Test de Madden NFL 19 - Un excellent retour sur PC

Madden est peut-être la plus vieille licence sportive d’Electronic Arts : elle a été créée en 1988, avec John Madden Football sur MSDOS et Commodore 64/128. Ce Madden NFL 19 fête donc le 30e anniversaire de la licence. Et pour ce faire, Madden effectue enfin son grand retour sur PC ! Merci EA Sports !

Le foot, le vrai ! 

Madden19-2018-09-02-16-29-31-95-Moyen.jpg

Pour les gars qui ne connaissent pas cette licence, on parle donc ici de football américain, un sport qui est méconnu sous nous latitude, du moins du grand public, mais est le sport star outre-Atlantique. Les diffusions des matchs et du Super Bowl sont cependant de plus en plus internationalisées et l'audience de la grande finale attire de plus en plus de spectateurs chaque année. Pour la petite leçon d’histoire, John Madden est une star dans le milieu du ballon ovale. S’il n’a jamais évolué comme joueur (il a été drafté, mais une sale blessure lui enleva tout espoir d’évoluer comme joueur pro), c’est un excellent entraîneur qui a commencé sa carrière à 33 ans, en 1969, avec les Raiders d’Oakland et qui possède le deuxième meilleur palmarès de coach de l’histoire de la NFL avec cette équipe. Néanmoins, il s’est encore plus distingué dans sa carrière de présentateur et analyste, rôles qu’il a tenus jusqu’en 2009, année de sa retraite.

Bref, c’est en hommage à tout cela qu’EA garde le nom de cette légende du foot américain pour ses jeux.

EA SPORTS ! IT'S IN THE GAME !

Madden192018-09-1216-20-40-15.jpg

On connaît tous ce petit slogan d’EA Sports. Moi, ça m’a fait plaisir de l’entendre au démarrage du jeu sur mon PC. On arrive rapidement sur la vidéo de présentation du jeu et on prend directement une claque : ce jeu est tout simplement magnifique de réalisme. Pour démarrer tranquillement, je décide de partir sur le mode Ultimate Team, comme sur FIFA. On démarre avec une petite équipe toute pourrie niveau stats, mais je vous rassure : il existe une pléiade de modes d’apprentissage solo, de défis et autres entraînements qui pourront vous donner des joueurs de niveau plus que satisfaisant pour conquérir le mode de jeu en ligne. D’ailleurs, c’est par là que j’ai commencé : essayer de récupérer des joueurs de légende via des défis à accomplir. Au fur et à mesure de ma progression, j’ai pu débloquer une équipe pas trop mauvaise qui commence à jouer comme je le veux. Les cartes de légendes que vous récupérez sont évidemment plus faibles que la moyenne, mais vous pouvez entraîner vos cartes pour qu’elles gagnent en capacité ! Chaque joueur possède de nombreuses caractéristiques qu’il faudra prendre en compte dans vos calculs vis-à-vis de votre façon de jouer (plus de jeu de passe, passe profonde, passes courtes et tranchantes, jeu de course, etc.) Ce mode est très intéressant et on passera de nombreuses heures dessus, surtout pour son côté multijoueur.

Un paquet de nouveaux éléments sont venus se greffer dans cette nouvelle monture de l'Utimate team de Madden. Refonte graphique (pas toujours heureuse…) des menus, rajout de la monnaie appelée « training » vous permettant d’améliorer vos cartes de joueur, possibilité de personnaliser l’alchimie des joueurs (le fait qu’ils joueront un peu mieux sur le terrain s’ils ont une osmose entre eux), mais aussi des « Solo battle » qui permettent de jouer peinard sans se faire rouler dessus par des joueurs chevronnés.

Vous pouvez voir ci-dessous une vidéo explicative sur les différents modes de jeu disponibles en Utimate team.

Franchise

Madden192018-09-1213-59-23-55.jpg

Là, ce n’est pas mal aussi. Vous pouvez décider de jouer un joueur en particulier, le coach ou… le propriétaire d’un club de foot américain. C’est ce dernier point qui a attiré mon attention. En tant que propriétaire, vous pouvez effectuer pas mal d’actions :

  • Faire des échanges de joueurs.
  • Dénicher des joueurs sans contrats.
  • Gérer les budgets et masses salariales.
  • Déménager l’équipe.
  • Construire un nouveau stade.
  • Etc.

Bref, de quoi bien s’amuser. Pour ne pas s’enfoncer trop dans le calcul et la feuille Excel pour dénicher les bons joueurs nécessaires, vous avez tout un côté apprentissage de l’équipe, séquencé en semaine.

Chaque semaine, vous aurez l’opportunité d’effectuer un entraînement d’attaque et un de défense. Les joueurs y participant gagnent de l’expérience et peuvent, en atteignant des paliers, améliorer leurs statistiques générales. Idem pour les matchs, qui rapportent beaucoup d’expérience à vos joueurs au terme de ceux-ci. Vous pouvez aussi observer les collèges afin de trouver vos prochaines cibles pour la draft, mais n’ayez pas peur : vous serez bien guidé dans les explications des actions à réaliser, pour vous mettre dans le bain.

