Aperçu de Assetto Corsa Competizione - Quelques tours de piste en attendant la suite

À présent dans sa version 0.4, l'accès anticipé de Assetto Corsa Competizione, la version orientée E-Sport de la licence des développeurs italiens de Kunos Simulazioni, grâce à un partenariat avec le championnat officiel Blancpain GT Series, passe entre nos mains et dévoile des bases très intéressantes pour la suite de la licence. Cette nouvelle itération est pour le moment une exclusivité PC (Steam).

Acclamé par la critique et une partie des amateurs de "sim racing", Assetto Corsa était en 2014 une des références du genre : malgré un aspect austère et quasi-réservé aux possesseurs de volants, la simulation italienne offrait sur PC, puis sur consoles, une simulation plus moderne que ses concurrents. Dans un milieu qui évolue assez peu avec des joueurs qui conservent leurs habitudes sur des simulations moins récentes, c'était un pari gagnant pour les développeurs de Kunos Simulazioni.

Aperçu de Assetto Corsa Competizione - Quelques tours de piste en attendant la suite

La performance sous licence

On en arrive à une nouvelle itération, en accès anticipé, qui a fait ses débuts en septembre 2018. Avec une roadmap définie (et à laquelle les développeurs se tiennent rigoureusement), on pouvait déjà voir l'orientation que le studio souhaitait prendre. Au programme, un jeu sous licence officielle, celle du championnat Blancpain GT Series, mais surtout une très grosse orientation multijoueur avec l'insistance sur un mode de notation des pilotes pour garantir des courses propres. Le tout dans une simulation qui, sans nécessairement aller jouer dans la catégorie d'un iRacing dont l'expertise sur la physique est impressionnante, permet aux amateurs de courses d'endurance d'y trouver leur compte.

Ac2Screenshot2018.09.25-11.37.07.83.png
Physique de pointe et nouveau moteur de jeu, telle est la promesse. Fort de son expertise glanée depuis plus de dix ans, le studio italien reprend en partie ce qui a fait le succès de Assetto Corsa, mais en lui apportant plus d'exigence. Une physique revue pour coller au mieux au comportement en piste des véhicules des GT Series, mais aussi l'ensemble des circuits officiels du championnat GT qui sont reproduits avec la désormais fameuse technologie "Laserscan". Celle-ci permet de reproduire chaque élément du circuit avec précision et offre une expérience aussi proche que possible de la réalité. À l'heure actuelle, l'accès anticipé, dans sa version 0,4, ne donne accès qu'à quatre circuits et quatre véhicules : le Nurburgring GP, le Misano World Circuit, le circuit Paul Ricard et le Hungaroring. Côté véhicules, on peut déjà s'exercer sur la Lamborghini Huracàn GT3, la Bentley Continental GT3, la BMW M6 GT3 et enfin la Ferrari 488 GT3. Le tout avec les équipes et pilotes officiels du championnat, sur un point plus cosmétique certes, mais qui permet déjà au jeu de nous immerger dans ce championnat qui est finalement assez peu médiatisé par chez nous.
Il faut admettre que, pour le moment, l'ensemble fonctionne plutôt bien : les circuits sont crédibles et on sent vraiment chaque courbe caractéristique de ceux-ci, à commencer par le circuit Paul Ricard que l'on connaît bien. En outre, les sensations dans le cockpit sont intéressantes, tant par la physique du véhicule qui répond déjà plutôt bien, et de manière réaliste, que par l'immersion procurée par un sound design qui va dans le bon sens. Pas irréprochable sur tous ces points, Assetto Corsa Competizione montre tout de même de bonnes choses, d'autant plus que les développeurs sont très réactifs et apportent des correctifs réguliers.

Ac2Screenshot2019.01.10-10.14.34.71.png
Néanmoins, comme je le disais plus tôt, c'est son système de notation et de matchmaking qui, on l'espère, pourrait permettre à Assetto Corsa Competizione de se distinguer. En effet, l'objectif à terme est de proposer un jeu en ligne sain, où il soit possible de participer à un matchmaking rapide sans craindre de tomber sur des pilotes qui ont confondu simulation automobile et Destruction Derby ; c'est probablement le principal point qu'il faudra surveiller. Les options de matchmaking permettent en effet de déterminer le type de serveur que l'on souhaite rejoindre en fonction des amis qui s'y trouvent, de la latence, du niveau moyen des pilotes (semblable ou non au notre), mais surtout de la propreté des courses. Ainsi, l'objectif non dissimulé des développeurs est d'apporter la possibilité aux joueurs de se retrouver sur des serveurs, entre inconnus, avec la garantie d'y disputer une course réaliste. Chaque pilote se voit donc attacher une notation qui lui permet d'accéder à des courses correspondantes à celle-ci. En d'autres termes : les bons joueurs ensemble et les bourrins à part.

