c'est la sortie du premier épisode de la deuxième saison de Life is Strange. Néanmoins, l'épisode 4 de The Council était attendu et il s'est montré à la hauteur de nos attentes. Si le nom du jeu ne vous dit rien, je vous recommande la lecture des deux aperçus précédents :
Épisodes 1 et 2
Épisode 3

Mauvais calcul

Commençons par un chiffre : 14. C'est le nombre d'heures que j'ai passées sur The Council depuis que j'ai accès à l'épisode 4. Ce n'est évidemment pas la durée de cet épisode, mais plutôt le temps que j'ai consacré à explorer le contenu du jeu et ses variantes, à la lecture des informations contenues dans cet épisode.

En effet, s'il s'inspire du modèle Telltale, The Council a une différence majeure avec les jeux de l'éditeur californien : ses choix ont un véritable impact sur l'intrigue. C'est en cela que l'épisode 4 est particulièrement intéressant : il permet de voir les conséquences de certains choix précédents, mais aussi - surtout - d'avoir de nombreuses réponses. Il demeure des zones d'ombre, mais la majorité des pistes précédemment esquissées sont mises en lumière dans cet épisode.

Aperçu de l'épisode 4 de The Council - Le temps des réponses

Or, cela ne repose pas sur un twist particulier. Pour être tout à fait honnête, je n'ai pas été particulièrement surpris par les révélations de cet épisode. Néanmoins, elles représentaient plutôt l'assemblement d'un puzzle construit pièce par pièce durant les quêtes précédentes. De ce point de vue, le résultat est très satisfaisant puisque l'histoire conforte et complète les théories qu'il était possible de faire plus tôt, récompensant le joueur ayant cherché à comprendre.

Faster than light

Autre aspect intéressant, le jeu répond intelligemment à l'un des traditionnels périls des jeux de rôle : la notion de temps. Le cas est assez classique : il faut sauver le monde de toute urgence, mais cela n'empêche pas de livrer 18 tartes ni d'ouvrir une auberge. Dans The Council, si le jeu vous demande de vous dépêcher, c'est qu'il faut soit réellement se dépêcher soit en assumer les conséquences. Mieux, ce n'est pas une simple question de temps : inutile de sprinter ou de répondre au plus vite. Ici encore, ce sont les actions qui comptent : vous arrêterez-vous pour discuter avec un personnage ? Demanderez-vous plus de détails à un autre ? Ce sont ces éléments qui détermineront si vous arriverez à temps ou non.

42.jpg

New Game Plus

De même, comme dans l'épisode précédent, on note un bon équilibre entre les différentes parties du jeu. La première quête est une énigme qui est assez facile, mais repose sur vos capacités d'exploration plus que sur votre déduction. La deuxième exploite au maximum le système de conversations. Enfin, la dernière mélange les deux, en concluant par une énigme difficile, mais que vous pourrez passer en puisant dans vos compétences si vous préférez. Elle propose en outre un échange très bien écrit sur les vertus du libéralisme, qui mérite l'attention.

En outre, le jeu introduit une nouvelle mécanique, en lien avec la progression de l'histoire. Celle-ci est intéressante, bien qu'elle mette surtout en avant le seul gros manque du jeu à l'heure actuelle : l'absence d'un mode exploration afin de de tester les conséquences de certains choix sans sauvegarder, permettant de ne pas devoir tout recommencer.

43.jpg

C'est l'éternelle limite de The Council, qui explique pourquoi j'ai autant d'heures sur le jeu (38 au total) alors que celui-ci n'est pas encore terminé : changer un choix signifie refaire intégralement une quête (et potentiellement plusieurs si le choix est intervenu il y a un moment), ce qui peut rapidement se révéler frustrant. The Council paie en cela ses qualités : mes trois sauvegardes différentes ne m'offrent qu'un aperçu limité des chemins possibles et en explorer davantage est compliqué.

Vivement novembre

Néanmoins, il est difficile de ne pas louer ce quatrième épisode. Il se montre à la hauteur des précédents et offre même un peu plus, préparant parfaitement à l'épilogue tant attendu de la série. Il faudra pour cela revenir en "fin d'année 2018", ce qui signifie probablement novembre, pour peu que Big Bad Wolf maintienne son rythme.

Test réalisé par Alandring à partir d'une version fournie par l'éditeur.

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de The Council ?

3 aiment, 0 pas.
Note moyenne : (3 évaluations | 0 critique)
5,9 / 10 - Assez bien

Aucun jolien ne joue à ce jeu, aucun n'y a joué.