Madden192018-09-1216-31-40-15.jpg
Madden192018-09-1214-44-23-55.jpg

Pour ne pas vous ennuyer, vous pouvez mettre les matchs en semi-automatique, c’est-à-dire que vous pouvez jouer, si vous le désirer, les actions importantes du match ; les actions clefs. Vous pouvez aussi les jouer intégralement ou, à l’opposé, les simuler. Ce mode de jeu est vraiment sympa, mais terriblement chronophage !

Longshot

Madden19-2018-09-02-16-57-21-49-Moyen.jpg

Le football américain est un phénomène de société aux États-Unis. Beaucoup plus que le football peut l’être chez nous. Il y a souvent des drames, des reportages ou même des séries TV reconnues qui parlent de cet univers si particulier et exigeant. Du coup, il y a largement de la place pour un vrai jeu narratif dans cet environnement et c’est ce qu’est Longshot.

Je n’ai pas joué à Madden 18 donc je découvrais ce mode de jeu. On reprend ici la vie de deux jeunes joueurs de foot américain qui suivent un destin très différent - l’un devient une « star » d’une émission de télé-réalité pour montrer le « rêve américain » et faire sortir un joueur d’un trou perdu pour atteindre la NFL tandis que l’autre loupe sa chance et continue d’espérer, mais essaye tant bien que mal de s’en sortir dans sa vie privée.

Madden19-2018-09-02-17-07-21-48-Moyen.jpg
Madden19-2018-09-02-17-22-21-48-Moyen.jpg

Et ça marche. Franchement, même si la narration est totalement rectiligne et qu’il n’y a pas plusieurs chemins (enfin, j’en ai pas encore vus), on se retrouve ici dans un film interactif où on est acteur. Le moteur du jeu permet des miracles de réalisme, les expressions des personnages sont vraiment belles. L’histoire dans cet opus vous prendra 5 à 6h de jeu pour en arriver à bout, voire plus si vous êtes mauvais (comme moi) dans les parties ou vous devez réussir certains aspects de jeu, par exemple. Seul bémol, j’en parlerai plus tard, il n'y a pas de version française. Ni parlée ni écrite. Dommage.

Vous pouvez trouver un extrait dans la vidéo en bas de page.

Ok, pas mal tout ça. Et le jeu en lui-même ?

Bon, parlons un peu du jeu en lui-même. Le football américain est un jeu très tactique, avec de nombreuses pauses et de nombreux choix à faire. C’est peut-être plus facile de réaliser cela que dans d’autres jeux, plus nerveux en termes d’action ou proposant de l’action continue comme pour le foot, le basket ou le hockey. Madden NFL 19 est très différent. Tout ici est une question de choix, d’anticipation et de réactions rapides vis-à-vis de ce qui se passe dans le feu de l’action. Les phases de jeu sont très courtes.

Madden192018-09-1216-24-40-13.jpg

Le jeu est visuellement magnifique. De nombreux efforts ont été faits sur la licence pour que les joueurs aient vraiment des mouvements naturels. Entre les feintes, les débordements, les provocations et les contacts, il m’est arrivé dans les images de chargement de voir des actions de mes matchs et de me demander « c’est le jeu ou c’est une photo ? » ce qui ne m’arrive pas souvent. Pour ce faire, EA utilise la technique du « Real Player Motion » et le résultat est bluffant. De plus, la gestion des collisions semble être meilleure que par le passée (mais j’ai loupé 2/3 opus).

Le soin apporté à tout cet aspect visuel est complètement sublimé par l’ambiance sonore : les commentateurs sont super bien intégrés, toujours en corrélation avec ce système de jeu qu’impose le foot américain. Ils sont pertinents, car ils commentent une phase de jeu précise et pas un zigzag avec triple pirouette salto retourné à la Olive et Tom gérée par un joueur talentueux. Ce n’est pas une critique pour le jeu sous-entendu que vous aurez vite fait de deviner, mais c’est juste pour signaler l’énorme qualité de cet aspect de Madden 19. La musique… bah, faut aimer le genre gangsta américain, ce qui n'est pas trop ma came, mais on fait avec… et elle est aussi bien intégrée. Les doublages sont très bons, très expressifs, et les voix off pour les entraînements sont claires dans leurs explications du fonctionnement des jeux.

Autre chose : pour viser toujours plus de réalisme, le jeu est mis à jour chaque semaine. Et je ne parle pas des statistiques joueurs, qui le sont aussi, mais bien des combinaisons entre joueurs sur le terrain, des feuilles de matchs, etc. Du tout bon.

Manque juste un truc

Un bémol néanmoins, comme dit plus haut : le jeu n’est produit qu’en anglais… textes et voix. C'est vraiment dommage ; ça ne doit pas coûter une fortune de traduire des phrases déjà écrites dans une langue. Je sais que ce n’est pas facile et qu’il ne faut pas bêtement traduire une phrase pour faire une bonne traduction, mais tout de même… le marché serait si faible, hors US ?

Bref, pour les amoureux de jeux de sport et de jeux tactiques, je recommande chaudement ce titre.

- Jeu testé par Seiei avec une version fournie par l'éditeur

Réactions (14)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Madden NFL 19 ?

3 aiment, 2 pas.
Note moyenne : (5 évaluations | 0 critique)
5,3 / 10 - Intéressant