Vers l'infini et... la chicane

Ac2Screenshot2019.01.10-10.44.38.72.png
Malgré un développeur qui insiste grandement sur l'aspect "photo-réaliste" et immersif de l'ambiance sonore et visuelle, en passant de leur ancien moteur maison utilisé dans le précédent Assetto Corsa au Unreal Engine 4 (pour un résultat visuel pas franchement convaincant pour le moment), ne vous y trompez pas : Assetto Corsa Competizione, ou "ACC", est une simulation. Difficilement accessible, même avec toutes les aides activées, le jeu se réserve à celles et ceux qui ont du temps à lui consacrer. Tout de même jouable à la manette (après quelques réglages) pour les personnes qui n'ont pas les moyens ou ne souhaitent pas investir dans un volant, ce dernier est recommandé pour effectuer des temps intéressants, tant le retour de force est impératif pour sentir toutes les sensations que le jeu a à nous offrir et comprendre le comportement du véhicule.

Côté modes de jeux, pour le moment il faut se satisfaire, en plus du multijoueur, de courses rapide, de sprint ou d'endurance et d'événements spéciaux qui consistent à remplir quelques objectifs (course propre, maintenir une vitesse, ...) pour décrocher des médailles. Toutefois, "ACC" séduit déjà par quelques éléments bienvenus, en jeu avec le cycle jour/nuit qui n'existait pas sur la précédente itération, ou en dehors avec le mode spectateur et diffusion qui permettra aux organisateurs de compétitions (amatrices ou professionnelles) de pouvoir diffuser les courses dans des conditions plus sereines. 

Ac2Screenshot2019.01.10-10.45.12.05.png
On en attend tout de même beaucoup plus. Un mode multijoueur plus clair sur son système de notation tant celui-ci est opaque à l'heure actuelle, mais aussi un mode carrière qui pourrait tirer partie de la licence officielle. En effet, si le Blancpain GT Series provoque fatalement un contenu moins exhaustif que le précédent Assetto Corsa, puisqu'il faut s'en tenir aux bolides de la saison officielle, elle devrait tout de même permettre l'implémentation d'un mode carrière qui en reprendrait les ficelles. Le studio l'annonce d'ailleurs pour la sortie complète du jeu, au premier trimestre 2019, et on est curieux de le voir venir. 

Notons enfin que le jeu propose un mode VR qui, d'après les retours, se révèle plutôt immersif. Votre serviteur n'a toutefois pas pu le tester faute de matériel.

Conclusion

Il est indéniable que Assetto Corsa Competizione attise la curiosité. Avec une physique intéressante qui s'adresse aux amateurs de simulation sans pour autant complètement décontenancer les néophytes qui souhaiteraient s'y investir, grâce à une courbe de progression bien présente, le jeu apparaît comme une simulation sur laquelle il faudra compter. Moins austère que Assetto Corsa tout en faisant de très bonnes propositions en matière de jeu en ligne, cet accès anticipé de ACC nous donne envie d'en voir plus et on attend avec impatience la sortie complète. Les mises à jour sont régulières (une par mois) et les correctifs quasi-hebdomadaires, pour un jeu qui ne cesse d'évoluer et de corriger ses défauts au fil des semaines. Il faut savoir enfin que cet accès anticipé est actuellement disponible au prix réduit de 34,99 euros, avant d'atteindre le 16 janvier à l'occasion d'un cinquième build le montant final de 44,99 euros. Enfin, le jeu complet sortira normalement avant la fin du premier trimestre 2019 et on ne manquera pas d'y retourner pour voir si les promesses sont tenues.

Aperçu réalisé par Hachim0n à partir d'une version fournie par l'éditeur.

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Assetto Corsa Competizione ?

1 aime, 2 pas.
Note moyenne : (3 évaluations | 0 critique)
4,7 / 10 - Moyen